C69  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 18/12/2001


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



Quels sont les signes qui montrent que j'ai la vie éternelle ?



Alléluia ce soir, je voudrais vous parler de la Vie Eternelle. Cela peut prendre des jours. En fait, cela prend l'Eternité. Parce que la Vie Eternelle, quand on la commence avec le Seigneur, elle n'a pas de fin. C'est quelque chose que le Seigneur commence dans la vie de ceux qui lui appartiennent par Jésus, et qui est enrichi dans l'Eternité, éternellement avec le Seigneur. Puisque la Vie Eternelle, c'est Lui-même.

Alors j'aimerais voir avec vous ce que la Parole de Dieu dit sur la Vie Eternelle, parce qu'il y a plusieurs raisons à cela :

D'abord, c'est pour nous faire du bien par la Parole du Seigneur. Parce que quand le Seigneur parle de la Vie Eternelle et de ce cadeau merveilleux qu'Il nous donne. Moi cela me fait du bien à chaque fois que j'explore ce que la Parole de Dieu dit à propos de la Vie Eternelle.

Mais il y a aussi un autre objectif, c'est de nous donner un meilleur discernement quant au travail que Dieu nous donne vis-à-vis des perdus et vis-à-vis de l'Eglise. Le Seigneur veut se servir de nous pour apporter Sa Parole, pour apporter Sa Vie. Il se sert de nous comme des instruments pour apporter la Vie. C'est Lui qui nous dirige, mais Il se sert de nous dans Sa grâce et nous sommes des porteurs de la Vie Eternelle par le Saint-Esprit qui nous conduit et qui nous dirige pour amener cette Vie à ceux qui en ont besoin.

Et nous avons absolument besoin de discernement pour savoir ce qu'il faut faire pour être un instrument de vie entre les mains du Seigneur, pour porter cette Vie à ceux qui ne l'ont pas ! Et comment discerner quand on l'a ? Parce que je me suis rendu compte que beaucoup de ceux qui se disent Chrétiens (je n'ai pas le pourcentage mais j'en ai rencontré) et qui se disent disciples de Jésus ou Chrétiens, en fait ne sont pas convertis. Ils n'ont pas la Vie Eternelle en eux. Ils ont une religion. Ils ont une forme extérieure. Ils ont une apparence. Mais il n'y a pas la Vie !

Or le problème est tout à fait différent quand vous avez à vous occuper de quelqu'un qui a la Vie du Seigneur en lui, ce n'est pas du tout la même chose que lorsque vous avez à vous occuper de quelqu'un qui n'a pas la Vie. Quand quelqu'un n'a pas la Vie, le problème est de l'amener à la conversion et à un contact vivant avec Jésus. Et ensuite Jésus rentre dans sa vie et Jésus le prend en charge. Nous sommes des instruments pour l'aider à avancer. Mais cela est tout à fait différent si quelqu'un n'a pas la Vie. Il faut l'amener à la repentance. Si un Chrétien a la Vie, la manière dont nous allons l'aider à avancer ne sera pas du tout la même. Quand on essaye de s'occuper de quelqu'un comme s'il avait la Vie, alors qu'il ne l'a pas, on perd beaucoup de temps ! On perd énormément de temps !

Il m'est arrivé (je l'ai appris à mes dépens, car sur le terrain on apprend ces choses-là) de m'occuper pendant longtemps de certaines personnes, jusqu'à ce que le Seigneur me montre : "Mais tu vois cette personne-là n'a pas la Vie, elle n'est même pas convertie". Et à partir de là, il fallait que je ramène cette personne au Seigneur. Quelquefois cela ne se faisait pas tout seul parce que les personnes n'étaient pas contentes d'apprendre qu'en fait elles n'avaient même pas la Vie, elles avaient une religion, une religion chrétienne, mais pas la Vie. Et si quelqu'un est enfoncé dans sa religion, c'est dur pour lui d'accepter cette réalité qu'il a pu passer des années en fait sans avoir la Vie, sans être né de nouveau.

Ce qui est quelque chose, c'est d'être né de nouveau ! Quand on est né de nouveau, on a la porte du Ciel qui est ouverte et tout l'héritage céleste qui est pour nous.

Quand on n'est pas né de nouveau, on est encore derrière la porte. On ne peut pas donner l'héritage céleste à quelqu'un qui n'est pas né de nouveau. On perd son temps. Il faut l'amener devant la porte et ouvrir la porte pour le laisser rentrer. Et une fois qu'il est dedans, il prend l'héritage céleste. Et là, il a la possibilité d'avoir des révélations par l'Esprit sur cet héritage, et sur ce que signifie cette Vie Eternelle.

Alors que le Seigneur nous donne ce discernement pour voir qui a la Vie et qui ne l'a pas. Il faut vraiment le discernement du Seigneur. On peut l'avoir en sondant dans la Parole ce qu'elle dit sur la Vie Eternelle et sur ce que font ceux qui l'ont (cela nous permet aussi de nous encourager, de voir que la Vie travaille en nous).

Je lis ce verset dans Galates 6:15 : "Car en Jésus-Christ, ce n'est rien d'être circoncis ou incirconcis, ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature".

Ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature. Le reste n'est rien !

Tu peux avoir une connaissance encyclopédique de la Bible. Tu peux savoir par cœur la Bible sans être même né de nouveau.

Tu peux être né de nouveau, n'avoir aucune connaissance biblique, et dès le premier jour de ta nouvelle naissance, l'Esprit qui agit en toi commence déjà à te donner la sagesse du Seigneur et à réagir d'une manière que les scribes, qui ont des années de connaissance biblique, ne peuvent absolument pas approcher !

C'était ce qui faisait la différence entre Jésus et les pharisiens de son temps. Les pharisiens de son temps et les scribes avaient passé des années à étudier la Bible par cœur. Ils étaient passés par leurs écoles rabbiniques, leurs écoles de théologie, ils savaient tout ! Et ils disaient : "Comment, celui-là, il n'est pas passé par nos écoles ! Qui lui a donné cette autorité ?".

La différence est que Jésus, non seulement avait la Vie, mais Il est La Vie !

Il est la Vie incarnée dans un corps de chair semblable au nôtre. Et quand Il est venu sur cette terre, Sa Parole avait une autorité, une puissance, qui était directement inspirée par la Vie. Et les autres ont bien vu la différence. Le peuple aussi a vu la différence. Le peuple s'est agglutiné autour de Jésus, parce que là, il y a la Source de Vie.

Alors notre but, à nous Chrétiens, qui avons reçu la Vie Eternelle par la foi en Jésus : c'est de permettre à cette Vie de grandir en nous jusqu'à sa plénitude. Et quand on est entré dans la Vie, on a commencé sur ce chemin à manifester pleinement la Vie jusqu'à sa plénitude (On a vu la dernière fois où nous avons vu en quoi consiste cet héritage merveilleux que Jésus nous a acquis Lui-même et qu'Il nous donne par la foi, à nous qui avons reçu Sa Vie).

Quand nous recevons la Vie du Seigneur, nous recevons tout le Seigneur et nous recevons jusque dans l'Eternité tout ce qu'Il a à nous donner : Sa Personne et tous Ses dons, Son héritage merveilleux, …

Ce qui est quelque chose, c'est d'être né de nouveau !

Sachons discerner dans les Eglises, autour de nous, ceux qui sont nés de nouveau et ceux qui ne le sont pas. Nous devons amener au Seigneur ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Et ne nous laissons pas tromper par les apparences. Ceux qui sont nés de nouveau, nous devons les faire avancer dans le Seigneur. Nous nous exhortons mutuellement, pour nous faire avancer les uns les autres, puisque nous appartenons à un Corps. Chacun a reçu du Seigneur quelque chose : un don ou une place. Et nous avons tous besoin les uns des autres dans le Corps. La plénitude de la Vie de Dieu va aussi se manifester dans le Corps tout entier de l'Eglise, dans la manifestation du Corps. Alors nous avons besoin de discerner qui a la Vie et qui ne l'a pas !

Dans Jean 3:7, je lis des versets que nous connaissons bien. Le Seigneur parle à l'un de ces pharisiens, qui venait le visiter de nuit, Nicodème, parce qu'il n'osait pas se montrer de jour, lui le pharisien avec cet Homme bizarre qui n'était pas sorti de leurs écoles.

Dans Jean 3, ce que cet homme avait compris, c'est qu'il se trouvait devant quelqu'un qui devait forcément avoir la Vie de Dieu en Lui, car il lui dit : "Personne ne peut faire ces Miracles que Tu fais sans venir de Dieu, sans avoir la Vie de Dieu en Lui". Ce n'est pas possible autrement! "Comment moi, scribe et pharisien, je ne peux pas manifester ces choses ?"

Il venait donc demander l'information au Seigneur. Il avait besoin de savoir. Et Jésus lui dit au verset 3 : "En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut pas voir le Royaume de Dieu". Tout est dans la nouvelle naissance. Ce qui est quelque chose : c'est d'être une nouvelle créature !

Cette nouvelle créature est passée par une nouvelle naissance, qui est un miracle de Dieu, un don de Dieu, qu'Il donne à ceux qui remplissent les conditions qu'Il a données Lui-même.

Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut même pas voir le Royaume de Dieu. Il est au loin. Il est exclu complètement, dehors, dans les ténèbres. Il peut se dire Chrétien. Il peut être rempli de connaissance comme Nicodème. Il peut avoir toute la Bible dans la tête. Mais s'il n'a pas la Nouvelle Naissance, il n'a rien du tout, absolument rien !

Nicodème lui dit : "Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?"

Jésus répondit : "En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu".

Si tu ne nais pas d'Eau et d'Esprit, de la Parole du Saint-Esprit, confirmée par le baptême d'eau et du Saint-Esprit, si tu ne nais pas d'eau et d'Esprit, tu ne peux pas entrer dans le Royaume de Dieu. Et si tu ne peux pas entrer dans le Royaume de Dieu, tu n'as rien de la Vie de Dieu en toi, rien !

"Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est Esprit".

 

Ensuite, nous avons ce merveilleux verset de Jean 3:16 qui nous dit : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croît en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la Vie Eternelle".

Donc c'est clair que dans la Parole du Seigneur, c'est clair que ceux qui n'ont pas la Vie Eternelle sont destinés à périr ! Ceux qui ont la Vie Eternelle par le Fils de Dieu, Jésus, ne périront jamais ! TOUT est là, dans la Nouvelle Naissance !

Vous comprenez pourquoi la prédication de l'Evangile est si importante. Le message de l'Evangile doit être clair et net. Pour amener les gens à la repentance, on ne peut pas les amener n'importe comment. Il faut les amener comme le Seigneur le faisait ! Si on les amène d'une autre façon, ils vont rentrer dans une Eglise, dans une religion, mais ils ne vont pas avoir vraiment la Vie Eternelle. Ils risquent de rester des années, ou toute leur vie, à végéter dans une vie chrétienne qui n'est pas la Vie de Dieu, et à ne jamais rencontrer cette vie abondante du Seigneur. Parce qu'ils ne sont tout simplement pas passés par la nouvelle naissance. Parce qu'au départ la prédication de l'Evangile était mauvaise. On leur annonce un mauvais Evangile, un faux Evangile, un mauvais Jésus ou un faux Jésus. Ils sont baptisés dans un faux Esprit. Si quelqu'un leur annonce un autre Jésus que le VRAI Jésus, qu'il soit maudit, anathème !

 

L'Apôtre Paul dit aux Corinthiens : "Et vous le recevez fort bien." Il dit cela à des gens qui étaient déjà nés de nouveau. Faites attention, cette nouvelle naissance n'est pas acquise automatiquement !

Si tu as reçu la Vie Eternelle, tu dois t'y attacher, par la Grâce du Seigneur. Tu es attaché au Seigneur et Il te garde !

Mais la Vie Eternelle, c'est quelque chose qui nous est donné maintenant par la Foi en Jésus. Cela est acquis maintenant, mais nous sommes sauvés en Espérance, c'est-à-dire que cette assurance du salut que nous avons maintenant, nous devons soigneusement la garder jusqu'à notre entrée définitive dans le Ciel. Alors là, il n'y aura plus aucun risque. Mais tant que nous sommes sur la Terre, même si nous avons l'assurance du salut, nous devons veiller sur notre salut pour ne pas le laisser entamer ou enlever, en acceptant des fausses doctrines, des faux Jésus, des faux Esprits qui circulent. Sans parler de cette séduction qui est partout dans le monde, qui essaye d'entraîner des âmes dans l'erreur : Pourquoi ? Pour les faire sortir de la Vie Eternelle !

Il y a des gens qui disent : Oh, mais la Vie Eternelle, une fois que tu l'as, tu ne peux plus la perdre ! Tu peux faire tout ce que tu veux, tu peux pécher, faire n'importe quoi ! (Evidemment, ils ne vont pas le dire sous cette forme aussi crue). Mais cela consiste à dire qu'une fois que tu as reçu la Vie, puisqu'elle est Eternelle, tu ne peux plus la perdre. Donc, à la limite, tu peux pêcher, tu peux être tranquille, tu ne peux pas perdre la Vie Eternelle. Il s'agit d'un faux enseignement, clair et net !

Je vais vous citer le cas d'au moins trois personnes dans la Bible qui avaient la Vie Eternelle, et qui l'ont perdue :

Il y a le cas de Lucifer, qui était Archange, qui avait été créé avec la Vie Eternelle. Il était dans la pleine présence de Dieu. Il devait la garder la Vie Eternelle. Que s'est-il passé ? L'iniquité a été trouvée dans son cœur. Il a perdu la Vie Eternelle et il a été rejeté. Il ne l'avait donc pas pour l'Eternité, cette Vie Eternelle, tout en étant Archange !

Adam et Eve, au début, avaient la Vie Eternelle. Ils ont été créés saints, sans péché, avec la Vie du Seigneur en eux. Ils ne devaient pas connaître la mort, parce que Dieu avait dit : "Le jour où tu mangeras de ce fruit, tu mourras". Tant que tu n'en mangeras pas, tant que tu te contenteras du fruit de l'arbre de vie, et pas de l'arbre de la connaissance, tu seras tranquille, tu garderas la Vie Eternelle. Ils avaient la Vie Eternelle, mais ils ont désobéi à Dieu. Ils ont mangé le Fruit et ils ont perdu la Vie Eternelle !

Cela veut dire qu'aujourd'hui tous les héritiers d'Adam et d'Eve, qui sont nés dans le péché et qui n'ont pas la Vie Eternelle de naissance, peuvent évidemment bénéficier de la grâce de Dieu, par la foi en Jésus, par l'Evangile. Ils peuvent entrer dans la nouvelle naissance dont Jésus parle à Nicodème : Tu es né dans le péché, mais maintenant tu peux naître à une Vie Nouvelle. Renaître en Christ par la foi en Jésus. A ce moment-là, tu reçois cette Vie Eternelle, et tu prends bien soin de la garder jusqu'au retour du Seigneur. C'est Lui qui te gardera si tu restes attaché à Lui !

C'est important de le comprendre. Lorsque nous avons la Vie Eternelle, la Parole de Dieu nous donne des signes précis pour que nous le sachions sans aucun doute ! Il ne faut pas commencer à douter de notre Vie Eternelle, en disant : Est-ce que je l'ai ou est-ce que je ne l'ai pas ?

On peut, par la Parole et par le Saint-Esprit, avoir cette assurance complète dans le cœur, savoir que l'on a maintenant la Vie Eternelle, et que personne ne nous l'enlèvera !

Jésus a dit : Personne n'enlèvera mes brebis de ma main.

Mais Jésus a dit aussi à Ses brebis : Veillez et priez afin de ne pas être séduits.

Car si nous sommes séduits, ce n'est pas Jésus qui va nous arracher la Vie Eternelle. C'est nous qui allons nous détourner de Lui, et qui risquons alors à ce moment-là de nous détourner de Lui jusqu'à Le renier ! C'est arrivé, et cela peut donc arriver à ceux qui ne font pas attention !

Le Seigneur nous donne donc dans Sa Parole des Signes clairs et nets qui nous montrent comment recevoir la Vie Eternelle, comment la porter aux autres, et comment savoir quand on l'a reçue !

D'abord, la première chose à faire pour recevoir la Vie Eternelle, c'est de se repentir ! C'est la base du message de l'Evangile et c'est là que le bât blesse au départ, dans la prédication de l'Evangile. Si l'on annonce simplement un Jésus tout bon, qui va résoudre tous les problèmes de notre vie, nous guérir, nous délivrer, nous baptiser de l'Esprit, mais si l'accent n'est pas mis au départ sur la repentance, on ne va pas pouvoir faire entrer nos auditeurs dans la Vie Eternelle ! On ne peut y pénétrer que par la repentance. C'est le message fondamental de tout l'Evangile. D'abord de Jean-Baptiste, de Jésus, puis des Disciples. C'est tout le début du message de l'Evangile !

Le message et la Bible tout entière, c'est : Repens-toi ! Repentez-vous ! C'est le message de Jésus ! Dès Son entrée dans le ministère, Jésus a commencé à prêcher, comme il est dit dans Matthieu 4 ou dans les autres Evangiles : Il commença Son ministère en prêchant dans la puissance de l'Esprit, et Il disait : Repentez-vous. Jésus parlait à tous !

Ne parlons pas trop des liens spirituels, des démons qui nous empêcheraient de nous repentir. Ne disons pas qu'il est impossible pour certains de se repentir ! La Bible ne dit pas cela. Jésus prêchait la repentance à tous. Il ne nous a jamais dit qu'il y avait une certaines personnes qui ne peuvent pas se repentir !

Si certaines personnes arrivent au point où elles ne peuvent plus se repentir, c'est alors un jugement de Dieu. Dieu les avait appelées à la repentance, au moment où elles pouvaient se repentir, et elles ont refusé de se repentir. A force de refuser de se repentir, elles ont endurci leurs cœurs. Dieu a fini par les endurcir et à les plonger dans un état où il ne leur est plus possible de se repentir. Quand on arrive à cette situation-là, c'est sans espoir, parce que c'est terminé. Mais au début ces personnes pouvaient se repentir !

Quand Jésus a commencé Son ministère et qu'Il disait : Repentez-vous, Il le disait à des foules entières. Et Il attendait que tous viennent à la repentance !

Nous allons revoir ce que Dieu dit à propos de la repentance, parce que cela nous concerne nous aussi en tant que Chrétiens ! Cela nous concerne quand on parle de Jésus aux païens. La repentance, rappelons nous, est un don de Dieu. C'est un don du Seigneur. C'est pour cela que nous n'avons aucune excuse de ne pas nous repentir. La repentance est un don que Dieu veut donner à tous les hommes. Parce que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la repentance.

 

Je lirai juste un verset, par exemple, dans 2 Timothée 2:25 : "Il doit redresser avec douceur les adversaires (Il parle d'un serviteur du Seigneur qui redresse ses adversaires) dans l'espérance que Dieu leur donnera la repentance, pour arriver à la connaissance de la vérité".

La repentance permet d'arriver à la connaissance de la vérité. C'est pour cela que c'est une porte obligée. Dieu donne la Repentance pour permettre d'arriver à la connaissance de la vérité. Dieu veut donner la repentance : Pourquoi ?

Parce que sans repentance, il n'y a PAS de Connaissance de la Vérité. La Vérité, c'est Jésus. Jésus a dit : "La Vie Eternelle, c'est qu'ils Te connaissent Toi, le seul vrai Dieu et Celui que Tu as envoyé, Jésus-Christ". Il dit là que Dieu donne la repentance pour qu'ils Le connaissent. Il faut donc à tout prix annoncer la repentance aux perdus, aux païens et aux Chrétiens qui vivent dans la péché. Parce que c'est cette repentance qui va donner la connaissance de la vérité, donc de Jésus. Avec la connaissance de Jésus, on a la lumière qui nous permet de sortir des ténèbres. Dieu veut que TOUS parviennent à la repentance.

 

Dans Romains 2 et au verset 4, Paul dit : "Méprises-tu les richesses de la bonté de Dieu, de Sa patience et de Sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?" Paul parle à tous les hommes. A tous ceux qui ne sont pas convertis. Il drt : "Est-ce que tu ne reconnais pas que c'est la bonté de Dieu qui te pousse à la Repentance ?" Alors si Dieu nous pousse à la repentance, ce n'est pas Lui qui va nous empêcher de nous repentir, surtout pas ! Ce n'est pas Dieu !

 

Dans 2 Pierre 3:9 : "Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient. Mais Il use de patience envers tous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous parviennent à la repentance." Pourtant, il y en a qui périssent. Vous voyez que par leur attitude, ils annulent la volonté de Dieu. C'est pour cela qu'Il prend patience. C'est pour cela même que, peut être, Il a retardé encore Sa venue. C'est pour cela qu'Il prend patience, pour que tous parviennent à la repentance.

Cela nous montre l'image d'un Dieu qui est tellement plein d'amour pour le pécheur. Il prend patience dans Son jugement. Il a envoyé Jésus Son Fils, qui a tout accompli pour nous. Car Dieu veut que tous les hommes parviennent à la repentance. Et Sa bonté est en train de les pousser tous à la repentance, aujourd'hui, dans le monde entier, qu'ils soient Chrétiens ou pas ! Quand on n'a pas la Vie Eternelle, la bonté de Dieu nous pousse à la repentance, pour accepter la Vie et entrer dans Son merveilleux plan de salut.

Quand nous entrons dans le ministère du Saint-Esprit, comme lorsque Jésus entre dans Son ministère, nous prêchons la repentance, en sachant dans notre cœur que là, dans l'invisible, le Saint-Esprit est en train de pousser cette personne à la repentance. Il faut le savoir quand on parle à des païens, à ceux qui ne connaissent pas le Seigneur. Cela nous encourage de penser qu'au moment même où nous annonçons Jésus, par sa bonté, le Seigneur travaille les cœurs et agit avec nous. Dieu se sert de nous pour annoncer la Parole ou pour témoigner. Mais le plus important, c'est le travail secret du Saint-Esprit qui est en train de pousser la personne à la repentance, que Dieu veut lui donner ! Dieu veut lui donner la repentance pour entrer dans la Vie ! C'est un appui puissant pour notre foi, dans le témoignage, de savoir que nous avons avec nous un Dieu puissant qui pousse à la repentance tous ceux à qui nous parlons de Lui.

La repentance, c'est simplement le fait de revenir sur soi, de se poser la question : Mais qu'est ce que je suis en train de faire ? Et comme le Saint-Esprit nous convainc de péché, Il est à l'œuvre pour nous pousser à la repentance !

 

Donc se repentir, c'est simplement s'arrêter, regarder, écouter la voix du Seigneur, et ouvrir les yeux sur notre état de péché. TOUS les réveils du Seigneur ont commencé par une action profonde du Saint-Esprit pour amener à la repentance !

Un véritable mouvement du Saint Esprit, bien-aimés écoutez bien cela, ne va pas commencer dans la joie ! Il commence dans la tristesse selon Dieu. C'est dans la tristesse selon Dieu que le Saint-Esprit travaille pour montrer les péchés cachés toutes les oppositions, les rébellion contre le Seigneur.

Dans cette lumière, le Seigneur, à ce moment là, révèle Sa grâce et Sa bonté, la puissance du sang de Jésus, la puissance de la foi en Jésus. Dieu pousse à la repentance pour nous faire changer de cap à 100 %, nous faire retourner vers Lui en disant : "Seigneur pardonne, je comprends maintenant mon péché, à la lumière de Ton Esprit. Je Te demande pardon et je demande que Ta Vie entre en moi." C'est merveilleux, parce qu'à ce moment-là, quand on regarde nos péchés, nos noirs péchés, à la Lumière du Saint-Esprit, cette tristesse selon Dieu, qui vient de Dieu, n'est pas destinée à rester dans nos vies en permanence !

Ce travail profond de l'Esprit vise à nous faire comprendre notre péché, ce qu'il est pour Dieu et ce qu'il a fait, qu'elle a été la conséquence pour le Seigneur Jésus, pour nous, et pour ceux qui nous entourent. Quand le Saint-Esprit met cela en lumière, nous éprouvons une tristesse profonde qui vient de Dieu, mais c'est une tristesse qui mène à la Vie Eternelle !

A ce moment-là, le Saint-Esprit nous révèle aussitôt la puissance de la foi en Jésus, et la valeur du sang de Jésus !

Si le Seigneur nous donne la repentance, ce n'est pas pour nous morfondre des années dans la culpabilité. C'est pour nous faire comprendre le péché et nous en faire sortir, par Sa puissance de vie qui entre en nous et qui nous libère de la puissance du péché. A ce moment-là, la joie merveilleuse entre dans notre cœur, la JOIE du Saint-Esprit qui résulte de notre compréhension de ce que Jésus a fait pour nous libérer du péché et nous faire entrer dans Sa Vie Eternelle ! Quelle joie de recevoir ce cadeau. Mais pour recevoir la joie, il a fallu passer par la repentance et la tristesse selon Dieu !

 

Dans Jérémie 8, il y a ce beau verset 5 qui nous dit que le cœur de Dieu est en train de pleurer : "Ainsi parle L'Eternel… (Il dit) …pourquoi donc ce peuple de Jérusalem… (Il parle de Son Peuple, Il pourrait aussi parler de l'Eglise) … Pourquoi donc ce peuple de Jérusalem s'abandonne-t-il à de perpétuels égarements ? Il persiste dans la tromperie, il refuse de se convertir… (il refuse de se repentir, en fait) …Je suis attentif et J'écoute … (c'est Dieu qui dit cela) … Il ne parle pas comme il devrait, aucun ne se repent de sa méchanceté et ne dit : Qu'ai-je fait ?".

Voilà le début de la repentance : Qu'est-ce que j'ai fait ? Le Saint-Esprit est en train de me montrer ce que j'ai fait. Autrement, je suis aveuglé, je ne le vois pas ! Quand je suis aveugle, je ne peux pas voir ce qu'est mon péché. Mais le Saint-Esprit fait la lumière. A ce moment-là, je me dis : Qu'est-ce que j'ai fait Seigneur !

Qu'est-ce que j'ai fait ! C'est que déclaration merveilleuse qui mène au salut. Je commence à comprendre que j'ai péché contre Dieu. Ce que j'étais en train de faire, je n'avais pas compris que c'était un péché. Et là, par le Saint-Esprit, Dieu me le montre.

 

Au chapitre 31, toujours de Jérémie, et au verset 18, c'est le Seigneur qui parle et qui dit : "J'entends Ephraïm qui se lamente … (voilà la tristesse selon Dieu. Et que dit Ephraïm ?) … Tu m'as châtié, j'ai été châtié comme un veau qui n'est pas dompté. Fais moi revenir et je reviendrai Seigneur … (cela rappelle le cri de David : Seigneur ne m'ôtes pas la présence de Ton Esprit) … Fais-moi revenir et je reviendrai, car Tu es l'Eternel mon Dieu. Après m'être détourné, j'éprouve du repentir ! Après avoir reconnu mes fautes, je frappe sur ma cuisse, je suis honteux et confus car je porte la honte de ma jeunesse".

Voilà la vraie repentance ! Je m'étais détourné de Toi, mais maintenant je me retourne vers Toi Seigneur, parce que Tu m'as fait la grâce, par Ton Esprit, de voir clair, et je reconnais mes fautes. C'est cela la repentance : Je reconnais mes fautes, que tu es en train de me montrer par le Saint-Esprit, je suis honteux et confus. Je reconnais Seigneur que je suis honteux devant Toi et confus. C'est une action profonde du Saint-Esprit.

Mais le Seigneur me révèle autre chose. Il me révèle la puissance de Sa Vie, qu'Il veut me donner à ce moment-là !

Quand nous en arrivons au stade où nous reconnaissons nos péchés, nous recevons le don de Dieu, c'est cela le plus merveilleux ! Comment puis-je me repentir, si je ne vois pas que j'ai péché ? Le don merveilleux de Dieu, c'est de m'ouvrir les yeux sur mon péché. Quand Dieu nous demande de nous repentir, cela veut dire que nous sommes capables de le faire, quel que soit le péché dans lequel nous pouvons nous trouver. Si Dieu te dit : "Entends Ma voix, repens-toi !" cela veut dire que Dieu est là, tout près de toi, pour te révéler ton péché, parce qu'Il veut te pousser à la repentance.

Quand tu dis à un pécheur : Repens-toi ! Dieu est là pour lui faire comprendre immédiatement qu'il peut se repentir. Il le peut ! S'il ne le fait pas, c'est uniquement parce qu'il ne le veut pas ! Ou alors, comme on le disait tout à l'heure, c'est qu'il a dépassé le stade où il peut encore se repentir, et qu'il est trop tard. Quand nous prêchons la repentance, les hommes peuvent se repentir !

Ne croyez jamais que quelqu'un ne peut pas se repentir. N'écoutez pas ceux qui vous disent : "J'aimerais bien me repentir, mais je n'y arrive pas !" Continuez à annoncer la repentance. Le Saint-Esprit, qui est à l'œuvre, va révéler son péché ! Quand le Seigneur nous a révélé notre péché, Il nous a immédiatement fait franchir la deuxième étape, qui consiste à recevoir la Vie Eternelle par la révélation du Seigneur Jésus-Christ, donc de Sa personne, de Son œuvre et de tout ce que nous avons vu dans nos messages précédents ! Le Seigneur le fait aussitôt. Le Seigneur fait aussitôt entrer dans la Vie de celui qui se repent, s'il accepte la révélation de Son Fils Jésus et de la puissance de Son sang, qui efface les péchés et qui donne la Vie Eternelle !

 

Je lirai dans Jean 17:3, où Jésus prie Son Père et dit : "La Vie Eternelle, c'est qu'ils Te connaissent … (Il n'emploie pas le terme : c'est qu'ils croient en Toi ! Il dit : c'est qu'ils Te connaissent,) Toi le seul vrai Dieu, et celui que Tu as envoyé Jésus-Christ".

Voilà la clé de la Vie Eternelle ! Mais on ne peut pas connaître Dieu si l'on ne s'est pas repenti de ses péchés. Tout commence par la repentance, grâce à l'action du Saint-Esprit, Celui-ci met aussitôt en lumière l'œuvre de Jésus et la Puissance du salut qui est en Jésus-Christ.

Vous remarquerez le message de Pierre, le jour de la Pentecôte. Il parle de Jésus crucifié, il parle de Celui qu'ils ont crucifié : "sachez que vous avez, par la foi en Son nom, le pardon des péchés !" A ce moment-là, ils disent : "Qu'est ce qu'il faut faire ?" Pierre leur dit : "Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom du Seigneur Jésus, (c'est-à-dire avec la foi en Jésus), et vous recevrez le don du Saint-Esprit !

La Vie Eternelle, c'est qu'ils Te connaissent, Toi le seul vrai Dieu et Celui que Tu as envoyé, Jésus ! Quand Jésus parle de connaissance, c'est par une révélation du Seigneur, par une révélation du Saint-Esprit. Un cœur qui s'ouvre à la repentance, c'est déjà un cœur qui s'ouvre à la connaissance de Jésus-Christ ! Il s'ouvre à la connaissance de Jésus, parce que le Père veut lui révéler Jésus. Le Père sait très bien que s'il n'a pas cette révélation, il n'a pas la Vie ! Il aura une idée intellectuelle du salut, mais il n'aura pas la Vie. Puisque la Vie, c'est la connaissance de Dieu et de Jésus.

A l'instant où un cœur s'ouvre à la repentance, et où le message de Jésus est annoncé, ce cœur est ouvert au Seigneur Jésus. Là, le Père immédiatement révèle Jésus. Et en révélant Jésus, Il donne la Vie Eternelle !

Puisque la Vie Eternelle, c'est qu'ils connaissent Jésus, c'est ce qui se passe dans le cœur. Quand on dit : croire en Jésus, cela veut dire : croire par la foi, grâce à une révélation du Saint-Esprit, qui nous fait connaître Jésus dans le cœur et dans l'esprit !

C'est ce qui manque au départ à ceux qui peuvent être dans des Eglises mais qui n'ont qu'une foi extérieure, sans avoir la Vie Eternelle ! Nous nous rendons compte, en fait, qu'ils ne sont pas passés par la repentance. Ils n'ont pas eu la repentance de leurs péchés. On leur a annoncé un Evangile sans repentance, en ne mettant pas suffisamment l'accent sur la repentance des péchés. On est passé tout de suite à un Jésus qui bénit, qui guérit, etc… Mais il n'y a pas eu la repentance au départ. S'il n'y a pas la repentance, il ne peut pas y avoir la connaissance de Jésus révélée dans le cœur par le Saint-Esprit !

La connaissance, c'est la révélation par le Saint-Esprit de qui est Jésus, et de ce qu'Il a fait. Ce n'est pas encore le Baptême dans le Saint-Esprit ! Le baptême dans le Saint-Esprit, c'est la réception d'une puissance pour témoigner. Il y a des Chrétiens qui ont la révélation de Jésus-Christ par le Saint-Esprit, et qui ont le Saint-Esprit en eux, mais ils ne sont pas passés par l'expérience du Baptême du Saint-Esprit. Mais ils ont la révélation de Jésus. Ils ont la Vie Eternelle. Ils sont sauvés. Les disciples n'ont pas reçu le salut le jour de la Pentecôte. Les disciples ont reçu le jour de la Pentecôte le Baptême de puissance qui leur a donné une puissance pour témoigner. L'Eglise de Jésus-Christ est composée de ceux qui ont la foi en Jésus et qui ont été baptisés d'eau et du Saint-Esprit ! Mais c'est PLUS que le salut. Il y a beaucoup de gens qui sont sauvés mais qui ne font pas partie de l'Eglise. Par exemple tous les saints de l'Ancien Testament : Abraham, Isaac, Jacob, David, etc…, n'avaient AUCUNE connaissance de ce qu'est l'Eglise et de ce qu'est le Baptême dans le Saint-Esprit ! Ils ne sont pas perdus pour autant, ils sont sauvés, mais ils appartiennent à une autre dispensation. Ils n'avaient pas la connaissance du Baptême du Saint-Esprit, et de tout ce que cela comporte pour nous, Chrétiens, qui avons la connaissance directe de Jésus !

Il est donc important de comprendre que la révélation du Seigneur Jésus se fait par le Père, qui donne cette révélation par le Saint-Esprit. C'est une illumination intérieure du cœur. Je me suis repenti de mes péchés, j'ai compris où mes péchés m'amenaient, à la mort, j'ai compris que Celui qui a été envoyé par le Père a porté sur Lui mes péchés !

 

Mais Il a aussi porté ma vieille nature. Il m'a fait mourir en Lui et ressusciter à une vie nouvelle. Par la foi en Jésus, je reçois une nouvelle naissance en Lui. Tout commence là ! Le reste, y compris le Baptême dans le Saint-Esprit, vient après ! Cela peut se faire immédiatement au moment de la conversion. C'est cela la connaissance de Dieu qui vient par la foi en Jésus. La foi en Jésus donne la révélation de Jésus-Christ ! Nous sommes en contact avec ceux qui se disent Chrétiens, et qui ont d'énormes difficultés à marcher dans une vie d'obéissance ou une vie chrétienne normale, qui sont constamment dans le péché, et dans l'échec. Il faut vérifier s'ils ont eu l'enseignement de la mort en Jésus et de la résurrection en Jésus. Mais il faut vérifier si au départ, ils se sont repentis de leurs péchés, au moment où on leur a annoncé Jésus-Christ. C'est pour cela qu'en ce qui me concerne, quand je me demande si une personne a la Vie Eternelle ou pas, je lui demande son témoignage. Je lui dis : "Dis-moi comment tu as rencontré le Seigneur. Qui est Jésus pour toi ? Donne-moi ton témoignage." Je demande le discernement du Seigneur : "Seigneur éclaire-moi pour me montrer dans quelles conditions cette personne a reçu au départ Ton Message ? Qu'est-ce qu'elle a compris ? Aujourd'hui, qu'est-ce qu'elle a comme certitude dans son cœur ?"

Quand on fait parler la personne, en priant dans le cœur, nous recevons le discernement du Seigneur. Nous voyons très vite si au départ tout s'est fait dans de bonnes conditions, si cette personne possède une totale assurance de la Vie Eternelle par le pardon de ses péchés, ou si elle a des doutes. Cela se voit très vite dans la manière dont elle parle, très vite. Il suffit souvent de demander à quelqu'un : "Si aujourd'hui tu meurs, est-ce que tu es absolument certain de rentrer dans le Paradis ?" S'il n'y a pas un oui immédiat, il s'agit d'un "Chrétien" qui n'a pas confessé ses péchés et qui vit encore dans le péché. Il faut donc l'amener immédiatement au salut ! Car il s'agit souvent de quelqu'un qui n'a pas la Vie Eternelle. Il n'a aucune assurance de son salut, parce qu'il ne l'a pas, tout simplement ! Car, au départ, il n'y a pas eu de repentance, il n'y a pas eu vraiment de révélation de Jésus ! Si quelqu'un me dit : "Ah, je ne sais pas en fait si Dieu veut me sauver, s'Il aura pitié de moi, parce qu'Il voit que je suis honnête et sincère. J'essaye de vivre honnêtement pour Lui…" Je sais que cette personne n'a pas la Vie ! Elle n'a pas un témoignage vivant. Si quelqu'un dit cela, c'est qu'il est encore au niveau des œuvres, au niveau de la religion !

Et il y a tant d'Eglises, bien-aimés, tant de Chrétiens de nom qui en sont encore là. Ce n'est pas une question de perfection manifestée ! C'est une question d'avoir reçu la révélation de la Vie Eternelle par la foi en Jésus ! Quand tu l'as reçue, personne ne peut te l'enlever, et tu as des mots pour l'expliquer. En tout cas, tu as en toi une Vie pour le prouver !

 

Nous allons voir qu'il y a des signes évidents qui montrent que nous avons reçu la Vie Eternelle !

 

Je lirai quelques versets, dans Jean 3 au verset 36, Jésus dit : "Celui qui croit au Fils a déjà la Vie Eternelle." Ce n'est pas quelque chose de futur, que nous aurons après la mort ! Tu l'as déjà maintenant, quand tu crois !

Mais attention ! Croire, nous l'avons vu, c'est écouter l'annonce de l'Evangile, se repentir, accepter l'œuvre de Jésus, et recevoir, par le Saint-Esprit, la révélation de Jésus ! On ne peut se contenter d'interroger dans la rue des gens en leur disant : "Crois-tu en Jésus ?" Il y en a qui diront : "Oui, je crois en Lui !" Mais ils n'ont pas la Vie Eternelle, parce qu'ils n'ont pas eu la révélation de Jésus en profondeur dans leur cœur. Parce qu'ils ne sont pas passés par la repentance. Ils n'ont pas eu cette révélation ! Il ne s'agit pas de dire simplement : "As-tu entendu parler de Jésus ? Crois tu qu'Il existe ?" - "Oui, je crois en Lui, je crois qu'Il existe !" Cela ne donne pas la Vie Eternelle ! C'est la repentance ET la foi révélées par le Saint-Esprit qui te montrent ton état de péché, qui te montrent que Jésus a payé pour toi ! A ce moment-là, par la révélation du Père, tu acceptes l'Evangile, tu ouvres ton cœur et tu reçois la Vie par la foi en Jésus !

"Celui qui ne croit pas au Fils de Dieu n'a pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui." Vous rendez-vous compte à quel point il est important d'avoir la Vie ? Si nous n'avons pas la Vie, la colère de Dieu demeure sur nous ! On peut faire toutes sortes d'œuvres pour le Seigneur, on n'enlèvera pas la colère de Dieu ! On ne peut l'enlever qu'en ayant la Vie reçue par Jésus !

 

Un peu plus loin, dans Jean 5 et au verset 24, Jésus dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'envoyé, a la vie éternelle". Ce sont aussi des signes pour nous et pour ceux que nous observons et que nous aidons, signes qui nous permettre de comprendre s'ils ont ou pas la Vie Eternelle !

Jésus dit là : "Celui qui écoute Ma Parole." La Parole de Dieu nous est disponible ! Si quelqu'un n'a pas la Vie Eternelle, il n'écoutera pas la Parole ! Parce que la rébellion et la désobéissance sont dans son cœur !

Cela ne veut pas dire que les Chrétiens écoutent tout le temps la Parole, mais cela veut dire qu'ils sont disposés à l'écouter, quand ils ont la Vie Eternelle ! Même s'ils vivent dans la faiblesse ou s'ils ont commis un péché, parce qu'ils ont la Vie Eternelle en eux et que l'on va leur annoncer la Parole, ils vont l'écouter.

"Celui qui écoute Ma Parole et qui croit à celui qui m'a envoyé (c'est à dire le Père) a la Vie Eternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." Donc si quelqu'un à qui tu parles a une oreille ouverte, malgré ses faiblesses et ses péchés, il est honnête. Il les confesse et dit : "D'accord, je le reconnais honnêtement devant le Seigneur. Je compte sur Lui pour qu'Il m'en sorte. J'ai l'oreille ouverte et le cœur ouvert à la Parole du Seigneur." La Vie Eternelle est en train d'agir. La Vie Eternelle est en lui, parce qu'il écoute la Parole du Seigneur ! Quelqu'un qui n'écoute pas la Parole N'A PAS la Vie !

 

Dans Jean 6 (juste à côté) et au verset 40 : "La Volonté du Père qui m'a envoyé, c'est que quiconque (regardez l'expression qu'Il emploie, c'est quand même bizarre), voit le Fils et croit en Lui ait la Vie Eternelle". Cela nous fait comprendre comment on peut croire en Jésus. On peut croire en Lui quand on L'a vu. Et comment peut-on Le voir ? Par la révélation du Saint-Esprit. C'est une vision spirituelle !

"Quiconque voit le Fils …". Comment peux-tu voir le Fils aujourd'hui ? Uniquement par tes yeux spirituels, illuminés par le Saint-Esprit. On annonce la Parole, et le Saint-Esprit la confirme. Il donne la révélation de Jésus. C'est cela voir Jésus ! C'est avoir la révélation du Seigneur Jésus, que Dieu veut donner à tous ceux qui ouvrent leur cœur ! Dieu veut donner la révélation de Jésus à tous ceux qui ouvrent leur cœur. C'est pour cela que nous n'avons jamais aucune excuse, ni de ne pas nous repentir, ni de ne pas changer de vie ! Le Seigneur est prêt à nous montrer Jésus immédiatement, parce qu'Il veut que nous ayons la Vie Eternelle ! Une fois qu'Il nous a montré Jésus, nous pouvons croire !

 

"Celui qui voit et croit en Lui…" Il faut qu'il y ait les deux. Il faut que tu voies Jésus et que, l'ayant vu, tu croies en Lui !

 

Toujours au chapitre 6 de Jean et au verset 54, Jésus dit une parole qui était un peu dure pour ceux qui n'étaient pas Ses disciples : "Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la Vie Eternelle". Si tu as la Vie Eternelle, tu vas manger le Corps et boire le Sang de Jésus. "Et je demeure en Lui…".

 

Jésus dit au verset 63 : "Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie". Donc quand Jésus dit : "Celui qui a la Vie Eternelle, c'est celui qui mange ma chair et qui boit mon sang," Il disait des paroles en Esprit, et qui sont Vie !

Cela veut dire que celui qui a la Vie Eternelle, c'est celui qui se nourrit du Seigneur, de Sa personne et de Sa Parole, c'est celui qui se nourrit de son Sang constamment !

On a vu la dernière fois l'importance des trois qui témoignent sur la Terre : l'Esprit, le Sang et l'Eau (c'est la Parole). Et c'est un peu la même idée que Jésus veut nous faire comprendre ici ! Si sur cette Terre, tu te nourris en permanence de la Parole (qui est l'Eau), tu te nourris de Son Sang et tu te nourris de la chair de Jésus. Tu as la Vie Eternelle ! Celui qui a la Vie Eternelle se nourrit en permanence de l'Eau de la Parole et de l'Esprit.

Si tu vois quelqu'un rechercher constamment la communion de la Parole et la communion du Saint-Esprit, c'est donc un bon signe qu'il a la Vie Eternelle !

 

Au verset 68 du même chapitre 6 de Jean : "Simon Pierre lui dit (beaucoup de disciples partaient, et Jésus avait dit à Ses disciples : "Vous aussi vous voulez partir ?"): "Seigneur, à qui irions nous ? Tu as les Paroles de la vie éternelle." Les Paroles de Jésus sont Esprit et Vie. Ce sont des Paroles de Vie Eternelle ! Donc cela nous permet de comprendre comment simmanquable ! SI Quelqu'un a la Vie Eternelle, il ne peut manquer d'aimer la Parole du Seigneur, parce que c'est une Parole de Vie Eternelle ! Il va rechercher la Parole. Cela nous arrive à tous d'avoir des moments où l'on a un Amour ardent pour la Parole et L'on passe des heures à la méditer. Cela nous arrive aussi à tous d'avoir des moments où on la lit un peu moins. Mais nous avons toujours dans notre cœur la certitude que la Parole est la vérité, et que l'Amour de cette Parole est ce qui nous nourrit. On garde l'amour de la Parole !

"Tu as les Paroles de la Vie Eternelle. Et nous avons cru et nous avons connu…" Voyez les deux mots qui reviennent toujours : "Nous avons cru et nous avons connu…" Comment avons-nous connu ? Par la révélation du Père, par le Saint-Esprit ! Jésus dit à Pierre : "Tu es heureux Simon, fils de Jonas, parce que ces paroles que tu viens de dire, ce n'est ni la chair ni le sang qui te les ont révélées, mais c'est Mon Père qui est dans les Cieux." Le Père avait révélé à Simon que Jésus était le Fils de Dieu et qu'Il était la Vie Eternelle ! Les disciples ont dit : "Nous avons cru et nous avons connu que Tu es le Christ, le Fils de Dieu." Ayant connu, et ayant cru cela, ils avaient la Vie Eternelle ! Et ils buvaient les Paroles de la Vie Eternelle !

Il faut croire et connaître, parce que la Vie Eternelle, "c'est qu'ils Te connaissent Toi le Seul Vrai Dieu !"

 

Dans Jean 12:25, Jésus dit : "Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde (donc la vie de ce monde aussi, ma vieille vie passée) la conservera pour la Vie Eternelle." "… Si quelqu'un me sert, qu'il me suivre… Là où Je suis, là aussi sera mon serviteur…" C'est là un autre Signe que nous avons la Vie Eternelle. Quand nous avons la Vie Eternelle, nous n'avons plus d'amour pour ce monde ni pour notre vie dans ce monde. Même si la chair a tendance à nous tirer quand même vers le bas, il y a quelque chose dans notre cœur qui nous dégoûte de la vie de ce monde, avec son péché, ses passions et ses désirs. Il y a quelque chose dans notre vie qui nous dit : "Ce n'est pas cela, je n'en veux plus ! Je ne veux plus retourner à ce que j'ai vomi !" Cela ne veut pas dire qu'il ne puisse pas y avoir encore, dans la vie d'un Chrétien qui a la Vie Eternelle, une attirance pour certaines choses du monde, s'il est encore charnel et s'il vit dans la chair ! Mais cela veut dire qu'encore plus profondément, au fond de son cœur, même s'il touche encore à ces choses de la chair et du péché, il va ressentir un profond dégoût.

Ce sont des choses dont il ne veut plus. Il a le désir des choses d'en haut, des choses du Seigneur, des choses de la Vie Eternelle !

Quand nous voyons des gens qui se disent Chrétiens, et qui sont encore attirés par les choses du monde, par les plaisirs du monde, qui ne pensent qu'aux choses du monde, qu'à planifier leur vie dans ce monde, leur carrière, leur retraite, nous pouvons nous demander s'ils ont reçu au départ la Vie Eternelle !

Ne vous trompez pas ! Cela ne veut pas dire qu'on ne va pas prendre soin de son travail, de sa retraite, et de tout cela, quand on est Chrétien. Mais notre cœur n'est pas attaché à ces choses. Notre cœur est attaché au Seigneur d'abord. On Lui fait confiance. Et le reste vient après. Cela n'a plus aucune importance. Même si nous en étions privés. Même si aujourd'hui la Sécurité Sociale s'écroulait (ce qui risque peut-être d'arriver bientôt) ! A ce moment-là, que tu n'aies aucune protection sociale, ni retraite, ni rien, comme beaucoup de nos frères d'Afrique, tu diras : "Alléluia, tant que j'ai la Vie Eternelle, j'ai TOUT en Jésus Christ ! Tout peut s'écrouler, j'ai la Vie Eternelle ! Seigneur, c'est bon, c'est merveilleux !" Il y a tellement de choses, dans nos pays occidentaux, qui nous retiennent dans ce monde, qui nous accrochent, de la naissance à la mort, à ce système humain, qu'en tant que chrétiens, si l'on a la Vie Eternelle, on ne peut pas manquer de se dire : "Mais Seigneur, cela me pèse ! Je ne suis pas attaché à ces choses-là !"

Même si j'en profite, même si je touche un remboursement médical ou autre, ce n'est pas cela qui va faire ma vie ! Si j'en suis privé, cela ne me fait rien, je ne vais pas en faire un drame ! J'ai la Vie Eternelle. C'est l'essentiel, Seigneur ! Alléluia !

"Je hais ma vie…" Le terme est employé par Jésus. Est-ce que tu hais ta vie propre ? Est-ce que tu as de la haine pour ta vie dans ce monde ? Pour ta vie passée ? Ou pour les choses que tu peux encore faire dans l'esprit du monde ? Si tu essayes d'avoir la vie de ce monde avec toi, tu te mets Dieu à dos ! Mais si tu as la Vie Eternelle, tu vas aimer les choses d'en haut, celles qui ne sont pas de ce monde !

 

Dans Actes 13:46, il est écrit : "Paul et Barnabas leur dirent avec assurance…" Ils étaient en train de prêcher l'Evangile et il y avait des Juifs qui refusaient la Parole. Ils n'étaient pas contents, ils étaient jaloux des miracles et des Signes et ils refusaient l'Evangile.

Cela me permet de faire une parenthèse sur la manière dont on doit annoncer l'Evangile. On fait trop de sentiments. On essaye de s'accrocher à des pécheurs qui ne veulent pas du Seigneur et qui veulent nous apitoyer sur leur sort misérable, alors qu'en fait, ils ne veulent pas se repentir. Il leur parler directement et fermement, avec tout l'amour du Seigneur, comme Paul et Barnabas. Paul était rempli du Saint-Esprit, et je suis sûr que Paul aurait pardonné 70 fois 7 fois à un pécheur qui venait lui demander pardon. Ce n'était pas le problème, parce que Paul voyait la repentance et le désir d'en sortir ! Mais quelqu'un qui se dit Chrétien et qui ne veut pas marcher dans la repentance et dans la sainteté, c'est quelqu'un qui se séduit lui-même, et qui essaye de séduire les autres. Dans ce cas, la réponse de Paul était ferme : "Il y a parmi vous quelqu'un qui couche avec sa belle-mère, et vous ne l'avez pas mis dehors ? Alors, mon esprit étant rassemblé avec vous par la Puissance de Son Esprit, que cet homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, pour que son esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus !" Paul dira aussi à peu près ceci, dans la 2ème Epître aux Thessaloniciens : "Si quelqu'un se dit frère et ne travaille pas, s'il vit de paresse et va picorer dans l'assiette des uns et des autres, tout en disant qu'il a la Vie Eternelle, n'ayez pas de contact avec lui, ne le recevez pas chez vous, ne le recevez pas à votre table ! Si tu veux manger, tu travailles !"

Cela ne veut pas dire, évidemment, qu'il ne faut pas aider un frère en difficulté momentanée. Mais si quelqu'un se dit Chrétien, il ne peut pas avoir la Vie Eternelle s'il fait cela, même en se disant Chrétien. Ce n'est pas possible ! En tout cas, nous devons le traiter comme un païen, pour lui faire honte !

 

Paul dit donc à ces Juifs qui refusaient le message de l'Evangile, au verset 46 : "Paul et Barnabas leur dirent avec assurance : "C'est à vous premièrement que la Parole de Dieu devait être annoncée. Mais puisque vous la repoussez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens. Car ainsi nous l'a ordonné le Seigneur : Je t'ai établi pour être la lumière des nations, pour porter le salut jusqu'aux extrémités de la terre."

Paul parlait à des Juifs, qui formaient le peuple de Dieu. C'étaient eux qui devaient recevoir en priorité la Parole. Paul va les trouver, mais ils refusent. Il leur dit : "Vous n'en voulez pas ? En bien, je vais me tourner vers les autres ! Vous refusez la Parole, vous vous jugez indignes de la vie éternelle ? Je ne veux pas perdre mon temps avec vous !" Paul n'a pas dit : "Oh, pauvres pécheurs, vous allez risquer l'Enfer, venez vite, on va faire une réunion de prières, je vais vous aider, je vais lier les esprits qui vous empêchent de croire, et puis…" Rien de tel ! Tu n'en veux pas, tu le laisses ! Mais tu sais ce que cela coûte ! Moi, je ne veux pas perdre mon temps, je veux me tourner vers les païens, eux ils vont l'accepter !

Soyons remplis de l'amour de Jésus pour ceux qui veulent s'en sortir et qui en demandent. Même si, cent fois dans la journée, ils rechutent, mais viennent en suppliant, nous dire : "Je n'en peux plus, aide-moi, prie avec moi, demande au Seigneur de Se révéler à moi, je t'en supplie !" Eh bien, nous reviendrons constamment les aider ! Mais si quelqu'un ne veut pas du Seigneur, je ne perds pas mon temps à courir derrière lui. Je vais prier pour lui, je vais intercéder, je vais faire comme Jésus. Parce que, dans notre nature de péché, nous sommes très sentimentaux. Le sentimentalisme, c'est un trait de la nature de péché. Il faut nous en débarrasser du sentimentalisme, sinon nous n'allons pas faire un bon travail pour le Seigneur !

 

Dans Matthieu 19, un jeune homme riche vient demander ce qu'il faut faire pour avoir la Vie Eternelle, au verset 16 : "Un homme s'approcha et dit à Jésus : Bon Maître, que dois je faire de bon pour avoir la Vie Eternelle ? Il voulait avoir la Vie Eternelle, c'est un bon désir ! Jésus va donc lui donner la Solution pour avoir la Vie Eternelle : "Pourquoi m'appelles tu bon ? Il n'y a de bon qu'un seul : c'est Dieu. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements." Dans l'esprit de Jésus, il s'agit d'observer TOUS les commandements, puisque Jésus lui dira : Il te manque UNE CHOSE. Et parce qu'il lui manque une chose, il ne peut pas avoir la Vie Eternelle. Donc Jésus commence par dire : "Observe les commandements." Mais sachant ce que nous savons de la Parole de Dieu, ce n'était pas dans un sens légaliste que Jésus le disait, puisqu'il savait Lui-même que personne ne pouvait observer les commandements, Tous les commandements. Seul Jésus l'a fait ! Donc, quand Jésus dit cela, c'est pour mettre le jeune homme devant ses responsabilités et lui montrer que, de lui-même, il ne le peut pas.

Alors que le jeune homme riche répond : "Mais j'ai fait tout cela, Seigneur !".

Déjà, il y a un problème ! Mais Jésus le croit : "Bon, observe cela : tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d'adultère, etc…"

Le jeune homme dit : "J'ai observé toutes ces choses !"

C'était un homme pieux tout de même ! C'était un homme qui faisait ce qu'il fallait devant Dieu : "Que me manque-t-il encore, Seigneur ?" Il a le cœur apparemment ouvert !

Jésus lui dit : "Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor. Puis viens et suis-moi !"

Jésus savait qu'il était attaché dans son cœur à ce monde et à sa richesse. Il avait tout observé, mais une chose lui manquait : il était attaché à ses sous ! Jésus a discerné cela, et lui a dit : "Il te manque cela, alors débarrasse-toi de tout, viens et suis-moi. Tu auras alors la Vie Eternelle !

Donc la Vie Eternelle ne consiste pas à essayer d'observer les commandements de manière légaliste. On n'y arrive pas ! Mais cela consiste à abandonner tout attachement dans le cœur à tout ce qui est de ce monde, pour s'attacher à Jésus et Le suivre, puisqu'Il est la Vie Eternelle ! C'est cela qui nous donne la Vie Eternelle ! Ayant la Vie Eternelle, nous pouvons observer les commandements, parce que la Vie de Dieu agit en nous et nous les fait observer.

"Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens." Donc il a renoncé à la Vie Eternelle par amour pour ses biens !

Jésus n'a pas dit à Ses disciples : "Courez vite derrière lui le rattraper, car il va à sa perdition !" Jésus le laisse partir à la mort. Il l'a mis devant ses responsabilités, Il lui dit : "Voilà ce qu'il faut que tu fasses, suis-Moi. Si tu ne veux pas Me suivre, Je ne vais pas te forcer, Je ne vais pas courir derrière toi pour te faire accepter de force la Vie Eternelle, Je t'ai simplement annoncé ce que tu devais faire. Tu es capable de le faire, tu sais tout maintenant. Maintenant Je te laisse avec Ma Parole."

 

Heureusement que Jésus dit aux versets 25 et 26 : "Les disciples dirent : Mais qui peut être sauvé ? Jésus les regarda et leur dit : "Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible." A condition que tu laisses tout pour suivre Jésus, parce que Dieu ne va pas te forcer à entrer dans la Vie Eternelle. tout est possible à Dieu ! Cela veut dire : rien ne va empêcher le Seigneur, quelque soit ton passé, quelque soit ton fardeau antérieur, de te donner la Vie Eternelle ! rien ne va empêcher le Seigneur de te faire pleinement entrer dans toute la Vie Eternelle, si tu acceptes de suivre Jésus, et de renoncer à tout pour suivre Jésus ! Alors tu as tout, tout t'est donné ! Alléluia ! Par la foi en Jésus ! C'est clair !

 

Dans Luc 10, il y a un docteur de la loi qui interroge Jésus, au verset 25 : "Que dois-je faire pour hériter la Vie Eternelle ?" Chacun reçoit une réponse correspondant à l'état de son cœur ! Jésus ne lui a pas dit de vendre tout ! Jésus lui a dit : "Qu'est-il écrit dans la Loi ? Qu'y lis-tu ?".

Le docteur de la loi répondit : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute pensée, et ton prochain comme toi-même".

"Tu as bien répondu, lui dit Jésus, fais cela et tu vivras". Mais Jésus savait très bien qu'on ne pouvait pas faire cela sans Le suivre ! C'est pour cela que Jésus a été envoyé, et que Jésus prêchait la vie ! C'est pour cela que des gens comme Nicodème ou Joseph d'Arimathée ont compris qu'il fallait suivre Jésus !

Ce Docteur de la Loi savait aussi qu'on ne pouvait pas obéir à ces Commandements si l'on n'avait pas pleinement le Seigneur dans son cœur ! Il connaissait bien les Commandements de la Loi, puisqu'il les récite par cœur. Mais Jésus lui dit : Fais cela ! Sous entendu, suis-moi ! Parce que c'était Son message ! La repentance, c'est : Suivez Jésus ! Laisse tout et suis Jésus !

"Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: Mais qui est mon prochain ?" On veut toujours discutailler et coupe les cheveux en quatre ! Jésus lui donne la merveilleuse parabole du bon Samaritain !

Ce Docteur de la Loi avait dit : "Qu'est-ce qu'il faut faire pour avoir la Vie Eternelle ?" Jésus lui avait répondu : "Aime Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et ton prochain comme toi même !" C'est donc aussi un signe qui nous permet de reconnaître ceux qui sont de vrais Chrétiens et ceux qui ont la Vie Eternelle en eux.

Ce signe est le suivant : Est-ce qu'il y a de l'amour pour Dieu et pour Jésus dans leurs cœurs ? Pour le véritable Jésus de la Parole, pas pour un faux Jésus qui passerait l'éponge sur les péchés, en disant : "Je t'aime quand même, tu peux vivre dans ton péché. Je suis plein de Grâce, je sais que tu ne peux pas t'en sortir. Eh bien, reste dans ton état ! Je suis toujours plein d'Amour pour toi !" Un Jésus qui parlerait comme cela serait un FAUX Jésus ! Le VRAI Jésus, qui est révélé par le Saint-Esprit à ceux qui veulent connaître la vérité est Celui qui nous libère de l'esclavage du péché par la foi en Lui !

 

Alléluia ! Alor, en conclusion (j'avais encore noté des tas de choses à dire, mais ce serait trop, ce sera pour la prochaine fois), je conclue en quelques phrases. La Vie Eternelle est un don de Dieu pour ceux qui se repentent, c'est-à-dire pour ceux qui s'ouvrent simplement au Seigneur qui les pousse à la repentance.

On revient à la question de l'honnêteté : si tu es honnête devant le Seigneur, tu peux recevoir la Vie Eternelle par la foi en Jésus. La repentance, ainsi que la Vie Eternelle que je reçois par la repentance, est une Vie qui me fait produire du FRUIT ! Si ma vie ne produit pas de fruit, si je ne vois pas une progression dans le fruit, si je ne vois pas ma vie produire du fruit, je peux me demander sérieusement si j'ai la Vie Eternelle !

Si je ne vois pas quelqu'un qui se dit Chrétien produire du fruit digne de la repentance, je vais m'interroger et je vais pouvoir l'aider à ouvrir les yeux !

La Vie Eternelle nous est nécessaire pour CROIRE et ne pas périr !

 

On a la foi quand on a la Vie Eternelle ! N'est ce pas curieux ? Mais c'est ainsi !

Quand on reçoit la Vie Eternelle, on a la foi de Dieu !

Le Saint-Esprit nous travaille pour ouvrir notre cœur à la repentance !

En ouvrant notre cœur à Son action, nous recevons la foi pour croire !

C'est Dieu qui nous La donne !

A ce moment-là, nous croyons !

Et en croyant, nous recevons la Vie Eternelle !

La Vie Eternelle nous est nécessaire pour croire à tout ce que Dieu nous a donné !

Si donc quelqu'un n'arrive pas à croire, s'il n'arrive jamais à croire en quoi que ce soit, ce n'est pas forcément un esprit d'incrédulité qui le lie !

C'est peut-être tout simplement qu'il n'a pas la Vie Eternelle en lui ! Parce que la Vie Eternelle nous pousse à croire ! La Vie Eternelle nous ouvre le Ciel ! La Vie Eternelle nous ouvre la Parole !

 

Je vais terminer par ce verset, (car j'ai prévu celui-là pour terminer) dans Actes

2 au verset 38 : "Pierre leur dit : Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au Nom du Seigneur Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le Don du Saint Esprit." La Réception du don du Saint-Esprit, c'est la Vie Eternelle !

Repentons-nous donc, que chacun de nous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de nos péchés, et nous recevrons le Don du Saint Esprit !

 

Pierre ne parlait pas nécessairement du Baptême du Saint-Esprit, mais Pierre parlait du don du Saint-Esprit, qui nous est donné quand nous nous repentons, par la foi en Jésus, consécutivement au baptême d'eau par immersion, au Nom du Seigneur Jésus.

C'est alors que nous recevons le don du Saint-Esprit. Ce don du Saint-Esprit nous amène naturellement à aller plus loin, c'est à dire la Réception du Baptême du Saint-Esprit !

C'est un don gratuit, et c'est un Don qui se garde par la persévérance !

Quand on nous fait un don, on est LIBRE de le garder ou de le rejeter !

Le don gratuit de Dieu nous est donné pour nous permettre, comme Paul le dit à Timothée, de combattre le bon combat de la foi et de saisir la vie éternelle !

Puisque la Vie Eternelle est un don gratuit qui nous est donné par la Foi en Jésus, nous devons saisir ce don, en menant le bon combat de la foi, dès le début de notre conversion. Et jusqu'à la fin, il faut le garder et être pleinement assuré d'une pleine entrée dans l'Eternité, dans l'Eternité avec le Seigneur ! Restons donc sur cette parole : la Vie Eternelle est un don gratuit du Seigneur, quand nous ouvrons notre cœur à la Parole de Dieu et à Jésus ! Ce don, nous devons le saisir : "Saisis la Vie Eternelle !" L'as-tu saisie ? Garde-la et tiens-la ferme, en combattant le bon combat de la foi, jusqu'à la venue du Seigneur ! En attendant, tu as la Vie Eternelle, et elle produira dans ta vie tous les fruits que nous avons vus et qui nous sont nécessaires !