Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Les Psaumes


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Les Psaumes

- chapitre 88 -

Enlever Louis Segond

Enlever Darby

Enlever Ostervald

Enlever Abbé Crampon

Attention : Au maximum 4 versions peuvent être affichées simultanément.
Pour afficher la version David Martin ou King James ou American std ou Easy to read ou Diodati, veuillez enlever une des 4 versions déjà affichées.

 Louis SegondDarbyOstervaldAbbé Crampon
1(88 :1) Cantique. Psaume des fils de Koré. Au chef des chantres. Pour chanter sur la flûte. Cantique d'Héman, l'Ézrachite. (88 :2) Éternel, Dieu de mon salut ! Je crie jour et nuit devant toi.Éternel, Dieu de mon salut! j'ai crié de jour et de nuit devant toi.Au maître-chantre. Cantique. Psaume des enfants de Coré, sur la cithare. Maskil (cantique) d'Héman l'Ezrachite. Éternel, Dieu de ma délivrance, je crie jour et nuit devant toi.Cantiques. Psaume des fils de Coré. Au maître de chant. A chanter sur le ton plaintif. Cantique d'Héman l'Ezrahite. Yahweh, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant toi,
2(88 :3) Que ma prière parvienne en ta présence ! Prête l'oreille à mes supplications !Que ma prière vienne devant toi, incline ton oreille à mon cri.Que ma prière parvienne en ta présence; incline ton oreille à mon cri.que ma prière arrive en ta présence, prête l'oreille à mes supplications !
3(88 :4) Car mon âme est rassasiée de maux, Et ma vie s'approche du séjour des morts.Car mon âme est rassasiée de maux, et ma vie touche au shéol.Car mon âme est rassasiée de maux, et ma vie touche au séjour des morts.Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche au schéol.
4(88 :5) Je suis mis au rang de ceux qui descendent dans la fosse, Je suis comme un homme qui n'a plus de force.Je suis compté parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme qui n'a pas de force,Je suis compté parmi ceux qui descendent dans la fosse; je suis comme un homme sans vigueur,On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme à bout de forces.
5(88 :6) Je suis étendu parmi les morts, Semblable à ceux qui sont tués et couchés dans le sépulcre, A ceux dont tu n'as plus le souvenir, Et qui sont séparés de ta main.Gisant parmi les morts, comme les tués qui sont couchés dans le sépulcre, desquels tu ne te souviens plus, et qui sont retranchés de ta main.Gisant parmi les morts, tel que les blessés à mort, qui sont couchés dans le tombeau, dont tu ne te souviens plus, et qui sont séparés de ta main.je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre, dont tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à ta main.
6(88 :7) Tu m'as jeté dans une fosse profonde, Dans les ténèbres, dans les abîmes.Tu m'as mis dans une fosse profonde, dans des lieux ténébreux, dans des abîmes.Tu m'as mis dans la fosse la plus basse, dans les lieux ténébreux, dans les abîmes.Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
7(88 :8) Ta fureur s'appesantit sur moi, Et tu m'accables de tous tes flots. Pause.Ta fureur s'est appesantie sur moi, et tu m'as accablé de toutes tes vagues. Sélah.Ta colère pèse sur moi, et tu m'accables de tous tes flots. (Sélah.)Sur moi s'appesantit ta fureur, tu m'accables de tous tes flots. - Séla.
8(88 :9) Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur ; Je suis enfermé et je ne puis sortir.as éloigné de moi ceux de ma connaissance, tu m'as mis en abomination auprès d'eux; je suis enfermé, et je ne puis sortir.Tu as éloigné de moi ceux que je connais; tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur; je suis enfermé et je ne puis sortir.Tu as éloigné de moi mes amis, tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur; je suis emprisonné sans pouvoir sortir;
9(88 :10) Mes yeux se consument dans la souffrance ; Je t'invoque tous les jours, ô Éternel ! J'étends vers toi les mains.Mon oeil se consume d'affliction; j'ai crié à toi, Éternel, tous les jours; j'ai étendu mes mains vers toi.Mon oeil se consume par l'affliction; je t'invoque, ô Éternel, tous les jours; j'étends mes mains vers toi.mes yeux se consument dans la souffrance; je t'invoque tout le jour, Yahweh, j'étends les mains vers toi.
10(88 :11) Est-ce pour les morts que tu fais des miracles ? Les morts se lèvent-ils pour te louer ? Pause.Feras-tu des merveilles pour les morts? ou les trépassés se lèveront-ils pour te célébrer? Sélah.Feras-tu quelque merveille pour les morts? Ou les trépassés se lèveront-ils pour te louer? (Sélah.)Feras-tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour te louer ? - Séla.
11(88 :12) Parle-t-on de ta bonté dans le sépulcre, De ta fidélité dans l'abîme ?Racontera-t-on ta bonté dans le sépulcre, ta fidélité dans l'abîme?Annoncera-t-on ta bonté dans le tombeau, et ta fidélité dans l'abîme?Publie-t-on ta bonté dans le sépulcre, ta fidélité dans l'abîme ?
12(88 :13) Tes prodiges sont-ils connus dans les ténèbres, Et ta justice dans la terre de l'oubli ?Connaîtra-t-on tes merveilles dans les ténèbres, et ta justice dans le pays de l'oubli?Connaîtra-t-on tes merveilles dans les ténèbres, et ta justice dans la terre d'oubli?Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et ta justice dans la terre de l'oubli ?
13(88 :14) O Éternel ! j'implore ton secours, Et le matin ma prière s'élève à toi.Mais moi, Éternel! je crie à toi, et dès le matin ma prière te prévient.Et moi, Éternel, je crie à toi; ma prière te prévient dès le matin.Et moi, Yahweh, je crie vers toi, ma prière va au-devant de toi dès le matin.
14(88 :15) Pourquoi, Éternel, repousses-tu mon âme ? Pourquoi me caches-tu ta face ?Éternel! pourquoi as-tu rejeté mon âme, et me caches-tu ta face?Éternel, pourquoi rejettes-tu mon âme, et me caches-tu ta face?Pourquoi, Yahweh, repousses-tu mon âme, me caches-tu ta face ?
15(88 :16) Je suis malheureux et moribond dès ma jeunesse, Je suis chargé de tes terreurs, je suis troublé.Je suis affligé et expirant dès ma jeunesse; je porte tes terreurs, je ne sais ou j'en suis.Je suis affligé et comme expirant dès ma jeunesse; je suis chargé de tes terreurs, je suis éperdu.Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de tes terreurs, je ne sais que devenir.
16(88 :17) Tes fureurs passent sur moi, Tes terreurs m'anéantissent ;Les ardeurs de ta colère ont passé sur moi, tes frayeurs m'ont anéanti;Tes fureurs ont passé sur moi; tes épouvantes me tuent.Tes fureurs passent sur moi, tes épouvantes m'accablent.
17(88 :18) Elles m'environnent tout le jour comme des eaux, Elles m'enveloppent toutes à la fois.Elles m'ont environné comme des eaux tout le jour, elles m'ont entouré toutes ensemble.Elles m'environnent comme des eaux chaque jour; elles m'enveloppent toutes à la fois.Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
18(88 :19) Tu as éloigné de moi amis et compagnons ; Mes intimes ont disparu.Tu as éloigné de moi amis et compagnons; ceux de ma connaissance me sont des ténèbres.Tu as éloigné de moi amis et compagnons; ceux que je connais, ce sont les ténèbres.Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -