C219  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 18/07/2007
modifié le 28/07/2007


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu

Les temps sont courts. Es-tu prêt? Mets ta vie en règle et désire ardemment une plus grande communion avec Jésus.



            Je désire vraiment vous dire ce soir qu'il est urgent de se préparer car le Seigneur va revenir très bientôt. Il a dit qu'il viendrait au moment où nous ne nous y attendons pas. Mais les chrétiens seront prêts à sa venue. On ne sait pas quand il va venir. Il va venir comme un voleur dans la nuit, mais nous qui sommes la lumière, nous ne serons pas surpris, même si nous ne connaissons pas le moment précis auquel il va venir. Nous ne serons pas surpris comme ceux du monde, qui seront surpris comme par une tornade soudaine. Les chrétiens ne seront pas tous enlevés, mais ceux qui sont prêts pour l'enlèvement partiront en un instant. Alors commencera sur la terre une ère épouvantable. Elle finira par le retour glorieux du Seigneur qui instaurera enfin un royaume de mille ans sur cette terre.

 

            Et j'avais vraiment cette pensée que les temps sont courts. Toutes les informations que l'on peut voir ou entendre nous montrent que l'on vit des temps spéciaux, des temps uniques, des temps qui précèdent la venue du Seigneur Jésus.

 

            Est-ce que vous êtes prêts à partir s'il vient dans la seconde qui suit ? Qu'est-ce qu'il faut pour être prêt ? Il faut être né de nouveau, il faut être baptisé d'eau et baptisé du Saint-Esprit. J'ai la conviction que ceux qui ne sont ni baptisés d'eau, ni baptisés du Saint-Esprit ne vont pas partir dans l'enlèvement. Ils ne vont pas rater leur salut s'ils croient en Jésus, mais ils ne seront pas enlevés, parce que pour être enlevé il faut être né d'eau et né du Saint-Esprit, Jésus l'a dit lui-même.

 

            Alors est-ce que tu es baptisé d'eau par immersion comme Jésus l'a demandé ? Si tu ne l'es pas, mets-toi en règle avec le Seigneur avant qu'il ne soit trop tard. Tu ne pourras pas dire que tu n'as pas été prévenu ! Si tu ne sais pas ce qu'est le baptême de l'Esprit, demande au Seigneur de te baptiser du Saint-Esprit. Il va le faire parce qu'il désire que nous le soyons tous. Dieu veut que tous les hommes soient sauvés. Est-ce qu'ils le seront tous ? Non ! Dieu veut que tous les hommes passent par l'enlèvement parce qu'il veut éviter cette tribulation aux siens.

 

            Dans Apocalypse 3, au verset 10, Jésus a dit à l'Eglise de Philadelphie, l'Eglise fidèle : « Je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui vient sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre ». Dans la bible Segond, c'est traduit par : "je te garderai à l'heure de la tentation", mais le texte original ne dit pas cela, il dit : "je te garderai de l'heure de la tentation". Le Seigneur va nous empêcher de voir l'heure de la tribulation finale.

 

            Ce que j'avais sur le cœur aussi c'est que ces temps derniers que nous vivons seront des temps de souffrances de plus en plus grandes pour les chrétiens véritables. Les chrétiens qui vivent dans la tiédeur et qui vivent dans le compromis ne vont pas souffrir, ils vont couler des jours apparemment heureux en attendant le jugement de Dieu qui sera terrible. Des jours qui seront heureux en apparence seulement, parce que la paix du cœur réelle ne peut pas être dans le cœur d'un chrétien qui vit dans le compromis et la tiédeur. Les chrétiens qui sont fidèles au Seigneur et à sa Parole vont souffrir de plus en plus. Armez-vous de cette pensée-là que la souffrance va être notre part.

 

            Le Seigneur nous prévient que nous aurons à subir deux sortes de souffrances. C'est déjà la souffrance de voir de nos propres yeux le monde qui nous entoure aller à la perdition, en ayant l'impression qu'on ne peut rien faire, ce n'est pas une prédestination absolue, c'est le cœur des hommes qui s'endurcit. « Sache que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de biens, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force » (2 Timothée 3:1 à 6). Et nous vivons ces temps-là ! Celui qui est en communion avec Jésus ne peut pas être heureux de voir cela, il souffre dans son cœur de voir ses amis, ses voisins, les membres de sa famille refuser le message de Jésus. Il est poussé dans cette souffrance à intercéder, à dire : "Seigneur agit par ton Esprit pour le toucher avant qu'il ne soit trop tard" !

 

            Et puis il y a une deuxième souffrance qui vient de la persécution que nous aurons à subir de la part du monde et de l'Eglise apostate. Celui qui veut vivre saintement sera persécuté, et cela ne va pas être seulement des persécutions de calomnies ou des persécutions de ce type-là que nous avons l'habitude de vivre jusqu'à présent. Ce sera de réelles persécutions comme nous n'en avons pas encore connues dans notre pays, de réelles persécutions physiques, des emprisonnements, des condamnations par les tribunaux, injustes évidemment, des dénonciations calomnieuses qui seront suivies de persécutions terribles. Nous aurons à connaître cela ! Est-ce que tu es prêt à connaître cela ? Est-ce que tu es prêt à accepter d'avance l'idée que celui qui veut vivre saintement sera persécuté tout en étant en communion avec Jésus et en vivant une vie de vainqueur par la Croix et par la foi ?

 

            Celui qui vit une vie de vainqueur est en communion avec Jésus. Il a l'esprit de son maître, il marche dans ce monde comme Jésus a marché, et nous voyons comment Jésus a été traité. Est-ce que tu peux espérer être traité mieux que lui ? Il a été rejeté, il a été repoussé, il a été crucifié. Il fallait qu'il soit crucifié pour le salut du monde, mais il a été rejeté par ceux vers lesquels il était venu, ceux qui lui étaient les plus proches, son propre peuple, sa famille, ses amis proches et finalement par ses disciples. Ils l'ont tous abandonné à l'heure où il a été arrêté, il était tout seul !

 

            Nous allons connaître ces temps-là. Relisez la dernière épître de Paul à Timothée, parmi les dernières de celles qu'il ait écrites, où l'on voit un Paul arrivant à la fin de sa vie après un ministère qui a été fécond, qui a été rempli de conquêtes pour le Seigneur. Lisez cette épître de Paul et vous verrez les souffrances qu'il endure à la fin de sa vie. Le mot souffrance revient constamment dans cette épître. Il dit à Timothée : "Souffre avec moi, n'aie pas honte du témoignage à rendre à l'évangile, souffre avec moi, combats le bon combat, fais l'œuvre d'un évangéliste !" "A quelles souffrances n'ai-je pas été exposées ?" Alors est-ce que nous sommes prêts à passer au travers de ces choses avec le Seigneur ? Ne répondez pas oui trop vite ! On va entrer dans ces temps-là, on y est déjà entré !

 

            Tu as le choix, tu peux choisir de vivre dans les compromis et de retourner dans le monde, mais si tu veux vraiment la communion avec ton Dieu, si tu veux la communion avec Jésus, si tu veux vivre sur cette terre une vie qui vaille la peine d'être vécue, tu n'as pas d'autre choix que d'être entier pour Jésus et de passer au travers de ces choses qu'il t'annonce avec lui, tu n'as pas d'autre choix, sinon c'est renier Jésus.

 

            Dans les derniers temps, on va proposer la marque de la bête aux habitants de la terre. Ce fameux code-barre, laser ou puce, appelez-ça comme vous le voulez, mais en tout cas une marque sera offerte. Elle sera proposée, on te dira : "Si tu prends cette marque, si tu prends cette puce, tu seras béni par les autorités, tu auras du travail, tu auras un compte en banque fourni, tous tes besoins seront satisfaits". Mais au bout du compte, tu auras la perdition éternelle. Ceux qui vont refuser cette marque, vont être rejetés dans un premier temps, vont être rejetés dans la position la plus basse, ils vont être chassés de leur emploi, oui légalement ! Ils vont être rejetés dans la pauvreté, dans le mépris, si ces choses se passent avant l'enlèvement ! Je ne connais pas la chronologie exacte, mais que Dieu nous fasse grâce et qu'il nous fasse partir avant.

            

            Il y a un instrument qui peut être le pire ou le meilleur : c'est "Internet". Je reçois par Internet des rapports, il y a du bon et du mauvais. Mais il y a des chrétiens qui travaillent et qui envoient des rapports sur ce réseau. Il y en a un en particulier dont j'ai lu le rapport aujourd'hui. C'est un des ingénieurs américains qui travaillaient avec le gouvernement américain pour mettre au point la fameuse puce électronique, où sur un espace gros comme un quart de grain de riz, vous avez tout votre pedigree inscrit ainsi que toutes les informations qui peuvent vous faire repérer dans le monde entier. Tout y est inscrit. C'est une puce qui est injectable par une seringue. Les ingénieurs qui ont travaillé sur ce projet ont conçu une petite puce au lithium, rechargeable par les différences de température de la peau uniquement. Ils ont trouvé que les meilleurs endroits pour l'implanter sont les endroits où physiologiquement les différences de température sont les plus grandes c'est-à-dire la main et le visage. Ils ont trouvé que les meilleurs endroits pour l'injecter c'était le front ou la main. Et sur ce rapport donc, cet ingénieur, devenu chrétien entre temps, avertissait tous ses lecteurs en disant : "J'ai travaillé à ce projet et j'ai travaillé en sachant que la franc-maçonnerie internationale est derrière, que le nouvel ordre mondial et que le gouvernement mondial sont derrière, que tout est en train de se mettre en place et qu'il y a des pays comme l'Australie où c'est déjà en place pour un certain nombre de catégories de personnes. D'après ce rapport, cette micro puce a déjà été proposée à la majorité des employés de banque australiens avec tous les avantages que cela peut comporter. Ceux qui l'ont refusée se sont vus proposer de partir de la banque, dans les deux jours.

 

            Le prochain pays à mettre cela en place, c'est la Nouvelle Zélande, ensuite ce sera l'Afrique du Sud et dans le programme international, le quatrième pays sera Israël. Israël va être une arme formidable entre les mains de l'Antichrist, car Israël est contre Dieu actuellement et il se prépare tous les jugements de Dieu dans ce pays. L'Antichrist, n'oublions pas, va être un chrétien renégat d'origine juive, comme Judas. Il va séduire Israël, qui dans un premier temps va marcher la main dans la main avec l'Antichrist, juste le temps de le laisser se retourner contre Israël pour une persécution épouvantable au milieu de la grande tribulation.

 

            Alors ces choses-là se mettent en place autour de nous dans un secret relatif, mais le Saint-Esprit dans nos cœurs nous dit : "Les temps sont courts, le Seigneur revient bientôt". Ne soyons pas parmi ces moqueurs qui disent : "Cela fait des années, des siècles qu'on entend dire que le Seigneur revient bientôt. Déjà dans les premiers temps, on le disait." Certes, mais dans aucune autre époque on a vu ce que l'on voit aujourd'hui, tous les signes de la fin qui sont là sous nos yeux.

 

            Donc l'exhortation de mon cœur sera brève, elle sera la suivante : "Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, mets ta vie en règle si elle ne l'est pas, accepte le Seigneur de tout ton cœur".

 

            Je me mets à la place des jeunes par exemple, qui sont là ou qui peuvent m'écouter, je vois mes propres enfants, je discute avec eux et je me dis : "Mais quel centre d'intérêt peut-il y avoir pour des jeunes aujourd'hui, dans ce monde, qui puisse vraiment les motiver et remplir leur cœur, qui les motive vraiment à fond, si ce n'est le Seigneur Jésus ?" Le seul qui peut vraiment te motiver, c'est le Seigneur Jésus. Tu peux aller dans le monde entier et essayer de faire n'importe quoi, arriver à des positions sociales extrêmement élevées, tout réussir dans la vie, mais ton cœur ne sera pas satisfait. Il n'y en a qu'un qui puisse satisfaire ton cœur, c'est Jésus ! Donc, tant que tu seras en train de courir à droite ou à gauche sans avoir donné ta vie pleinement au Seigneur Jésus, tu ne vas pas être motivé, tu ne vas pas être rempli.

            

            Il faut prier pour les chrétiens qui sont un peu en marge, qui sont dans la séduction en train de vivre des expériences qui ne sont pas vraiment du Seigneur ou qui sont dans une position de compromis, une position de tiédeur spirituelle. On a besoin d'intercéder pour eux et nous remettre en cause chaque jour qui passe.            

 

            Dans l'épître aux Hébreux au chapitre 9, et au verset 26, il est écrit ceci : « Maintenant à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut ». Lorsque je lis qu'il est réservé aux hommes de mourir un seule fois, je vois bien que ce verset à lui seul détruit toute la théorie de la réincarnation qui dit que l'on doit mourir plusieurs fois avant de trouver le nirvana ! C'est un mensonge de Satan ! Il est réservé aux hommes de vivre et de mourir une seule fois après quoi vient le jugement.

 

            Le jugement n'est pas forcément une condamnation si nous avons accepté Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur. Tous les chrétiens paraîtront devant le trône de Christ. Il va examiner nos œuvres. Mais ce ne sera pas pour être perdus si nous sommes vraiment à lui. Ce sera pour être jugés sur ce que nous aurons fait et avoir des rétributions ou les récompenses que le Seigneur aura en réserve pour nous. Et nous aurons tout perdu si les oeuvres ont été faites dans la chair et pas dans l'Esprit. Mais le jugement est condamnation pour ceux qui n'ont pas connu la vérité ou qui l'ont rejetée ou qui n'ont pas accepté le Seigneur Jésus comme Seigneur et Sauveur. Il y a des millions d'hommes qui meurent en ce moment sans connaître Jésus et qui vont tout droit à la condamnation.

 

            Je parlais un jour avec un pasteur qui me disait : "Moi, je ne veux pas d'un Dieu qui mettrait une seule personne en enfer". Je lui ai répondu : "Dans ce cas, nous n'avons pas le même Dieu !" On ne peut pas avoir le même Dieu parce que le Dieu de la Bible est un Dieu Saint qui ne peut pas accepter dans son paradis ceux qui sont chargés de péchés, comme nous l'étions avant de connaître Jésus. Donc, il y a aujourd'hui des millions d'hommes et de femmes qui n'ont pas la connaissance du message de l'évangile ou qui l'ayant entendu ne l'ont pas encore accepté et le rejette. Si Jésus vient, ils ne vont pas être pris. Si Jésus vient les prendre par la mort, ils ne seront pas sauvés. Et tous ceux qui meurent dans leurs péchés vont directement dans la condamnation éternelle.

 

            Donc, nous qui sommes au Seigneur, nous désirons ardemment être réunis avec lui. Qu'est-ce que tu désires le plus dans la vie ? avoir un bon mari, une bonne épouse, une vie heureuse et comblée ou est-ce que tu désires être avec le Seigneur pour l'éternité et déjà maintenant en communion avec lui ? Est-ce que c'est cela que tu désires le plus dans ta vie ? Si tu as soif du Seigneur Jésus, il va étancher ta soif. Si tu as soif d'autre chose, tu vas aller boire à des marais gluants, à de l'eau saumâtre, à des citernes crevassées qui ne retiennent pas l'eau, ta soif ne sera pas étanchée.

 

            J'avais cela sur le cœur ce soir, bien-aimés. Les temps sont courts, nous qui nous disons chrétiens, nous devons être prêts à partir si la dernière trompette retentit dans la seconde qui suit. Tu dois être prêt à partir ! Si tu n'es pas prêt à partir, prépare-toi ! Il est encore temps, tant que le Seigneur n'est pas revenu. Tourne-toi à fond vers le Seigneur pour l'accepter comme Seigneur et maître de ta vie, passe par le baptême d'eau par immersion au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, demande au Seigneur un vrai baptême du Saint-Esprit, où le Saint-Esprit va venir te remplir, te sanctifier et te révéler les choses d'en haut. Est-ce que tu peux espérer marcher pleinement par l'Esprit dans la compréhension des choses de Dieu et de sa Parole si tu n'es pas baptisé dans le Saint-Esprit ? Si tu crois qu'il est possible de marcher pleinement avec Jésus dans la vérité sans être baptisé dans le Saint-Esprit, tu es séduit parce que cela n'est pas possible.

 

            Dès qu'ils annonçaient l'évangile de Jésus, les apôtres avaient le souci de faire passer les hommes et les femmes par le baptême d'eau par immersion et de prier immédiatement pour qu'ils reçoivent le baptême du Saint-Esprit. Quand Philippe est allé prêcher la Parole à Samarie et que les hommes et les femmes ont accepté le Seigneur et se sont fait baptiser, les apôtres sont allés eux-mêmes pour voir s'ils avaient reçu le Saint-Esprit, parce qu'ils ne l'avaient pas encore reçu. Et dans leur désir ardent, ils sont allés leur parler de cette bénédiction parce que Dieu voulait la donner immédiatement. Ils sont allés leur imposer les mains au nom du Seigneur et ils ont reçu le Saint-Esprit ! Et vingt ou trente ans après, Paul arrive à Ephèse et il rencontre les disciples de Jean le Baptiste, qui n'avaient même pas entendu parler du Saint-Esprit. Paul leur dit : « Mais de quel baptême avez-vous été baptisés ? » (Actes 19:3) parce que c'était tellement évident pour lui que si on était disciple de Jésus, on devait passer par le baptême d'eau et par le baptême immédiat du Saint-Esprit. « Et ils répondirent : Du baptême de Jean ». Et Paul leur dit : "Mais ce n'est pas le bon !" Et ils furent baptisés au nom du Seigneur. Et dès qu'ils furent baptisés Paul leur imposa les mains et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser. Ils étaient en tout environ douze hommes.

 

            Donc vous voyez le souci constant du Seigneur. Quand Jésus est resté quarante jours après sa résurrection avec les apôtres, leur parlant des choses du royaume de Dieu, avant de partir : « Il leur recommanda ne pas s'éloigner de Jérusalem mais d'attendre ce que le Père avait promis... Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins » (Actes 1:4 et 8). "Ne vous éloignez pas !" La volonté de Jésus était que pas un ne quitte Jérusalem sans être baptisé du Saint-Esprit. Ils ne savaient pas ce que c'était, ils ne l'avaient jamais vécu et les cent vingt qui étaient là parce qu'ils avaient soif de recevoir ce que Jésus voulait leur donner, l'ont reçu (ils auraient été cinq cents, tous auraient été baptisés) ! Ils ont été baptisés du Saint-Esprit, ils se sont mis à parler en langues et à prophétiser. Ils sont sortis dans la rue, ils étaient remplis du Seigneur et la véritable Eglise a commencé à fonctionner.

 

            Après ils sont allés à Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre. Vous croyez que le plan de Jésus a changé ? Il est toujours le même. Donc Jésus veut que les hommes se repentent, se convertissent, qu'ils passent par le baptême d'eau par immersion en son nom, qu'ils reçoivent immédiatement le baptême du Saint-Esprit et puis ainsi équipés qu'ils s'engagent dans une obéissance réelle avec lui pour faire sa volonté et être utilisés comme instruments puissants pour gagner des âmes, pour préparer l'Eglise puis pour soi-même être prêt à son retour. Il y a tout le programme de l'Evangile là-dedans !

 

            Alors si ce n'est pas ton cas, mets-toi en règle dès ce soir. Il y a une baignoire dans la maison où nous sommes réunis ce soir, et ceux qui ne sont pas baptisés d'eau par immersion et qui ont le cœur touché par ce que je viens de dire pourront être baptisés d'eau. Et si vous n'êtes pas baptisés dans le Saint-Esprit, nous allons prier et si vous avez le cœur sincère et ouvert, vous allez recevoir le baptême du Saint-Esprit. Et si Jésus revient cette nuit, vous partirez. Et s'il ne revient pas cette nuit, vous êtes équipés et vous allez travailler pour lui d'arrache-pied jusqu'à son retour parce que vous savez « qu'il est réservé aux hommes de mourir une seule fois après quoi vient le jugement » (Hébreux 9) et ceux qui n'ont pas reconnu le Seigneur comme leur Sauveur, la colère de Dieu demeure sur eux.

 

            J'aime bien prêcher un message d'amour, l'amour du Seigneur Jésus : «Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3:16). Et le même passage dit à la fin du chapitre, au verset 36 : « Celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui ». Les deux vont forcément ensemble : L'amour de Dieu pour le monde, et, parce qu'il veut nous sortir du jugement, sa colère, qui demeure sur ceux qui n'acceptent pas sa Parole.

 

            La colère de Dieu se déverse déjà sur la terre par ses jugements. La colère de Dieu se déverse sur l'Eglise qui ne marche pas dans la vérité, par ses jugements, par la séduction qui règne, par les jugements de Dieu qui tombent sur son Eglise. N'oubliez pas que les jugements de Dieu commencent par sa maison. Sa maison c'est nous. Mais les jugements de Dieu ne viendront pas sur l'Eglise fidèle. Ce qui viendra sur l'Eglise fidèle, c'est peut-être la correction du Seigneur pour nous faire marcher davantage dans l'obéissance, mais c'est surtout la bénédiction du Seigneur par une communion plus grande avec Jésus.

 

            Ce que je désire dans mon cœur, ce que je voudrais partager à tous les chrétiens, c'est qu'il n'y a pas de vie plus belle que de vivre dans une communion réelle avec le Seigneur Jésus. Il est tout pour moi, il est le but unique de ma vie, il est celui que j'aime, il est celui que je reconnais comme le Seigneur et le Sauveur de ma vie, il est l'unique but de mon existence, et je veux le faire partager à tous, à mes enfants, à mes voisins, à mes frères et à mes sœurs qui ne le connaissent pas assez, je voudrais leur dire : "Il est merveilleux, il mérite que tu recherches sa communion parce que lui la désire aussi. Dieu veut te remplir de sa joie et de sa paix."

 

            Il y a un verset que je relisais dans la semaine, c'est dans la fin de Sophonie, au chapitre 3, et au verset 17 : « Dieu fera de toi sa plus grande joie, Il gardera le silence dans son amour ». Nous avons le désir de faire de Dieu notre plus grande joie, et Dieu répond en disant : "Je ferai de toi ma plus grande joie, mon sujet de joie extrême". Alors quand les deux se rencontrent, un cœur qui désire la communion avec Jésus et un Dieu qui désire la communion avec sa créature, tu as une vie formidable avec le Seigneur !

 

            Je vais reprendre la deuxième épître de Paul à Timothée, au chapitre 4, et au verset 1 : « Je t'en conjure devant Dieu et devant le Seigneur Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts et au nom de son apparition (apparition prochaine) et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non (évidemment avec la sagesse du Seigneur et du Saint-Esprit), reprends, censure, exhorte ». Cela veut dire : secoue avec douceur. Il est possible de secouer avec toute douceur, d'exhorter, de reprendre en disant : "Mon frère, ma sœur je t'aime, mais il y a quelque chose qui ne va pas là, dans ce que tu es en train de faire, j'aimerais tant que tu comprennes cela". En priant, tu vas secouer aussi, rien que de prier pour quelqu'un que tu aimes, tu le secoues parce que l'action du Saint-Esprit vient sur lui et commence à agir dans sa vie. « exhorte avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps (on y est) où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine », parce qu'elle est trop dure pour eux. On m'a souvent dit "Henri, tu mets la barre trop haut toi" ! Mais non, je ne la mets pas plus haut que Jésus, et en plus c'est lui qui nous permet de sauter !

            

            « Les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité et se tourneront vers les fables ». C'est triste de voir cela ! On voit des hommes et des femmes se précipiter vers la perdition parce qu'ils ne veulent pas entendre la vérité. « Mais toi, sois sobre en toutes choses (équilibré, mesuré, calme, tranquille, sobre), supporte les souffrances, fais l'œuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère ». Quel qu'il soit, remplis bien ton ministère (ton ministère de femme au foyer, ton ministère de fils, de fille, ton ministère d'apôtre, ton ministère de témoin de Jésus-Christ,) remplis-le bien, tu vas réjouir le cœur de ton Seigneur. Si tu as fait tout ce que tu as pu avec la force qu'il t'a donnée, il te fera entrer dans sa paix.

 

            « Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J'ai combattu le bon combat (j'aime ce verset-là), j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui ont aimé son avènement ». Qui aime son avènement, sa venue prochaine ? Je soupire après sa venue non pas pour être débarrassé de mes problèmes, mais pour le voir face à face tel qu'il est. Vous vous rendez compte ? Nos yeux vont voir Jésus, nos mains vont toucher Jésus, nos oreilles vont entendre la voix de Jésus en direct ! Il va nous dire : "Viens ! Assieds-toi, tu m'as posé tellement de questions, tu avais le cœur un peu embrumé, tu ne pouvais pas entendre la réponse, mais viens maintenant, j'ai toutes les explications, viens, assieds-toi " comme Marie aux pieds de Jésus à Béthanie. Béthanie en hébreu cela veut dire la maison des dattes, des fruits. Béthanie, c'est la maison du fruit de l'Esprit.

 

            J'admirais cette semaine dans l'évangile de Jean, la manière dont Jésus aimait se reposer à Béthanie ! J'étais à Béthanie avec Elke mon épouse, quand on était à Jérusalem, on est allé à pied, puis un peu en bus palestinien ; c'est à cinq kilomètres de la ville mais on ne savait pas trop où c'était. On est arrivé là dans une oasis de paix, dans la maison présumée de Lazare puisque son tombeau est dans la rue à côté ; et à la place de la maison, il y a une immense cathédrale qui a été construite et le jardin est magnifique. Il y a des arbres fruitiers, des tonnelles et je m'imaginais Jésus là, se promenant dans ce jardin où à côté avec Marie qui écoutait, puis Marie à ses pieds qui disait : "Seigneur parle-moi encore, dis-moi". Jésus aimait se reposer à Béthanie. Quand il était fatigué des persécutions de Jérusalem, il faisait quelques kilomètres et là il avait une maison où il y avait Lazare, Marthe et Marie qui l'aimaient et qu'il aimait et dans cette ambiance de paix et d'amour Jésus se reposait.

 

            Jésus a besoin du repos de ton cœur. Jésus pleure aussi. Jésus est fatigué dans son esprit de voir ce qui se passe. Il est triste, il pleure, il crie à son Père avec de grands cris et supplications. Il intercède auprès du trône de Dieu son Père. Aussi. quel repos pour lui quand il voit un cœur qui l'accueille, un cœur tout entier pour lui, un cœur qui l'aime, un cœur qui ne fait pas de compromis avec des choses que Jésus n'aime pas, un cœur qui dit : "Seigneur, viens te reposer là chez moi". Quand Jésus dit : « Je frappe, si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui » (Apocalypse 3:20). Je dis "Seigneur, viens souper avec moi, je t'invite, viens chez moi parce qu'en fait c'est moi qui vais me reposer en ta présence, c'est moi qui vais jouir de ta présence". On doit être des maisons de Béthanie pour le Seigneur Jésus sur cette terre.

 

            Des choses vont changer et je vous le dis maintenant ; je pense que c'est par prophétie que je vous le dis. Dans nos vies à nous en particulier, il y a des choses qui vont changer dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent, je ne dis pas dans les années qui viennent mais dans la courte période qui vient, il y a des choses importantes qui vont changer pour nous, pour vous qui entendez ma voix, il y a des choses qui vont changer ! Dans quel sens cela va-t-il changer ? Cela va dépendre de l'état de votre cœur vis-à-vis du Seigneur.

            

            Si vous avez un cœur désireux de marcher avec le Seigneur, il va changer les choses dans le sens de sa volonté à lui. Donc ne crains rien, que tes yeux ne soient pas fixés sur ce que tu vas voir, ce que tu vas entendre, que tes yeux soient fixés sur le Seigneur Jésus, laisse-le agir, fais-lui confiance et il agira. Les choses vont changer dans un sens que tu n'attendras pas du tout, si ton cœur n'est pas fidèle vis-à-vis du Seigneur, j'espère que ce n'est pas le cas. Je parle à ceux dont le cœur est fidèle et entier, mais je parle aussi aux autres pour leur dire : "Que ton cœur soit fidèle et entier pour le Seigneur parce que Dieu veut faire concourir toutes choses pour ton bien".

 

            Il ne veut pas faire concourir toutes choses pour un jugement de condamnation sur toi. Si ton cœur est entier, Il va faire tout concourir pour ton bien et les choses qui vont arriver vont être pour la gloire du Seigneur Jésus. Tu vas voir des exaucements de prières que tu attendais depuis longtemps. Alors attends-toi à voir des choses changer dans ta vie, dans ta famille, dans ton environnement. Tu vas voir des exaucements se manifester. Attends-toi à quelque chose de puissant ! Si nous, nous n'attendons pas du Seigneur qu'il intervienne avec puissance, nous ne sommes pas dans la foi.

 

 

            Je m'attends à toi, Seigneur, tu vas agir dans la vie de mon mari, dans la vie de ma femme, dans la vie de mes enfants, dans la vie de mes voisins, dans la vie de ton Eglise. Je vais voir la séduction grandir de plus en plus dans le monde et dans l'Eglise de Jésus, mais je vais voir l'Epouse de Jésus-Christ se préparer, être remplie de la présence du Seigneur, et c'est cela qui compte pour toi, Seigneur, c'est que ton Epouse fidèle va entendre ta voix et partout dans le monde elle se prépare, dans le secret des cœurs. Amen !