C95  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 18/12/2001


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



La délivrance et le combat spirituel



Ce soir, je vais vous parler d'un sujet dont je parle rarement; je vais vous parler de la délivrance, c'est-à-dire du combat que nous avons à mener pour être délivré des démons, et pour délivrer les captifs.

 

A la fin du message, j'aborderai également le sujet du combat spirituel, combat pour résister aux attaques démoniaques.

 

Il faut délivrer les captifs des démons qui les lient. La délivrance, c'est l'engagement dans un combat pour résister aux démons que Satan envoie contre nous et contre tous ceux qui sont captifs de ces démons, et pour que ces démons soient ôtés de la vie des gens qu'ils lient. Si je veux parler de la délivrance ce soir, c'est surtout pour nous encourager à mener ce combat (dans la foi), parce que constamment autour de nous, nous avons des gens, chrétiens ou païens, qui sont liés par des démons. Et le Seigneur doit nous donner le discernement pour comprendre quand, et comment nous devons attaquer ces démons pour les chasser au nom du Seigneur Jésus. Il faut vraiment être dirigé par le Saint-Esprit. Et pour cela nous avons toujours le modèle du Seigneur Jésus. Jésus n'allait pas dans les rues pour chasser les démons, Jésus allait dans les rues pour annoncer la Parole, pour prêcher la repentance, et l'onction qui était sur Lui faisait s'agiter les démons ; ils ne pouvaient pas supporter cela. Et lorsque les démons étaient agités et se manifestaient, Jésus les chassait à ce moment-là. Faisons comme Lui.

 

C'est un domaine qui est vraiment très particulier, mais aussi un domaine dangereux. Quand nous voyons la puissance de la Parole et du Nom de Jésus (et nous savons par la Parole que les démons tremblent au Nom de Jésus), quand nous commençons par la foi à chasser les démons qui se manifestent (et que le Seigneur nous montre), le risque c'est d'être entraîné trop loin. Il y a un réel danger pour les enfants du Seigneur d'aller trop loin dans ce combat, c'est-à-dire de tout miser sur les démons, de voir des démons partout, et de passer tout notre temps à chasser les démons. Il y a une place pour chasser les démons dans le ministère des enfants de Dieu. Mais il n'y a pas que cela, il ne faut pas être déséquilibré, il ne faut pas voir des démons partout. Certaines personnes chassent par exemple des démons d'obésité alors qu'il faudrait simplement s'arrêter de manger. Donc il faut avoir vraiment le discernement : il peut y avoir des démons d'obésité, mais il ne faut pas se lancer dans un combat qui ne soit pas conduit par le discernement du Seigneur. Par contre, il ne faut pas non plus éviter le combat quand le Seigneur nous montre que nous devons combattre pour chasser des démons. Il faut alors s'engager dans ce combat.

 

Il y avait toute une partie du ministère de Jésus qui consistait à chasser les démons. Quand Il envoie les disciples, et qu'Il leur dit : "Voilà les signes, voilà les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru", le premier des miracles qu'Il indique, c'est : "En mon nom vous chasserez les démons". Quand Il envoie les douze, dans Matthieu 10, Il envoie les douze pour prêcher la parole de repentance, Il leur dit : "Guérissez les malades, purifiez les lépreux, chassez les démons en mon nom". Donc nous allons forcément être obligés, dans notre ministère de serviteur et de servante de Dieu, de rencontrer des démons parce qu'ils sont autour de nous, ils sont partout. Satan contrôle toute notre planète, il contrôle tout ce monde extérieur, il contrôle les gens qui n'appartiennent pas au Seigneur. Et il arrive à lier beaucoup de chrétiens. Il faut que nous soyons vraiment engagés dans ce combat dans la puissance du Saint-Esprit. Lançons-nous dans ce combat que le Seigneur nous demande de mener (selon les conditions précises que le Seigneur nous montrera). C'est un ordre du Seigneur Jésus. Si nous ne chassons jamais les démons, et si une église n'est jamais engagée dans la délivrance des captifs, il y a un manque sérieux. Ou bien l'onction de Dieu ne demeure pas sur cette personne ou sur cette église (parce que quand l'onction demeure, forcément les démons finissent par se manifester, ils ne peuvent pas supporter l'onction), et c'est grave, ou bien on désobéit à Dieu et on ne chasse pas les démons, et c'est aussi grave.

 

Il y a des moments où il ne faut pas prier le Seigneur en Lui demandant de chasser des démons, c'est-à-dire en lui demandant que Lui chasse les démons. Jésus nous dit : "C'est vous qui devez chasser les démons". Il y a des moments où Jésus décidera de ne rien faire, parce que nous n'aurons pas fait ce qu'Il nous demande de faire, c'est-à-dire chasser les démons. Nous serons en présence de démoniaques, de démons qui vont se manifester, et si à ce moment-là nous tournons les yeux vers le Seigneur en disant : "Seigneur, je te supplie de chasser les démons de cette pauvre personne, Seigneur, interviens, Seigneur, interviens", Jésus ne fera rien, parce qu'Il nous dit dans Sa Parole : "Prends l'autorité que je t'ai donnée et en mon nom, chasse-les devant toi, là, ceux qui sont en train de se manifester, ou ceux que tu discernes par mon Esprit, chasse-les, ne recule pas devant le combat que tu as à mener, que ces démons t'attaquent ou que ces démons attaquent des personnes qui t'entourent."

 

Les démons sont des esprits invisibles, qui n'ont pas de corps charnel, mais qui peuvent se manifester de manière visible en prenant une forme humaine quelquefois. Mais ce sont des esprits qui sont au service de Satan. Je ne vais pas entrer dans la discussion de savoir d'où viennent les démons, ce n'est pas intéressant. Certains disent que ce sont les anges déchus qui sont devenus des démons, c'est possible, certains disent que ce sont les esprits des hommes qui ont servi Satan, qui continuent à le servir avant d'être jetés en enfer au jour du jugement, c'est possible aussi, mais en tout cas ce n'est pas important. Ce qu'il faut savoir, c'est que les démons sont des esprits qui sont au service de Satan, donc qui sont tous méchants, mauvais et impurs. Ils ne cherchent qu'à détruire, ils ne cherchent qu'à tuer, comme leur maître, à faire du mal, à souiller, à faire tout le mal qu'ils peuvent, à s'opposer à la Parole du Seigneur et à l'oeuvre de Christ. Ils forment des armées innombrables, mais il faut savoir que les armées du Seigneur sont beaucoup plus nombreuses. De toute façon un seul ange de Dieu et un seul enfant du Seigneur rempli du Saint-Esprit est capable de résister à Satan lui-même, donc à plus forte raison à ses démons. Il ne faut pas avoir peur de Satan et de ses démons. Il faut savoir que ce sont des ennemis qui sont définitivement vaincus, mais qui sont encore puissants pour faire du mal. Ils ont été vaincus par Jésus à la Croix, mais ils sont encore puissants parce qu'ils ne sont pas encore jetés dans le lac de feu, ils sont encore laissés libres sur la terre. Et il faut absolument comprendre que nous devons nous engager dans ce combat en sachant que Jésus a déjà gagné le combat d'avance. Ce sont des esprits au service de Satan, et comme Satan est encore le prince de ce monde qui nous entoure, ces esprits sont dans le monde entier pour faire l'oeuvre de leur maître, Satan. Jésus a dit de Satan qu'il n'est venu que pour égorger, tuer, détruire. Les démons font exactement le même travail, ils sont, sur l'ordre de Satan, engagés dans un travail qui consiste à amener les hommes en enfer. C'est cela leur but. S'ils ne peuvent pas les amener en enfer parce qu'ils ont accepté Jésus comme leur Sauveur, les démons vont tout faire pour les empêcher de travailler pour le Seigneur. Le travail des démons va être de donner des maladies aux chrétiens, des accidents, des choses qui vont empêcher les chrétiens de travailler pour le Seigneur, afin de les rendre inoffensifs ou les éliminer complètement avant le temps. Il y a beaucoup de chrétiens qui sont actuellement liés par des maladies, des maladies incurables, des infirmités qui sont directement causées par des démons, qui ont rendu ces chrétiens incapables de faire l'oeuvre du Seigneur. Et Jésus veut libérer Ses enfants pour qu'ils puissent faire une oeuvre puissante en Son nom. Quand on a parlé de guérison des malades, c'est un des aspects du ministère de Jésus, il y a aussi l'aspect très important de la délivrance de ceux qui sont liés ou qui sont possédés par des démons.

 

Dans Matthieu 10 au verset 1, nous lisons : "Jésus ayant appelé Ses douze disciples, leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité". Vous voyez, Il commence là encore par le pouvoir de chasser les démons. Il leur donne le pouvoir de chasser les esprits impurs. Nous qui sommes disciples de Jésus, nous ne sommes pas moins bien traités que ces douze-là par le Seigneur Jésus. Dès qu'Il nous appelle à Son service, et dès que nous nous sommes repentis de nos péchés en L'acceptant comme Seigneur et Sauveur, le Seigneur nous donne la même autorité sur les démons, sur les maladies et sur les infirmités. Il nous appelle et Il nous donne le pouvoir de chasser les esprits impurs en Son nom, bien sûr, et de guérir toute maladie et toute infirmité. On voit plus loin qu'Il les envoie pour prêcher le Royaume des cieux. Il leur dit : "Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement". Est-ce que tu as reçu le pouvoir de chasser les démons au nom de Jésus ? Il faut que tu saches que tu as reçu ce pouvoir, et c'est en sachant que tu as reçu ce pouvoir, que tu as la foi de t'engager dans ce combat au nom du Seigneur.

 

Jésus donne le pouvoir de chasser les démons à Ses disciples, et nous savons quelles sont les conditions pour être un disciple du Seigneur. Il faut s'être repenti de ses péchés, et Lui avoir donné sa vie et son coeur en disant : "Seigneur, remplis mon coeur, change-moi, je reçois Ton sang pour laver mes péchés, donne-moi la vie éternelle, je suis maintenant Ton serviteur, Ton disciple pour toujours". Il faut être consacré à cent pour cent, on ne peut pas résister à toute la puissance de Satan si on n'est pas consacré au Seigneur à cent pour cent. Si on est consacré à cinquante pour cent, les démons le voient très bien, ils ont des "rayons X spirituels" qui leur permettent de voir si nous sommes réellement consacrés au Seigneur, d'une part, et si nous sommes dans la foi par rapport à la Parole du Seigneur, d'autre part. Jésus nous dit : "Je vous donne toute autorité sur toute la puissance du Malin, je vous donne le pouvoir de chasser les esprits impurs". Il n'a pas dit : "Les plus petits démons seulement, mais pas les plus gros, laissez-moi les plus gros, je vais les chasser, moi". Il n'a dit pas cela, Il a dit : "Je vous donne le pouvoir de chasser les démons".

 

Dans Luc 10:17, Jésus avait envoyé soixante-dix autres disciples avec le même pouvoir, et il est dit : "Ils revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom". Ils ont l'air presque étonnés de cela, Jésus leur avait donné le pouvoir de chasser les démons, ils reviennent tout joyeux en disant : Mais, Seigneur, même les démons nous sont soumis en Ton nom, Tu Te rends compte, Seigneur ?" Et Jésus leur dit : "Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair". Cela veut dire que les démons étaient chassés par l'autorité du nom puissant de Jésus, ce nom qui était prononcé par ces hommes qui étaient de simples hommes comme nous. Ils n'étaient pas meilleurs que nous, ni pire, ils avaient reçu le Seigneur Jésus comme leur Sauveur, ils n'étaient même pas encore baptisés du Saint-Esprit comme nous le sommes, et ils avaient reçu le pouvoir de chasser les démons. Jésus voyait Satan tomber du ciel comme un éclair, parce que les disciples liaient et chassaient les démons au nom du Seigneur Jésus.

 

Et Jésus ajoute au verset 19 : "Je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi". Toute ! Jésus te dit : "Toute la puissance de l'ennemi est soumise à l'autorité de mon nom, si toi mon disciple, tu prends ma Parole avec foi, et si bien sûr, tu es un disciple consacré, et rempli de mon Esprit. Tu as au nom de Jésus toute autorité sur toute la puissance de l'ennemi." Alors ne me dites pas qu'il y a des démons que vous n'arrivez pas à chasser, comme les disciples devant un démon qu'ils n'ont pas pu chasser. Jésus s'est fâché contre eux et leur a dit (Luc 9:41) : "Race incrédule et perverse, Jusqu'à quand serai-je avec vous, et vous supporterai-je ?" Et ensuite Jésus ajoute : c'est à cause de votre incrédulité que vous n'avez pas pu chasser ce démon, cette espèce-là ne sort que par le jeûne et la prière (Marc 9:29). Le jeûne et la prière sont l'indication de la consécration des disciples. Des disciples consacrés jeûnent et prient régulièrement, des disciples consacrés reçoivent la Parole du Seigneur et la gardent avec un coeur honnête et bon, et ils sont donc toujours remplis du Saint-Esprit et de foi, comme Etienne, comme Philippe, qui faisaient de grands miracles et qui chassaient les démons au nom de Jésus. Quand nous sommes dans cette attitude de coeur, toute la puissance de l'ennemi nous est soumise au nom du Seigneur Jésus. "Vous marcherez sur les serpents et les scorpions". Il n'y a rien de plus venimeux et de plus nuisible que des serpents et des scorpions. En général, ce sont des piqûres mortelles, marcher sur des serpents et des scorpions, ce n'est pas rien, ce sont des êtres nuisibles qui ont un venin mortel contre tous ceux qui ne sont pas immunisés contre ce venin mortel, et nous sommes immunisés par la Parole du Seigneur, par le Sang de Jésus, par la foi en Dieu et nous marchons en Son Nom sur les serpents et les scorpions, nous les écrasons au nom du Seigneur Jésus.

 

Jésus ajoute : "Et rien ne pourra vous nuire". Rien ne pourra vous faire vraiment du mal, nuire c'est faire vraiment du mal. Cela ne veut pas dire que tu ne vas pas ramasser des coups ou que tu ne seras pas attaqués par Satan, mais celui qui aura le dernier mot, c'est toi, enfin Jésus en toi, parce que tu es dépositaire de la toute-puissance de Jésus en son nom, Il te l'a donnée, sers-t'en. "Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux". Au verset 21 , je lis ce que Jésus a dit aussitôt, Il tressaillit de joie dans son Esprit, et Il dit : "Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents". De quelles choses vient-Il de parler ? De ces dons merveilleux que Dieu a fait à ses enfants, c'est-à-dire la puissance de marcher sur les serpents et les scorpions, Il vient d'en parler. "Et de ce que tu les a révélées aux enfants", comme un petit enfant qui reçoit la Parole de son Père avec un coeur tranquille. Le Seigneur te dit : "Enfant du Seigneur, enfant de Dieu, je t'ai donné la puissance de marcher sur les serpents et les scorpions, ne crains rien. Tu peux avoir toute l'armée de Satan qui est envoyée par tous les sorciers de la terre et par Satan lui-même pour t'attaquer de front, ne crains rien, je suis avec toi. Vermisseau de Jacob, ne crains rien, parce qu'avec toi, il y a plus que tout ce qui est dans le monde et tout ce qui est contre toi. Avec toi, il y a le Seigneur, l'Eternel et toute Sa Parole qui ne passera pas, Il l'a dit, crois-le et entre dans ce combat que Dieu place devant toi. Résiste à l'ennemi, ne te laisse pas submerger par l'ennemi. Et lorsque tu examines comment l'ennemi t'attaque, ne te laisse pas submerger, n'oublie pas que tu as avec toi celui qui est tout-puissant, le Seigneur, qui a vaincu Satan à la Croix, qui a versé Son Sang, qui a donné Sa vie pour remporter une victoire totale sur Satan. Jésus te donne cette puissance-là pour que tu t'en serves. Si tu es attaqué dans ton corps par les démons de maladie ou d'infirmité, défends-toi avec les armes que Dieu te donne, ne prends pas l'attaque passivement en disant : "Seigneur, qu'est-ce que je suis malheureux d'être attaqué comme cela, et regarde, moi qui suis ton enfant,...", et puis on se plaint et on gémit. Jésus dit : "Relève-toi, prends les armes que je t'ai données, revêts-toi de ce manteau de justice et de ces armes de justice, et fonce dans le tas en mon Nom, tu les disperses comme la poussière des rues au Nom du Seigneur Jésus". Que tu sois seul ou que tu sois avec ton frère, ta soeur, ton mari, ta femme ou ton église, tu as toute autorité sur toute la puissance de l'ennemi. "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !" Alors, nous voulons voir ces choses, n'est-ce pas ? Et quand Satan nous attaque, ne le laissons pas faire !

 

Regardez ce que Jésus dit dans Marc 16, aux verset 15 et suivants : après avoir reproché aux disciples leur dureté de coeur parce qu'ils n'avaient pas cru (je suis sûr que c'est là le problème fondamental de l'église du Seigneur, mais le Seigneur leur fait confiance malgré tout), Il leur dit : "Allez par tout le monde, prêchez la bonne nouvelle à toute la création (la bonne nouvelle du Seigneur Jésus) celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons". C'est le premier miracle mentionné : "en mon Nom, ils chasseront les démons". Alors qu'est-ce que tu attends, toi, que les démons attaquent constamment et qui te laisses faire ? Qu'est-ce que tu attends pour te défendre au nom du Seigneur Jésus ? Tu vas me dire : "Ah, c'est dur, tu ne sais pas ce que je suis en train de vivre, si tu étais à ma place, tu ne parlerais pas comme cela". Le Seigneur peut nous faire comprendre par Son Esprit ce que tu es en train de subir comme difficulté et comme combat, mais cela n'excuse pas ta passivité dans le combat, ton manque de foi et ton incrédulité ! Le Seigneur ce soir veut renouveler cette foi, Il te dit : "Relève-toi, prends ma Parole et passe à la contre-attaque". Tu ne verras peut-être pas l'ennemi reculer du premier coup, parce que c'est un tenace, il s'accroche tant qu'il peut, mais il ne peut pas, il ne peut pas résister à la toute-puissance de la Parole du Seigneur, du Sang de Jésus et du Nom de Jésus. Il ne peut pas, sa puissance est grande, mais elle est limitée, la puissance de Jésus est illimitée. La puissance de Satan, elle va jusque là et pas plus loin, et si toi, tu n'es pas plus persévérant que lui, il va envoyer toutes sortes de démons pour t'attaquer, et tu vas être vaincu. Alors que Dieu voulait que tu sois vainqueur ! Jésus est vraiment attristé quand Il voit l'état de Son église, l'église couverte de chaînes. Quand on voit spirituellement l'église de Jésus, on voit qu'elle est couverte de toutes sortes de chaînes, alors qu'elle devrait être libre, en train de libérer elle-même les captifs.

 

Le Seigneur appelle un homme, une femme à libérer les captifs. Même si tu es seul à chasser les démons au nom de Jésus, fais-le. Tu seras persécuté parce que le diable n'aime pas ceux qui chassent les démons au nom de Jésus. Le diable a horreur qu'on prenne l'initiative pour commencer à chasser les démons, et il va tout faire pour nous intimider, faire les gros yeux et les gros bras, se gonfler à bloc pour nous faire peur et nous intimider. Mais sachons que c'est un menteur, ce n'est pas lui qui a le dernier mot. Dès que nous prononçons avec foi le nom tout-puissant de Jésus, il tremble, il diminue, il devient tout petit, il se cache dans un trou, parce qu'il a peur de la stature et du nom tout-puissant de Jésus. Il a peur de celui qui vient contre lui au nom de Jésus, qui est revêtu du vêtement de justice, qui prend l'épée de la Parole et qui lui dit : "Satan, au nom du Seigneur Jésus, je te lie, et là au nom de Jésus et par Son Sang, je te chasse, va-t-en de ce corps, sors de ce lieu, sors de ma vie, sors de ma famille, laisse tomber ce frère, cette soeur, laisse-les tranquille au nom de Jésus-Christ". Quand tu persévères dans cette attitude, Satan recule, il prend peur. La Parole de Dieu dit dans Jacques 4:7 : "Résistez au diable, et il fuira loin de vous". Il va peut-être résister au début pour donner le change et t'intimider mais persévère dans la foi, il va s'enfuir de terreur.

 

Lisons maintenant dans la deuxième épître de Paul aux Corinthiens, au chapitre 10, et au verset 3 : "Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair". Donc, il y a une façon de combattre les démons qui est bonne et une façon qui n'est pas bonne. Si nous combattons les démons par la chair, jamais nous n'arriverons à les chasser. Combattre les démons par la chair, c'est par exemple aller se faire opérer d'un cancer en demandant à Dieu de bénir l'opération. Faire cela, c'est combattre par la chair. Pourquoi ? Parce que les cancers sont directement causés par des démons. Toutes les maladies incurables sont causées par des démons qui sont dans le corps, toutes. Un chrétien atteint d'un cancer est une personne qui a dans son corps un esprit de cancer qui est en train de le ronger ; et si on va se faire opérer pour enlever le cancer, vous croyez que le bistouri du chirurgien va enlever le démon ? Il rit, le démon. Une chrétienne qui se fait enlever, par exemple, un sein parce qu'il y a un cancer dedans, en priant Dieu : "Seigneur, bénis, etc...", le démon va sauter sur l'autre, et trois ans après cela va se manifester là, ou alors dans le foie, ou ailleurs. Pourquoi ? Parce que l'opération n'enlève pas l'esprit. Dieu peut faire grâce, bien sûr, Il est souverain, mais là, je parle d'une règle générale : l'opération n'enlève pas le mauvais esprit. Un mauvais esprit, un démon ne peut être chassé qu'au nom du Seigneur Jésus, par la foi dans la Parole du Seigneur et dans l'oeuvre de Jésus-Christ.

 

Quand nous voyons qu'il y a un démon, par le discernement du Saint-Esprit, quand nous discernons un lien causé par un démon, il faut que nous employions les armes spirituelles du Seigneur Jésus. Et Paul dit un peu plus loin : "Les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes par la vertu de Dieu, pour renverser les forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ". Dieu nous montre là, dans ce passage, un des moyens utilisés par Satan et les démons pour nous attaquer.

 

Satan ne peut pas posséder un chrétien. Un chrétien est la possession du Seigneur Jésus qui l'a racheté par Son sang ; s'Il nous a rachetés, c'est qu'Il nous possède. Le Seigneur Jésus nous possède comme Sa propriété, nous sommes Ses enfants, Il nous a rachetés. Si un chrétien ne peut pas être possédé par un démon, il peut être lié par un démon ou avoir un démon dans son corps ou dans son âme, ou être attaqué de l'extérieur par des démons pour être lié, cela, c'est sûr et certain. Je sais qu'il y a des chrétiens qui ne croient pas qu'un démon puisse être dans le corps du chrétien en citant le verset qui dit que "Nos corps sont le temple du Saint-Esprit", donc il ne peut pas y avoir de mélange entre l'Esprit du Seigneur et un autre esprit dans le même temple, mais parler comme cela, c'est parler sans connaître la Parole du Seigneur. Parce que la Parole de Dieu nous montre très bien dans l'Ancien Testament que le temple de Dieu, qui est le modèle et qui est l'image du temple que nous sommes, ce temple de Dieu était pendant des centaines d'années habité par la présence de Dieu dans le lieu Très-saint, et par des démons qui étaient attachés aux idoles qui étaient dans le temple et que les Israélites adoraient en même temps que le vrai Dieu. Il y avait donc à la fois la présence de l'Esprit de Dieu dans le lieu Très-saint, qui représente notre esprit (un démon ne peut pas venir dans l'esprit d'un chrétien. C'est le Saint-Esprit qui habite là, c'est Sa maison) tandis que dans les parvis extérieurs et dans le lieu saint, qui représentent le corps et l'âme, il y avaient des statues d'idoles. Or nous savons d'après Paul que derrière le culte des idoles sont attachés des démons. Ceux qui adorent des idoles adorent des démons, et attirent des démons. Quand l'idole d'Astarté était installée sur le parvis du temple par Manassé, les Israélites rendaient un culte à Astarté, ils rendait un culte à des démons qui étaient dans le temple.

 

Dans le livre d'Ezéchiel, au chapitre 8 et au verset 5, c'est Ezéchiel qui est transporté par des visions célestes dans le temple de Jérusalem et Dieu lui montre en esprit ce qui se passe dans le temple. Et Dieu lui dit : "Fils de l'homme, lève les yeux du côté du septentrion ! Je levai les yeux du côté du septentrion, et voici cette idole de la jalousie était au septentrion de la porte de l'autel, à l'entrée". Vous voyez : dans le temple même, l'idole de la jalousie ! Dieu lui dit : "Fils de l'homme, vois-tu ce qu'ils font, les grandes abominations que commet ici la maison d'Israël, pour que je m'éloigne de mon sanctuaire ?" Il y était donc le Seigneur, dans Son sanctuaire, Il était là . Et là, à la porte de Son sanctuaire, dans le sanctuaire même, il y avait l'idole de la jalousie, un culte au démon. Et après lui avoir fait percer la muraille, Dieu dit à Ezéchiel (verset 9) : "Entre et vois les méchantes abominations qu'ils commettent ici !", donc un peu plus loin encore dans le temple. "J'entrai et je regardai ; et voici il y avait toutes sortes de figures de reptiles", (vous savez ce que sont les reptiles ? Les serpents et les scorpions, les bêtes abominables) "il y avait des figures de reptiles et de bêtes abominables et toutes les idoles de la maison d'Israël peintes sur la muraille", c'est-à-dire des représentations même des démons et de Satan, dans le temple de l'Eternel, vous rendez-vous compte ? Et il y avait les anciens qui étaient là et qui adoraient ces figures. Ensuite Dieu ordonne la destruction, et au chapitre 10 d'Ezéchiel et au verset 3 : "Les chérubins étaient à la droite de la maison quand l'homme alla et la nuée remplit le parvis intérieur", qu'est-ce que la nuée ? C'est la présence de la gloire de Dieu dans le temple ;"la nuée remplit le parvis intérieur", donc Dieu commençait à sortir de Son temple pour le quitter définitivement. Dieu avait supporté pendant des centaines d'années la cohabitation dans le même temple entre l'Esprit du Seigneur et les esprits des démons. Dieu avait patienté pendant des centaines d'années en envoyant des prophètes, en leur disant : "Revenez de vos mauvaises oeuvres et reprenez le culte du vrai Dieu, débarrassez ce temple saint de toutes ces idoles et ces abominations qui attirent les démons". Et ils ne l'avaient pas fait.

 

Et au verset 4 : "La gloire de l'Eternel s'éleva de dessus les chérubins et se dirigea vers le seuil de la maison", vous voyez que Dieu à ce moment-là est en train de sortir de Son temple. Est-ce que ce n'est pas aussi une image de la perte du salut ? Dieu est en train de sortir de Son saint temple. Parce que le temple de Jérusalem a été détruit par Nébucadnetsar seulement après que la gloire de Dieu en fut sortie.

"Et le parvis fut rempli de la splendeur de la gloire de l'Eternel". Quand je lis cela, moi, cela me donne presque envie de pleurer, parce que je vois Dieu en train de quitter Sa sainte maison. Vous vous rappelez quand Salomon avait achevé la maison, à l'instant où commençait l'adoration, où tout était à sa place : l'autel des parfums, l'autel des sacrifices, la table des pains, l'arche de l'alliance, le peuple qui s'était sanctifié ; au moment où commençaient l'adoration et la louange, la nuée de l'Eternel remplit la maison. Et ils ont été obligés de sortir. Et Dieu était resté là, supportant toutes les iniquités de Son peuple pendant des centaines et des centaines d'années, jusqu'au moment où Nébucadnetsar (qui représente Satan) est venu détruire Jérusalem et détruire le temple. Mais juste avant ce moment, la gloire de Dieu était partie. Et là elle se met sur le parvis qui est rempli de la splendeur de la gloire. Et on voit un peu plus loin la gloire de l'Eternel qui s'élève (Ezéchiel 10:18) : "La gloire de l'Eternel se retira du seuil de la maison, et se plaça sur les chérubins. Les chérubins déployèrent leurs ailes, et s'élevèrent de terre sous mes yeux quand ils partirent, accompagnés des roues. Ils s'arrêtèrent à l'entrée de la porte de la maison de l'Eternel vers l'orient ; (on dirait que Dieu regrette d'être en train de partir, elle s'arrête un moment à la porte, comme si Dieu attendait encore, et disait : Est-ce qu'ils ne vont pas encore se repentir et me demander de revenir ? Elle s'arrête un moment...) et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut".

Et au chapitre 11, au verset 22 : "Les chérubins déployèrent leurs ailes, accompagnés des roues ; et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut. La gloire de l'Eternel s'éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l'orient de la ville." C'est la montagne des Oliviers, là d'où le Seigneur Jésus est parti quand Il est monté au ciel, et là où le Seigneur Jésus va revenir un jour poser Ses pieds. Vous vous rendez compte ces signes que Dieu donnait déjà à l'époque. "...et la vision que j'avais eue disparut au-dessus de moi". Ça y est, la gloire de l'Eternel est partie, et peu de temps après, Nébucadnetsar arrive et rase le temple.

 

Le temple de notre corps est représenté par le temple de l'Eternel, et il en est exactement de même pour nous. Vous comprenez comment un démon peut cohabiter dans le même temple avec l'Esprit de Dieu et la gloire de Dieu. C'est exactement comme c'est décrit ici. L'Esprit du Seigneur vient en nous à la nouvelle naissance, et va dans le lieu très saint de notre esprit, mais si nous ne sommes pas sanctifiés, si nous vivons dans le péché, si nous faisons un culte aux démons et aux idoles de ce monde, nous allons attirer des démons sur le parvis et jusque dans le lieu saint. C'est-à-dire qu'il va y avoir cohabitation dans le même temple, et Dieu ne veut pas cela. Le seul moment où il peut y avoir une cohabitation qui est en partie justifiée, c'est juste après la conversion, des gens qui arrivent au Seigneur avec une vie remplie de liens et de démons, qui reçoivent le Seigneur comme leur Sauveur, et pendant un certain temps, le Seigneur est à l'oeuvre pour les purifier et les débarrasser des maladies, des liens, des infirmités. Donc cela peut aller plus ou moins vite selon l'enseignement que l'on reçoit, selon la soif qu'on a de Dieu, mais Dieu travaille dès le début à nous remplir de Son Esprit, à nous guérir et à nous débarrasser de tout lien démoniaque. Il ne faut pas croire que les liens démoniaques et les démons qui peuvent se trouver dans notre corps disparaissent tous à l'instant où on se convertit au Seigneur Jésus. A l'instant où on se convertit, c'est l'esprit qui est changé, et on reçoit une promesse de totale manifestation de la victoire de Jésus. On a la victoire en Jésus, c'est-à-dire qu'on a, au moment où on se convertit, une pleine délivrance de toute la puissance des démons, une pleine guérison de toute maladie et de toute infirmité, mais cela ne se manifeste pas forcément le jour où on se convertit, sinon cela voudrait dire que tous les chrétiens malades sont guéris immédiatement le jour où ils se convertissent, et ce n'est pas ce qui se passe. Les églises sont remplies de chrétiens malades qui sont pourtant de vrais chrétiens. Et pourtant il est écrit que Jésus nous a débarrassés de la maladie. Par Ses meurtrissures à la Croix, nous avons été guéris. Il en est de même pour les liens démoniaques, par le sang de Jésus et par la mort de Jésus, nous avons été débarrassés de toute la puissance de Satan, Jésus l'a vaincu, de même qu'Il a vaincu les maladies à la Croix par Ses meurtrissures, par Sa mort, par Son sang, Il a vaincu Satan, "Il a dépouillé les dominations et les autorités, Il les a livrées publiquement en spectacle en triomphant d'elles par la Croix". Jésus a accompli tout cela.

 

Et le jour où tu te convertis, le Seigneur te donne Sa victoire, et Il te dit : "Maintenant prends toutes les armes que je t'ai données, reçois cela par la foi, combats au nom de Jésus pour que tout ce que j'ai acquis pour toi se manifeste dans ta vie". Tout n'est pas nécessairement manifesté le jour-même de la conversion. Il y a beaucoup de chrétiens dans certaines églises qui ne peuvent pas supporter l'idée ou l'enseignement qu'un chrétien puisse avoir un démon dans son corps. Ils disent : "C'est une hérésie épouvantable". Ils ne connaissent pas dans la Parole de Dieu ce que je viens de vous dire au sujet de la cohabitation. Ceux qui prêchent la guérison divine vont accepter très bien qu'on n'est pas forcément guéri le jour de la conversion. Comment ne peuvent-ils pas comprendre par conséquent qu'on n'est pas forcément délié de tous les liens le jour de la conversion ? C'est la même Parole qui nous guérit, c'est la même Parole qui nous délivre des liens de l'ennemi. Si tu crois que les meurtrissures de Jésus t'ont guéri, tu as une assurance de la guérison qui t'est donnée par la foi en Jésus, mais il faut que cette foi agisse et se manifeste dans ta vie. Cela veut dire que tu vas combattre, si tu vois une maladie se manifester dans ton corps. Tu vas demander la prière des anciens, tu vas demander l'onction d'huile, tu vas demander l'imposition des mains, et si tu es dans la foi, et dans la foi en la Parole de Dieu seule, tu vas voir la maladie partir.

 

Si tu sens qu'il y a un lien dans ton corps ou dans ton âme, ou que tu sens que quelque chose est lié dans tes pensées ou dans tes sentiments, dans ta volonté, dans ton corps, ou qu'il y a un esprit de maladie, d'infirmité, de cancer, de surdité, de cécité ou autre dans ton corps, il ne faut pas que tu croies que le jour où tu as été converti, tous les démons sont sortis automatiquement, cela va t'empêcher de résister à ces démons pour les chasser. Si tu as reçu un faux enseignement, cela va t'empêcher de lutter contre ces démons. Et tu risques d'être lié toute ta vie par cette infirmité ou cette maladie alors qu'il aurait fallu simplement se tourner contre elle par la foi, ou contre ce démon de cancer ou de surdité, ou de cécité qui te lie, et lui dire : "Maintenant j'ai compris que c'était un démon. Au nom de Jésus, je te résiste et tu vas sortir de mon corps", ou je vais demander à un frère ou une soeur qui a cette foi de prier avec moi pour le chasser, et il va être chassé et Dieu sera glorifié. Donc, bien-aimés, rejetez cet enseignement qui veut vous faire croire qu'à partir du moment où vous devenez le temple du Saint-Esprit, il ne peut plus y avoir ni un démon dans votre corps ni un lien démoniaque sur votre âme ou sur votre corps, c'est faux, c'est un faux enseignement.

 

Il faut avoir une attitude équilibrée et voir les démons où ils sont, et ne pas les voir là où ils ne sont pas. Il se peut très bien qu'un des problèmes que tu as en ce moment dans ton âme, c'est-à-dire dans tes pensées, dans tes sentiments et dans ta volonté, ou dans ton corps physique, soit causé par un démon. Si c'est le cas, en particulier si tu as une maladie longue et pénible et tenace, ou un lien long et pénible et tenace, qui apparemment n'arrive pas à partir dans la prière, même dans le jeûne et dans tes supplications au Seigneur, pose-toi la question et pose-la au Seigneur avant tout : "Seigneur, est-ce qu'il n'y a pas là un démon qui est en train d'agir dans ma vie ?" Et le Saint-Esprit te le montrera parce que notre Père céleste est un bon père qui veut la délivrance et la guérison de Ses enfants. Je commence par parler de la délivrance des chrétiens parce que le Seigneur veut aussi délivrer les païens, mais ce qu'Il veut surtout, c'est les amener au salut et à la repentance. Le diable peut tenir un enfant de Dieu lié par des démons après sa conversion parce que les liens dus à des démons étaient présents avant sa conversion. Et ces liens dus à des démons, il les avait avant parce que le diable était entré dans sa vie par hérédité ou à cause des péchés qui ont été commis. Les démons s'héritent de parents à enfants depuis des générations, de génération en génération. Des démons peuvent sauter d'une génération à l'autre avec la plus grande facilité. Et c'est le péché qui fait entrer le diable et ses démons avec leurs liens démoniaques dans la vie, le corps, l'âme et l'esprit des hommes.

 

Un chrétien qui vient de se convertir est arraché par Jésus du royaume de Satan où il était aupavant. Quand il était dans ce royaume de Satan, il était complètement enchaîné par les démons et par Satan, il était un esclave de Satan. A partir du moment où il accepte Jésus, il devient esclave de Jésus, Jésus l'arrache au royaume des ténèbres et Il le fait entrer dans le royaume du Fils de Dieu, de Son amour, où il a déjà une pleine liberté en Christ. Et à partir de ce moment-là commence le travail de guérison et de délivrance, de sanctification, d'apprentissage de la Parole, la marche par l'Esprit, etc...

 

Je n'aime pas particulièrement prêcher sur les démons et la délivrance, je préfère prêcher sur la vie en Christ, notre position en Christ, la marche chrétienne, etc... Mais il y a une place pour la délivrance quand le Saint-Esprit nous montre que dans notre vie il y a quelque chose qui coince et qui est pénible et qui est dur ; à ce moment-là nous posons la question au Seigneur, et nous disons : "Seigneur, montre-moi par le discernement de Ton Esprit si ce problème que je vois dans ma vie ou dans la vie de mon frère chrétien (ou de ma soeur) est causé ou pas par un esprit qu'il faut chasser, montre-le moi, Seigneur". Et le Seigneur va le montrer, ce ne sera pas la peine de crier pour demander au démon de se manifester et de donner son nom, absolument pas, il y a une voie beaucoup plus rapide et plus simple, c'est de demander au Seigneur la révélation et le discernement par Son Esprit. Il y a des dons spirituels que Dieu nous accorde par Son Esprit, il y a le don de discernement des esprits que Dieu nous donne justement pour voir s'il y a des démons à l'oeuvre. Demandons-Lui ce don, nous qui sommes Eglise de Jésus, demandons-Lui pour nous-mêmes et pour les autres frères et soeurs qui sont autour de nous. Disons-Lui : "Seigneur, donne-moi ce don de discernement des esprits, donne-moi la capacité de voir par Ton Esprit s'il y a des démons qui sont à l'oeuvre dans ma vie, dans la vie des frères et des soeurs de Ton Eglise, de ceux qui sont autour de moi". Je parle des chrétiens. Et le Seigneur va nous montrer s'il y a des démons, Il nous le montrera, on pourra jeûner et prier pour avoir ce discernement, mais vous pouvez être certains que le Seigneur va nous le montrer.

 

Pourquoi ? Parce qu'Il veut que nous soyons délivrés de toute la puissance des ténèbres d'une manière effective ; Il le veut, Il n'aurait pas envoyé Jésus sur la Croix pour accomplir une oeuvre totale de délivrance s'Il ne voulait pas nous délivrer. On a une promesse certaine d'avoir Dieu avec nous pour nous aider dans ce combat, dans cette recherche, dans ce discernement. Il suffit qu'on Le prie d'un coeur sincère, qu'on soit ouvert à cette possibilité et qu'on dise : "Seigneur, je veux que tu me montres, montre-moi Seigneur, s'il y a un esprit, s'il y a un démon qui agit, s'il y a un lien démoniaque", Dieu va le montrer, Il va faire se manifester le démon d'une manière ou d'une autre, on va comprendre qu'il y en a un, et à ce moment-là on va pouvoir se tourner contre lui pour utiliser les armes que Dieu nous donne pour le chasser.

 

S'il s'agit d'un païen, nous savons que tous les païens sont sous la puissance de Satan. Vous pouvez être certains que tous les païens (dont nous étions nous-mêmes autrefois) sont sous la domination directe d'un démon ou de plusieurs démons. Personnellement je ne chasserai jamais un démon d'un païen sauf si le Seigneur me le demande d'une manière précise, parce qu'il y a là un besoin urgent, immédiat, et qu'il faut absolument intervenir pour que cette personne qui souffre ou qui est en train d'être complètement empêchée de comprendre, puisse recevoir une délivrance qui va la mener plus loin. Mais je ne chasse pas les démons des païens, en règle générale, parce que le Seigneur me demande de prêcher l'Evangile aux païens. Il faut prêcher l'Evangile, les amener à la repentance. Je chasserai un esprit mauvais seulement si, pendant que je suis en train de prêcher le royaume de Dieu (la repentance, Jésus qui sauve), le Seigneur me montre qu'il y a un esprit à l'oeuvre pour bloquer l'intelligence de cette personne, ou un esprit en train de se manifester. Alors là je n'ai pas besoin d'attendre pour chasser cet esprit.

 

Les démons se manifestaient dans la synagogue quand Jésus prêchait la Parole. Il y avait souvent des démons qui se manifestaient dans la vie des braves gens religieux qui étaient là, des braves Juifs, et Jésus ne demandait la permission à personne : d'une parole Il chassait le démon en disant : "Tais-toi ! Sors de cet homme ! Laisse-le en paix !" Nous devons faire comme cela. Jésus ne commençait pas par chasser les démons, pourtant Il avait vu dès le départ qu'il y avait un démon là. Jésus aurait pu commencer à parcourir toute la salle en disant : "Bon, moi je vois que toi tu as un démon, toi tu en as deux, toi tu en as quatre, allez, je commence par les chasser et puis après je vais prêcher". Non ! Il ne faisait pas comme cela, Il prêchait la repentance, le royaume de Dieu et la Parole du Seigneur et l'onction qui était sur Lui faisait s'agiter les démons et Il les chassait à ce moment-là.

 

En règle générale, les païens peuvent très bien comprendre l'Evangile, même s'ils sont liés par toutes sortes de démons. Ils peuvent très bien le comprendre, parce que le Saint-Esprit est à l'oeuvre pour le leur faire comprendre. Dans certains cas particuliers où les gens sont tellement liés, tellement handicapés mentaux, parfois même inconsciemment, ils sont tellement submergés par la puissance des démons qu'ils sont comme des bêtes, et le Seigneur pourra nous dire : "Avant même de lui parler, va et délivre-le de quelques démons pour qu'il puisse entendre, et après tu verras la suite". Mais à chaque pas on doit être conduit par le Seigneur, conduit par Sa Parole, conduit par Son Esprit.

 

Les démons ne peuvent entrer dans la vie d'un homme que par l'hérédité et par les péchés qui ont été commis. Il y a des péchés qui font immédiatement entrer un ou plusieurs démons dans la vie de ceux qui les commettent. D'autres péchés ne font pas entrer de démons mais les attirent simplement et c'est la pratique de ce péché qui fait entrer le démon par la suite. Tous les péchés dits d'abomination dans l'Ancien Testament font immédiatement entrer un démon la première fois qu'on les commet. Ce sont les péchés que la Parole de Dieu qualifie d'abomination, c'est-à-dire les péchés d'idolâtrie, d'occultisme, de magie, de sorcellerie, de consultation des esprits, de spiritisme, de meurtre, d'adultère... Une seule fois suffit. Si tu vas voir une tireuse de cartes, tu as au moins un démon qui entre en toi dans ta vie, c'est sûr et certain, c'est immédiat. C'est un péché d'abomination, comme les meurtres, les adultères, comme tous les péchés jugés abominables par la Parole du Seigneur. Tout péché est abominable, mais tout péché ne fait pas immédiatement entrer un démon en toi. De toute manière tout péché attire les démons parce qu'ils sont attirés par ce qui est sale, et si on persévère dans la pratique des péchés, c'est sûr qu'on va être de plus en plus envahi par de plus en plus de démons.

 

Les démons essaient de nous contrôler en nous possédant. Quand quelqu'un de ce monde est contrôlé par Satan, il n'est pas nécessairement possédé à l'intérieur par des démons, mais il est contrôlé par Satan qui est son maître. Et si cet homme, par hérédité ou par la pratique de certains péchés, a commis des péchés d'abomination ou a commis tellement de péchés qu'il a attiré des démons sur lui, ces démons vont progressivement entrer en lui et se fixer en lui, et le posséder à des degrés plus ou moins grands. Il y a divers degrés de possession, mais en tout cas ces démons vont entrer en lui et le contrôler de plus en plus. Ils vont s'installer dans son esprit, ils vont s'installer dans son âme, ils vont contrôler ses pensées, contrôler ses sentiments, contrôler sa volonté et la lier, ils vont contrôler son corps et lui mettre des maladies, etc... Les démons vont de plus en plus entrer et contrôler le corps, l'âme et l'esprit de cette personne qui n'appartient pas au Seigneur.

 

Quand cette personne vient au Seigneur et se convertit, le Seigneur entre dans l'esprit et Il expulse de cet esprit tous les démons qui s'y trouvent, Il prend Sa place dans le lieu très saint, il remplit cet esprit de Sa présence. Notre esprit nouveau qui nous est donné par le Seigneur est un esprit qui est libre de tout démon, c'est un esprit que nous recevons du Seigneur à la nouvelle naissance, Il ne va pas nous donner un esprit qui est déjà chargé de démons, Il nous donne un esprit qui est une nouvelle création et que nous recevons d'une manière totalement pure de démon. Notre esprit est l'habitation de Dieu, et quand Dieu nous donne un esprit nouveau, Il nous donne un esprit qui est entièrement libre de démon. Et Il place cet esprit dans un corps et dans une âme qui, eux, ne sont pas encore totalement libérés des démons. Le Seigneur veut nous libérer de ces démons qui agissent au niveau de l'âme et qui agissent au niveau du corps, mais il faut comprendre comment le Seigneur veut nous libérer de ces démons qui peuvent rester : le Seigneur va nous demander de surveiller un certain nombre de zones de notre personnalité pour voir si elles ne sont pas encore contrôlées par des démons. Ces zones sont relativement simples, ce sont les pensées, les sentiments, la volonté et le corps. Retenez bien ces quatre points : les pensées, les sentiments, la volonté et le corps.

 

Pensées, sentiments et volonté, c'est le domaine de l'âme, et le corps, c'est le corps physique tout simplement. Satan va essayer encore de garder un certain contrôle sur ces parties de notre personnalité, et c'est là qu'intervient le discernement pour voir s'il n'y a pas encore des démons qui lient ou qui sont présents, à l'intérieur. Et si le Seigneur nous le montre, nous utiliserons les armes qu'Il nous a données pour chasser ces démons. Les démons ne peuvent partir que quand on les chasse, on ne peut pas crucifier un démon en l'amenant à la Croix, jamais cela ne va marcher. C'est la chair qui est crucifiée à la Croix, mais les démons ne peuvent sortir que quand on les chasse au nom de Jésus, par la foi en Sa Parole.

 

Il y a des chrétiens qui ont la volonté complètement liée par le tabac, la drogue, et leur volonté est liée ou leur corps est maintenu malade par des esprits d'infirmité. Si après la nouvelle naissance, le Seigneur nous montre qu'il y a un démon qui lie encore nos pensées, nos sentiments, notre volonté, à ce moment-là commence un combat où nous utilisons les armes du Seigneur pour lier et chasser ces démons.

 

Dans Matthieu 18 et au verset 18, le Seigneur dit : "Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans les cieux". Et dans Marc 16:17 "En mon nom ils chasseront les démons". Le seul moyen biblique de résister à Satan et de chasser les démons, c'est de les lier au nom de Jésus-Christ. Nous les lions au nom de Jésus à haute voix en disant simplement : "Au nom de Jésus-Christ je lie ce démon qui est en train de me lier dans telle partie de ma personnalité, dans mes pensées, dans ma volonté, dans mon corps ou tel démon qui se trouve là dans mon corps; tel esprit d'infirmité, je te lie au nom du Seigneur Jésus-Christ, et au nom de Jésus je te chasse loin de moi". Je ne perds pas mon temps à chercher où je vais les envoyer, le Seigneur Jésus dit clairement dans Sa parole : "Quand un démon sort d'un homme, il va dans les lieux arides", c'est-à-dire dans les lieux déserts. On ne peut pas encore chasser un démon dans l'abîme parce que l'abîme n'est pas encore ouvert pour les démons. On ne peut pas chasser un démon sous les pieds de Jésus parce qu'ils sont déjà tous sous les pieds de Jésus. Ce qu'il faut faire, c'est les chasser du lieu où ils sont en laissant le Seigneur s'en occuper par la suite. Je les chasse au nom de Jésus-Christ et tant qu'ils ne sont pas chassés, je persévère dans la prière et je dis : "Seigneur, Tu vas me montrer pourquoi il résiste".

 

Certains démons peuvent résister longtemps, et nous devons prier le Seigneur en disant : "Seigneur, Tu vas me montrer pourquoi il résiste, est-ce que c'est encore de l'incrédulité ? Est-ce que ma foi n'est pas au top niveau et j'ai besoin de l'aide de mes frères et soeurs et d'une église pleine de foi ? Pourquoi, Seigneur, Tu vas me montrer", et Dieu te montrera. Mais il faut que tu t'engages dans ce combat au nom de Jésus-Christ, il n'y a que cela pour les chasser, lier les démons, les chasser au nom de Jésus des parties de ta personnalité ou de ton corps où ils se trouvent encore, où ils ont réussi encore à mettre des liens. Fais de même pour tes frères et tes soeurs si tu discernes qu'il y a un lien démoniaque, fais exactement de même.

 

Donc vous voyez que l'Eglise du Seigneur doit être remplie de foi et du Saint-Esprit pour faire cela, parce que nous ne pouvons résister à Satan que par les armes spirituelles que Dieu nous donne. Les armes spirituelles sont en tout premier lieu le Sang de Jésus-Christ, la Parole de Dieu, et le Nom de Jésus-Christ. Quand nous sommes couverts du Sang de Jésus, que nous invoquons le Sang qui a vaincu Satan à la Croix, que nous prenons l'épée de l'Esprit qui est la Parole éternelle de Dieu et le Nom tout-puissant de Jésus en qui réside toute la puissance de l'univers, nous avons trois armes toutes-puissantes pour résister à tous les démons. Mais il y a aussi une autre arme qui est toute-puissante et que le Seigneur veut nous faire utiliser, c'est la louange inspirée par le Seigneur, parce qu'il est écrit : "Je m'écrie loué soit l'Eternel et je suis délivré de mes ennemis" (2 Samuel 22:4 et Psaumes 18:3). Mais ces quatre armes doivent être utilisées ensemble. Il ne faut pas en faire une technique en disant : "Je vais commencer à louer le Seigneur et tous les démons vont partir". Mais il faut savoir que les démons ne peuvent pas résister à une ambiance de véritable louange spirituelle.

 

Après avoir vu le sujet de la délivrance, j'aborderai maintenant le sujet du combat spirituel, combat pour résister aux attaques démoniaques.

 

Je viens de parler de la manière d'être délivrés des liens que nous avons, ou des démons qui peuvent se trouver encore après notre conversion, mais Satan va essayer de nous attaquer en permanence. Si nous sommes entièrement délivrés, libres de tout lien et libres de tout démon, cela ne veut pas dire qu'on va être tranquille. Supposez que vous n'ayez aucun lien, que tous les démons soient sortis de votre corps, plus une seule maladie démoniaque, rien, même dans ce cas vous allez encore devoir lutter contre les hordes de l'enfer qui vont vous attaquer de l'extérieur. Vous allez encore être attaqués, oppressés par des démons qui vous attaqueront de l'extérieur pour mettre sur vous un nuage noir de découragement. Et Satan va vous attaquer toujours dans les mêmes domaines, c'est-à-dire qu'il va essayer de contrôler vos pensées et de les lier, il va essayer de contrôler vos sentiments et les lier ou de les remplacer par les siens, il va essayer de lier votre volonté de l'extérieur, il va essayer de vous injecter de l'extérieur une bonne maladie dans le corps, il va vous attaquer et il le fait en permanence. Les chrétiens sont bombardés par les attaques de Satan et nous devons rester en permanence en communion avec le Seigneur, remplis de Son Esprit, remplis de foi, rechargés en permanence de toute la vie spirituelle de Son Esprit pour pouvoir résister à toutes les attaques de l'ennemi, parce qu'il ne va pas se priver de nous attaquer.

 

Donc il y a un double combat, d'abord de délivrance s'il y a des liens et des démons, et puis ensuite une fois délivrés, de résistance à Satan et de contre-attaque victorieuse. Il faut aussi pénétrer dans le domaine de l'ennemi pour le chasser des positions qu'il occupe dans l'église, dans la vie de mes frères, de mes soeurs, de ma femme, de mon mari, de mes enfants. Il faut contre-attaquer au nom du Seigneur Jésus en permanence et regagner le terrain pris par Satan.

 

Je lis maintenant dans Ephésiens 6 et au verset 10 : "Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur".

De toute manière, que j'aie à lutter contre des liens que j'ai encore, ou que j'aie à résister à des attaques extérieures, ou les deux (parce que bien souvent c'est les deux), je dois suivre l'exhortation de Paul : "Fortifiez-vous dans le Seigneur". Je vais me fortifier dans le Seigneur dans ma communion avec Jésus, dans ma lecture de la Parole, dans la méditation de la Parole, dans la louange que je donne au Seigneur Jésus, dans le parler en langues (parce qu'il est dit : "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même"). Je vais me fortifier dans les armes que Dieu nous donne, dans la communion fraternelle, l'enseignement de la Parole, le pain et le vin, la prière, la louange.

 

D'où l'importance qu'il y a à mener une vie chrétienne équilibrée et régulière, parce que si je donne un enseignement sur la délivrance des oppressions démoniaques une fois par an, tout le reste de l'année, je prêche sur la manière de mener une vie chrétienne normale pour se fortifier dans le Seigneur. Donc tout ceci nous permet de nous fortifier dans le Seigneur pour pouvoir nous engager dans un combat offensif contre Satan, pour détruire ses oeuvres au nom de Jésus, Lui qui les a déjà détruites à la Croix. S'il nous est dit : "fortifiez-vous", c'est que Jésus nous rend responsables. Il a placé autour de nous et à côté de nous tout ce qu'il faut pour être fortifiés : Sa Parole, Son Sang, le Nom de Jésus, la communion fraternelle, tout ce dont je viens de parler. Nous devons nous fortifier en cultivant cette communion avec le Seigneur, avec nos frères et en méditant Sa Parole, en la recevant dans un coeur honnête et bon et en étant constamment remplis de Son Esprit, dans la prière et dans l'adoration par Sa force toute-puissante.

 

Ensuite Il dit : "Revêtez-vous de toutes les armes". Il y a là le deuxième aspect. Le premier aspect, c'est qu'il faut d'abord se fortifier : un soldat a besoin d'exercice avant de revêtir les armes. Supposez un soldat malade et gringalet qui va revêtir les armes de Dieu, il ne va pas aller très loin, il faut d'abord qu'il se fortifie dans le Seigneur par tout ce dont je viens de parler.

Et ensuite : "Revêtez-vous de toutes les armes du Seigneur, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres". On a à lutter dans la prière et dans la foi contre ces dominations, ces hiérarchies mauvaises et méchantes qui contrôlent la terre et tant d'hommes. On a à lutter au nom du Seigneur Jésus contre toutes ces puissances. Les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres, les esprits méchants dans les lieux célestes, ça en fait ! "C'est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour". Le mauvais jour, c'est celui de l'oppression démoniaque, de l'attaque en règle de Satan, "pour pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté".

 

"Résister dans le mauvais jour, tout surmonter, et tenir ferme après". Une fois que tu t'es fortifié dans le Seigneur, il y a le combat proprement dit, et les trois aspects sont décrits ici.

Quand tu es attaqué par Satan, ne commence pas à lui résister aussitôt, tu te fortifies d'abord dans le Seigneur, approche-toi de Jésus, fortifie-toi, demande à tes frères et soeurs de t'aider dans ce travail d'exercice de tes muscles spirituels, fortifie-toi dans le Seigneur.

 

- Ensuite tu te revêts de toutes les armes de Jésus, et tu te tournes contre Satan et tu lui résistes, tu résistes au nom du Seigneur Jésus.

- Mais ce n'est pas tout de résister, "surmonte tout", que veut dire surmonter ? Cela veut dire : monter sur, monter sur les reins de Satan et de ses démons, "monter sur" cela veut dire aussi piétiner. "En mon nom vous marcherez sur", c'est le même mot, "vous marcherez sur les serpents et les scorpions". Surmontez tout, pas un et deux, les deux premiers qui arrivent et après on dit : "Seigneur, mais qu'est-ce que c'est ?", et puis les trois autres qui arrivent et les quatre autres et au cinquième tu es surmonté. Il dit : "après avoir tout surmonté", parce que tu as les moyens en Christ de surmonter.

- Et une fois que tu as surmonté, ce n'est pas tout, tiens encore ferme, parce que les réserves de Satan sont en train de se former pour contre-attaquer, tiens ferme, l'arme au pied, sans jamais mettre ces armes de côté. Garde constamment prêtes ces armes spirituelles.

 

Je ne vais pas entrer dans la description des armes spirituelles, cela nous mènerait trop loin, mais vous les lirez vous-mêmes parce qu'il est important de réaliser que ces armes sont des pratiques de principes chrétiens : la vérité, la justice, l'espérance, la foi, etc. Ce sont vraiment des qualités chrétiennes que l'on cultive, que l'on pratique, et qui nous permettent d'être revêtus d'une protection spirituelle réelle et efficace contre les attaques de Satan. En même temps ce sont des armes offensives pour lutter contre Satan : l'épée de l'Esprit et la prière. Etudiez-les vous-mêmes, ces armes, et pratiquez-les : la vérité, la justice, le salut, l'assurance du salut, le zèle, la foi, la Parole de Dieu qui est l'épée de l'Esprit, et toutes sortes de prières et de supplications.

 

Dans Ephésiens 6:18, Paul dit : "Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints".

Vous voyez que ce n'est pas un combat facile et gagné d'avance. Cela explique pourquoi tant de chrétiens sont si abattus et dominés par la puissance de Satan, parce que c'est un combat qui est dur, c'est un combat qu'on ne doit pas mener seul, on le mène en tant qu'Eglise du Seigneur (on le mène seul aussi quand on est attaqué personnellement), mais c'est l'Eglise toute entière qui est là, visitée par la puissance du Seigneur, et qui se fortifie dans le Seigneur et qui résiste. Les groupes et les églises où on a cette communion dans le combat sont des groupes et des églises beaucoup plus efficaces que si tu es tout seul dans ton combat. Evidemment si tu es seul, et que tu n'as personne autour de toi, tu es bien obligé de combattre et Jésus est avec toi, fais-le ; fais-le dans la foi. C'est un combat qui est difficile, qui est dur, mais il faut que tu saches que dans ce combat tu as le Seigneur des seigneurs avec toi, tu as des armes absolument toutes-puissantes qui sont des bombes spirituelles pour l'ennemi. Nous devons être animés d'une haine parfaite contre cet ennemi spirituel, parce que Jésus est venu détruire toutes les oeuvres de l'ennemi, toute la puissance de l'ennemi.

 

Et dans Colossiens, au chapitre 1 et à partir du verset 9 : "C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous (c'est aussi une des armes spirituelles du combat) et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté (Dieu veut que nous soyons des combattants spirituels remplis du Saint-Esprit et de foi pour accomplir des exploits en Son nom, pour aller délivrer les captifs au nom de Jésus et pour chasser les démons en Son nom. Voilà Sa volonté pour nous, entre autres) en toute sagesse et intelligence spirituelle (toute sagesse, conduit par le Saint-Esprit, toute sagesse) pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse (c'est Ephésiens 6 : "Fortifiez-vous en Christ, en Dieu) en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients".

Dans ce combat que vous avez à mener contre les puissances des ténèbres, il faut être toujours joyeux, persévérant et patient, c'est un combat où nous avons le dernier mot en Christ.

 

"Rendez grâces au Père qui nous a rendus capables", ne dis plus que tu es incapable, il y a des chrétiens qui sont liés par des esprits d'infériorité, d'incapacité, qui se croient des ratés, qui croient qu'ils ont un esprit de raté en eux, parce qu'on leur a dit cela depuis leur enfance. Ils doivent renouveler leurs pensées parce que Satan les tient liés par là et ils doivent réaliser ce que la Parole de Dieu dit : "Dieu t'a rendu capable !", alors crois-le et prends l'épée de l'Esprit qui est cette Parole-là pour l'enfoncer dans les reins de Satan et lui dire : "Satan, tu me dis depuis mon enfance que je suis incapable, eh bien, il est écrit : Dieu, mon Père, m'a rendu capable : Au nom de Jésus, je lie cet esprit d'infériorité et je le chasse de mes pensées, de mon âme et de mon être tout entier au nom de Jésus. Amen" ! Voilà comment on combat.

 

"Rendez grâces au Père qui nous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de toute la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de Son amour, en qui nous avons la rédemption par Son sang, la rémission des péchés".

Si, bien souvent, les chrétiens manquent de force dans le combat contre Satan, c'est que dans le coeur de beaucoup de chrétiens il y a un manque d'assurance du pardon de Dieu. Il y a encore un esprit lointain de culpabilité ou d'auto-accusation ou d'accusation satanique qui te fait dire : "Tu vois comme tu es pourri encore avec tous les péchés que tu as faits dans le passé, et tu espères encore résister d'une manière victorieuse à Satan !" : ce sont des paroles qui viennent de l'enfer. Si tu crois en la Parole de Dieu, tu dois savoir que le sang de Jésus t'a purifié de tous tes péchés quand tu les a confessés à Dieu. Parce que tu as le coeur bien disposé, tu es prêt à confesser tous les péchés que Dieu va te montrer dans ta vie, tu es prêt à les mettre en règle. Tu sais que quand tu confesses un péché, le sang de Jésus te lave de toute iniquité, et que Dieu est fidèle et juste pour pardonner complètement tous les péchés que tu Lui apportes. Quand tu es devant Satan qui t'accuse, tu peux lui dire : "Satan, il est écrit : le sang de Jésus m'a entièrement lavé de tous mes péchés du premier au dernier, et tu sais, et je sais aussi, et Dieu mon Père sait que s'Il me montre maintenant quelque chose, je suis prêt à le confesser et à recevoir à nouveau le sang de Jésus, donc c'est au nom de l'autorité que me donne cette purification que maintenant je me tourne contre toi pour te dire : va-t'en au nom de Jésus-Christ !"

 

Au chapitre 2 de Colossiens, il dit au verset 1 : "Je veux que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous", et il savait quel combat c'était, il luttait contre les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres qui étaient en train d'essayer de freiner ces Colossiens ou de les lier. Paul savait qu'il n'avait pas à lutter contre la chair et le sang mais contre ces dominations, il le faisait dans la prière pour eux et pour qu'ils aient l'intelligence illuminée, qu'ils comprennent à leur tour. Il dit au verset 8 : "Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie". Qui peut faire de vous sa proie ? C'est Satan, s'il arrive à contrôler tes pensées par "la philosophie ou une vaine tromperie". Satan est un trompeur, il va essayer de contrôler tes pensées par des mensonges : "Tu ne va pas t'en sortir, tu es malade, il y a trop longtemps que tu souffres", enfin toutes sortes de choses, ou bien : "Tu es un raté", ou "Tu n'y arriveras jamais", ou "Il y a si longtemps que tu essaies, tu n'y es jamais arrivé". Ce sont des mensonges, une vaine tromperie, parce que la Parole de Dieu ne dit pas cela. "Arrière de moi, Satan, parce que tes pensées sont celles des hommes" dit Jésus à Pierre qui veut l'empêcher d'aller à la Croix, "arrière de moi, Satan, tes pensées sont celles des hommes", Il parle là de la tradition des hommes, des rudiments du monde, ce sont les pensées de Satan. Que personne ne fasse de toi sa proie, ne te laisse pas dominer par Satan, par toutes ces pensées de mensonge qu'il essaie ou qu'il a réussi à introduire en toi pour te faire croire que tu ne vas pas t'en sortir. En Christ tu as une pleine victoire, c'est fait, c'est accompli, secoue-toi de ta torpeur au nom de Jésus et résiste à Satan, vas-y, tu as avec toi Jésus, Il est avec toi et Il est heureux quand tu passes à la contre-attaque.

 

Nous nous appuyons sur l'autorité de Christ, car il est écrit au verset 9 : "En Lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité", et tu L'as en toi, ce Christ qui a en Lui toute la plénitude. Quand tu dis : "Au nom de Jésus-Christ", tu le dis au nom de celui qui a toute la plénitude de la divinité et qui habite en toi. Crois-tu qu'un démon puisse résister à cette toute-puissance ? "Vous avez tout pleinement en Lui qui est le chef de toute domination et de toute autorité". Jésus est le chef de toute domination et de toute autorité qui peut encore te lier, qui peut encore se trouver dans ton corps par des infirmités ou des maladies quelconques. Tu as en toi Jésus-Christ qui est le chef de ces dominations-là. Alors utilise ce nom et la foi qu'Il te donne par Sa parole pour résister à cet ennemi qui est vaincu déjà. "Et c'est en Lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair". Non seulement tu as toute autorité sur ces démons, mais en plus tu as été circoncis dans la chair, c'est-à-dire que tu es mort, ta chair est morte en Christ et tu ne marches plus par la chair mais par l'Esprit. "Ayant été ensevelis avec Lui par le baptême (d'eau) vous êtes aussi ressuscités en Lui et avec Lui par la foi en la puissance de Dieu".

 

Vous comprenez aussi, en passant, pourquoi les chrétiens qui n'ont pas reçu le baptême d'eau par immersion ne peuvent pas résister à la puissance de Satan ; en tout cas ils vont être limités quelque part, ils ne pourront pas résister parce qu'ils n'ont pas été ensevelis avec Christ par le baptême. Et s'ils n'ont pas été ensevelis avec Christ par le baptême, Satan a encore une autorité sur leur vie parce qu'ils ne sont pas passés par l'obéissance que Dieu leur demande, ou alors ils sont dans l'ignorance. Si tu n'es pas baptisé d'eau par immersion au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, c'est-à-dire au nom de Jésus-Christ, si tu as cru en Jésus-Christ, et que tu as foi en Lui, ne tarde pas à te faire baptiser au nom du Seigneur pour que tu puisses résister victorieusement à Satan.

 

Et il ajoute : "Vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et l'incirconcision de votre chair, Il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses". Tu as accompli des grands péchés, tu as fait des péchés abominables, Dieu t'a fait grâce pour toutes tes offenses, toutes. Crois-le, bien-aimé, ne sois plus accablé d'un esprit de culpabilité que Satan aurait encore réussi à placer dans ton coeur. Tu as été libéré entièrement par le Sang précieux de Jésus, "Il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations et les autorités, il les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix". En triomphant d'elles par la Croix, il parle d'un triomphe complet. Jésus a triomphé de tous ces démons et de toute la puissance de Satan à la Croix. Satan et ses démons le savent. Malheureusement beaucoup de chrétiens ne le savent pas, ou ils n'osent pas utiliser la puissance que Dieu leur donne. Il va falloir que cela change, dans les temps qui précèdent le retour du Seigneur. Quand on parle de sanctification de l'Eglise, c'est la base nécessaire du combat spirituel, mais il ne faut pas s'arrêter là, il faut prendre toutes les armes spirituelles et il faudra aller au combat contre ces dominations et ces autorités qui vont s'acharner de plus en plus contre ce pauvre monde et contre l'Eglise pour l'empêcher de se préparer au retour du Seigneur ou pour la rendre incapable de bouger. Il va falloir entrer dans ce combat revêtu de toutes les armes de Dieu en ayant dans le coeur l'assurance que Satan est déjà un ennemi complètement vaincu. Tout ce que l'ennemi a pu faire dans ta vie a été détruit par Jésus à la Croix. Le Saint-Esprit veut, ce soir, renouveler ta foi dans cette Parole pour te permettre de reprendre l'offensive contre Satan dans tous les domaines où il te lie encore, où il t'oppresse encore. Nous, et toute l'Eglise, sommes avec toi dans ce combat.

 

 

Seigneur, je te bénis parce que tu veux nous encourager ce soir encore par Ta Parole et Ton Esprit à nous revêtir de toutes ces armes pour reprendre ce combat que nous avons peut-être laissé, l'âme découragée. Seigneur, je te prie de nous fortifier en Toi, et de nous remplir à nouveau de l'onction de Ton Esprit et de Ta Parole pour pouvoir reprendre ce combat au nom du Seigneur Jésus et pouvoir vaincre en Ton nom toute puissance, toute domination, toute autorité qui te sont déjà entièrement soumises. Seigneur Jésus, aide-nous dans ce combat et je te remercie pour Ton aide. Revêts-nous de toutes Tes armes spirituelles, aide-nous, Seigneur, dans le combat, forme-nous et merci pour Ta victoire. Je veux terminer en Te louant pour la perfection de Ton triomphe à la Croix, je veux Te bénir et Te louer parce que Tu n'as rien laissé, Seigneur, qui ne soit complètement détruit de toutes ces oeuvres de l'ennemi. Tu l'as dépouillé de toute autorité, de toute puissance et je veux T'en rendre gloire, Seigneur Jésus. Je veux Te bénir et T'adorer, Te prier pour chacun de nous pour que Tu nous donnes, Seigneur, un renouveau de courage et de foi pour reprendre le combat en Ton nom et pour vaincre au nom du Seigneur Jésus. Que toute puissance, toute autorité qui peut encore tenir ceux qui entendent ces paroles soient complètement liées au nom du Seigneur Jésus, que ces esprits et ces dominations soient chassés du corps et de l'âme des chrétiens au nom du Seigneur Jésus, que ces liens soient brisés au nom de Jésus et que toute la gloire T'en revienne, mon Père, au nom de Jésus-Christ. Amen !