Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Les Psaumes


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Les Psaumes

- chapitre 10 -

Enlever Louis Segond

Enlever David Martin

Enlever Ostervald

Comparer avec Darby

Comparer avec Abbé Crampon

Comparer avec King James

Comparer avec American std

Comparer avec Easy to read

Comparer avec Diodati

 Louis SegondOstervaldDavid Martin
1Pourquoi, ô Éternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse ?Pourquoi, ô Éternel, te tiens-tu loin, et te caches-tu au temps de la détresse?Pourquoi, ô Eternel! te tiens-tu loin, et te caches-tu au temps que nous sommes dans la détresse?
2Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, Ils sont victimes des trames qu'il a conçues.Le méchant, dans son orgueil, poursuit les malheureux. Ils sont pris par les artifices qu'il a médités.Le méchant par son orgueil poursuit ardemment l'affligé; mais ils seront pris par les machinations qu'ils ont préméditées.
3Car le méchant se glorifie de sa convoitise, Et le ravisseur outrage, méprise l'Éternel.Car le méchant se glorifie du désir de son âme; le ravisseur blasphème contre l'Éternel, et l'outrage.Car le méchant se glorifie du souhait de son âme, il estime heureux l'avare, et il irrite l'Eternel.
4Le méchant dit avec arrogance : Il ne punit pas ! Il n'y a point de Dieu ! -Voilà toutes ses pensées.Le méchant dit avec arrogance: Il ne fera point d'enquête! Toutes ses pensées sont qu'il n'y a point de Dieu.Le méchant marchant avec fierté ne fait conscience de rien; toutes ses pensées sont, qu'il n'y a point de Dieu.
5Ses voies réussissent en tout temps ; Tes jugements sont trop élevés pour l'atteindre, Il souffle contre tous ses adversaires.Ses voies prospèrent en tout temps; tes jugements sont loin de sa vue; il souffle contre tous ses ennemis.Son train prospère en tout temps; tes jugements sont éloignés de devant lui; il souffle contre tous ses adversaires.
6Il dit en son coeur : Je ne chancelle pas, Je suis pour toujours à l'abri du malheur !Il dit en son coeur: Je ne serai point ébranlé, jamais il ne m'arrivera de mal.Il dit en son coeur: je ne serai jamais ébranlé; car je ne puis avoir de mal.
7Sa bouche est pleine de malédictions, de tromperies et de fraudes ; Il y a sous sa langue de la malice et de l'iniquité.Sa bouche est pleine de malédiction, de fraude et de violence; sous sa langue il n'y a que tourment et qu'outrage.Sa bouche est pleine de malédictions, de tromperies, et de fraude; il n'y a sous sa langue qu'oppression et qu'outrage.
8Il se tient en embuscade près des villages, Il assassine l'innocent dans des lieux écartés ; Ses yeux épient le malheureux.Il se tient aux aguets près des hameaux; il tue l'innocent dans les lieux écartés; ses yeux épient le malheureux.Il se tient aux embûches dans des villages; il tue l'innocent dans des lieux cachés; ses yeux épient le troupeau des désolés.
9Il est aux aguets dans sa retraite, comme le lion dans sa tanière, Il est aux aguets pour surprendre le malheureux ; Il le surprend et l'attire dans son filet.Il s'embusque dans les lieux cachés, comme un lion dans son repaire; il se tient aux aguets pour surprendre le faible; il surprend le faible, en l'attirant dans son filet.Il se tient aux embûches en un lieu caché, comme un lion dans son fort; il se tient aux embûches pour attraper l'affligé; il attrape l'affligé, l'attirant en son filet.
10Il se courbe, il se baisse, Et les misérables tombent dans ses griffes.Il se tapit, il se baisse, et les malheureux tombent en sa puissance.Il se tapit, et se baisse, et puis le troupeau des désolés tombe entre ses bras.
11Il dit en son coeur : Dieu oublie ! Il cache sa face, il ne regarde jamais !Il dit en son coeur: Dieu oublie, il a caché sa face, il ne le verra jamais.Il dit en son coeur: le Dieu Fort l'a oublié, il a caché sa face, il ne le verra jamais.
12Lève-toi, Éternel ! ô Dieu, lève ta main ! N'oublie pas les malheureux !Lève-toi, Éternel! O Dieu, lève ta main, n'oublie point les affligés!Eternel, lève-toi, ô Dieu Fort! hausse ta main, et n'oublie point les débonnaires.
13Pourquoi le méchant méprise-t-il Dieu ? Pourquoi dit-il en son coeur : Tu ne punis pas ?Pourquoi le méchant outrage-t-il Dieu, et dit-il en son coeur que tu n'en feras point d'enquête?Pourquoi le méchant irriterait-il Dieu? Il a dit en son coeur que tu n'en feras aucune recherche.
14Tu regardes cependant, car tu vois la peine et la souffrance, Pour prendre en main leur cause ; C'est à toi que s'abandonne le malheureux, C'est toi qui viens en aide à l'orphelin.Tu l'as vu! Car tu regardes le tourment et la peine, pour en tenir compte; c'est sur toi que se repose le malheureux, tu es le secours de l'orphelin.Tu l'as vu; car lorsqu'on afflige ou qu'on maltraite quelqu'un, tu regardes pour le mettre entre tes mains, le troupeau des désolés se réfugie auprès de toi; tu as aidé l'orphelin.
15Brise le bras du méchant, Punis ses iniquités, et qu'il disparaisse à tes yeux !Romps le bras du méchant, et recherche la méchanceté de l'injuste, jusqu'à ce que tu ne la trouves plus.Casse le bras du méchant, et recherche la méchanceté de l'injuste, jusqu'à ce que tu n'en trouves plus rien.
16L'Éternel est roi à toujours et à perpétuité ; Les nations sont exterminées de son pays.L'Éternel est Roi à toujours et à perpétuité; les nations ont disparu de dessus sa terre.L'Eternel est Roi à toujours, et à perpétuité; les nations ont été exterminées de dessus sa terre.
17Tu entends les voeux de ceux qui souffrent, ô Éternel ! Tu affermis leur coeur ; tu prêtes l'oreilleÉternel, tu entends le souhait des affligés; affermis leurs coeurs, prête-leur une oreille attentive,Eternel, tu exauces le souhait des débonnaires, affermis leur coeur, et que ton oreille les écoute attentivement;
18Pour rendre justice à l'orphelin et à l'opprimé, Afin que l'homme tiré de la terre cesse d'inspirer l'effroi.Pour faire droit à l'orphelin et à l'opprimé; afin que sur la terre l'homme ne continue plus à répandre l'effroi.Pour faire droit à l'orphelin et à celui qui est foulé, afin que l'homme mortel, qui est de terre, ne continue plus à donner de l'effroi.

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -