Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Job


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Job

- chapitre 17 -

Enlever Louis Segond

Enlever Ostervald

Comparer avec Darby

Comparer avec David Martin

Comparer avec Abbé Crampon

Comparer avec King James

Comparer avec American std

Comparer avec Easy to read

Comparer avec Diodati

 Louis SegondOstervald
1Mon souffle se perd, Mes jours s'éteignent, Le sépulcre m'attend.Mon souffle se perd; mes jours s'éteignent; le tombeau m'attend!
2Je suis environné de moqueurs, Et mon oeil doit contempler leurs insultes.Certes, je suis entouré de railleurs, et mon oeil veille toute la nuit au milieu de leurs insultes.
3Sois auprès de toi-même ma caution ; Autrement, qui répondrait pour moi ?Dépose un gage, sois ma caution auprès de toi-même; car qui voudrait répondre pour moi?
4Car tu as fermé leur coeur à l'intelligence ; Aussi ne les laisseras-tu pas triompher.Tu as fermé leur coeur à l'intelligence; c'est pourquoi tu ne les feras pas triompher.
5On invite ses amis au partage du butin, Et l'on a des enfants dont les yeux se consument.Tel livre ses amis au pillage, dont les enfants auront les yeux consumés.
6Il m'a rendu la fable des peuples, Et ma personne est un objet de mépris.On a fait de moi la fable des peuples, un être à qui l'on crache au visage.
7Mon oeil est obscurci par la douleur ; Tous mes membres sont comme une ombre.Et mon oeil s'est consumé de chagrin, et tous mes membres sont comme une ombre.
8Les hommes droits en sont stupéfaits, Et l'innocent se soulève contre l'impie.Les hommes droits en sont consternés, et l'innocent est irrité contre l'impie.
9Le juste néanmoins demeure ferme dans sa voie, Celui qui a les mains pures se fortifie de plus en plus.Le juste néanmoins persévère dans sa voie, et celui dont les mains sont pures redouble de constance.
10Mais vous tous, revenez à vos mêmes discours, Et je ne trouverai pas un sage parmi vous.Mais, pour vous tous, allons, recommencez! Je ne trouverai pas un sage parmi vous.
11Quoi ! mes jours sont passés, mes projets sont anéantis, Les projets qui remplissaient mon coeur...Mes jours sont passés; mes desseins, chers à mon coeur, sont renversés.
12Et ils prétendent que la nuit c'est le jour, Que la lumière est proche quand les ténèbres sont là !Ils changent la nuit en jour; ils disent la lumière proche, en face des ténèbres!
13C'est le séjour des morts que j'attends pour demeure, C'est dans les ténèbres que je dresserai ma couche ;Quand je n'attends plus pour demeure que le Sépulcre, quand j'étends ma couche dans les ténèbres,
14Je crie à la fosse : Tu es mon père ! Et aux vers : Vous êtes ma mère et ma soeur !Quand je crie au tombeau: Tu es mon père! et aux vers: Vous êtes ma mère et ma soeur!
15Mon espérance, où donc est-elle ? Mon espérance, qui peut la voir ?Où est donc mon espérance? Et mon espérance, qui pourrait la voir?
16Elle descendra vers les portes du séjour des morts, Quand nous irons ensemble reposer dans la poussière.Elle descendra aux portes du Sépulcre, quand nous irons en-semble reposer dans la poussière!

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -