Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Les Psaumes


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Les Psaumes

- chapitre 38 -

Enlever Louis Segond

Enlever David Martin

Enlever Ostervald

Comparer avec Darby

Comparer avec Abbé Crampon

Comparer avec King James

Comparer avec American std

Comparer avec Easy to read

Comparer avec Diodati

 Louis SegondOstervaldDavid Martin
1(38 :1) Psaume de David. Pour souvenir. (38 :2) Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur.Psaume de David. Pour rappeler au souvenir. Éternel, ne me châtie pas dans ta colère, et ne me punis pas dans ton courroux!Psaume de David, pour réduire en mémoire. Eternel, ne me reprends point en ta colère, et ne me châtie point en ta fureur.
2(38 :3) Car tes flèches m'ont atteint, Et ta main s'est appesantie sur moi.Car tes flèches sont entrées en moi, et ta main s'est appesantie sur moi.Car tes flèches sont entrées en moi, et ta main s'est appesantie sur moi.
3(38 :4) Il n'y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère, Il n'y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché.Il n'y a rien d'entier dans ma chair, à cause de ton courroux, ni aucun repos dans mes os, à cause de mon péché.Il n'y a rien d'entier en ma chair, à cause de ton indignation; ni de repos dans mes os, à cause de mon péché.
4(38 :5) Car mes iniquités s'élèvent au-dessus de ma tête ; Comme un lourd fardeau, elles sont trop pesantes pour moi.Car mes iniquités vont par-dessus ma tête; elles sont comme un lourd fardeau, trop pesant pour moi.Car mes iniquités ont surmonté ma tête, elles se sont appesanties comme un pesant fardeau, au-delà de mes forces.
5(38 :6) Mes plaies sont infectes et purulentes, Par l'effet de ma folie.Mes plaies sont fétides, et elles coulent, à cause de ma folie.Mes plaies sont pourries et coulent, à cause de ma folie.
6(38 :7) Je suis courbé, abattu au dernier point ; Tout le jour je marche dans la tristesse.Je suis courbé, affaissé au dernier point; je marche en deuil tout le jour.Je suis courbé et penché outre mesure; je marche en deuil tout le jour.
7(38 :8) Car un mal brûlant dévore mes entrailles, Et il n'y a rien de sain dans ma chair.Car mes reins sont pleins d'inflammation; il n'y a rien d'entier dans ma chair.Car mes aines sont remplies d'inflammation, et dans ma chair il n'y a rien d'entier.
8(38 :9) Je suis sans force, entièrement brisé ; Le trouble de mon coeur m'arrache des gémissements.Je suis affaibli et tout brisé; je rugis dans l'agitation de mon coeur.Je suis affaibli et tout brisé, je rugis du grand frémissement de mon coeur.
9(38 :10) Seigneur ! tous mes désirs sont devant toi, Et mes soupirs ne te sont point cachés.Seigneur, tout mon désir est devant toi, et mon gémissement ne t'est point caché.Seigneur, tout mon désir est devant toi, et mon gémissement ne t'est point caché.
10(38 :11) Mon coeur est agité, ma force m'abandonne, Et la lumière de mes yeux n'est plus même avec moi.Mon coeur palpite, ma force m'abandonne; et la lumière de mes yeux même, je ne l'ai plus.Mon coeur est agité çà et là, ma force m'a abandonné, et la clarté aussi de mes yeux: même ils ne sont plus avec moi.
11(38 :12) Mes amis et mes connaissances s'éloignent de ma plaie, Et mes proches se tiennent à l'écart.Devant le coup qui me frappe, mes amis, mes compagnons s'arrêtent, et mes proches se tiennent loin.Ceux qui m'aiment, et même mes intimes amis, se tiennent loin de ma plaie, et mes proches se tiennent loin de moi.
12(38 :13) Ceux qui en veulent à ma vie tendent leurs pièges ; Ceux qui cherchent mon malheur disent des méchancetés, Et méditent tout le jour des tromperies.Ceux qui en veulent à ma vie me tendent des pièges; ceux qui cherchent mon mal parlent de ruine, et chaque jour ils méditent des tromperies.Et ceux qui cherchent ma vie, m'ont tendu des filets, et ceux qui cherchent ma perte, parlent de calamités, et songent des tromperies tout le jour.
13(38 :14) Et moi, je suis comme un sourd, je n'entends pas ; Je suis comme un muet, qui n'ouvre pas la bouche.Mais moi, comme un sourd, je n'entends point; je suis comme un muet qui n'ouvre point la bouche.Mais moi je n'entends non plus qu'un sourd, et je suis comme un muet qui n'ouvre point sa bouche.
14(38 :15) Je suis comme un homme qui n'entend pas, Et dans la bouche duquel il n'y a point de réplique.Oui, je suis comme un homme qui n'entend point, et qui n'a point de réplique en sa bouche.Je suis, dis-je, comme un homme qui n'entend point, et qui n'a point de réplique en sa bouche.
15(38 :16) Éternel ! c'est en toi que j'espère ; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu !Car c'est à toi, Éternel, que je m'attends; tu répondras, Seigneur, mon Dieu!Puisque je me suis attendu à toi, ô Eternel, tu me répondras, Seigneur mon Dieu!
16(38 :17) Car je dis : Ne permets pas qu'ils se réjouissent à mon sujet, Qu'ils s'élèvent contre moi, si mon pied chancelle !Car j'ai dit: Qu'ils ne se réjouissent pas à mon sujet! Quand mon pied glisse, ils s'élèvent contre moi.Car j'ai dit: Il faut prendre garde qu'ils ne triomphent de moi: quand mon pied glisse, ils s'élèvent contre moi.
17(38 :18) Car je suis près de tomber, Et ma douleur est toujours devant moi.Et je suis prêt à tomber, et ma douleur est toujours devant moi.Quand je suis prêt à clocher; et que ma douleur est continuellement devant moi;
18(38 :19) Car je reconnais mon iniquité, Je suis dans la crainte à cause de mon péché.Car je déclare mon iniquité; je suis dans la crainte à cause de mon péché.Quand je déclare mon iniquité et que je suis en peine pour mon péché.
19(38 :20) Et mes ennemis sont pleins de vie, pleins de force ; Ceux qui me haïssent sans cause sont nombreux.Cependant mes ennemis sont vivants et forts, et ceux qui me haïssent sans cause sont nombreux.Cependant mes ennemis, qui sont vivants, se renforcent, et ceux qui me haïssent à tort se multiplient.
20(38 :21) Ils me rendent le mal pour le bien ; Ils sont mes adversaires, parce que je recherche le bien.Et, me rendant le mal pour le bien, ils se font mes adversaires parce que je m'attache au bien.Et ceux qui me rendent le mal pour le bien, me sont contraires, parce que je recherche le bien.
21(38 :22) Ne m'abandonne pas, Éternel ! Mon Dieu, ne t'éloigne pas de moi !Ne m'abandonne point, ô Éternel! Mon Dieu, ne t'éloigne point de moi!Eternel, ne m'abandonne point; mon Dieu! ne t'éloigne point de moi.
22(38 :23) Viens en hâte à mon secours, Seigneur, mon salut !Hâte-toi, viens à mon aide, Seigneur, qui es ma délivrance!Hâte-toi de venir à mon secours, Seigneur, qui es ma délivrance.

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -