Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Jérémie


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Jérémie

- chapitre 20 -

Enlever Louis Segond

Enlever Darby

Comparer avec David Martin

Comparer avec Ostervald

Comparer avec Abbé Crampon

Comparer avec King James

Comparer avec American std

Comparer avec Easy to read

Comparer avec Diodati

 Louis SegondDarby
1Paschhur, fils d'Immer, sacrificateur et inspecteur en chef dans la maison de l'Éternel, entendit Jérémie qui prophétisait ces choses.Pashkhur, fils d'Immer, le sacrificateur (et il était premier intendant dans la maison de l'Éternel), entendit Jérémie prophétiser ces choses.
2Et Paschhur frappa Jérémie, le prophète, et le mit dans la prison qui était à la porte supérieure de Benjamin, dans la maison de l'Éternel.Et Pashkhur frappa Jérémie le prophète, et le mit au bloc à la porte haute de Benjamin, dans la maison de l'Éternel.
3Mais le lendemain, Paschhur fit sortir Jérémie de prison. Et Jérémie lui dit : Ce n'est pas le nom de Paschhur que l'Éternel te donne, c'est celui de Magor Missabib.Et il arriva, le lendemain, que Pashkhur tira Jérémie du bloc; et Jérémie lui dit: L'Éternel n'appelle pas ton nom Pashkhur, mais Magor-Missabib.
4Car ainsi parle l'Éternel : Voici, je te livrerai à la terreur, toi et tous tes amis ; ils tomberont par l'épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront. Je livrerai aussi tout Juda entre les mains du roi de Babylone, qui les emmènera captifs à Babylone et les frappera de l'épée.Car ainsi dit l'Éternel: Voici, je te ferai être une terreur pour toi et pour tous ceux qui t'aiment; et ils tomberont par l'épée de leurs ennemis, et tes yeux le verront; et je livrerai tout Juda en la main du roi de Babylone, et il les transportera à Babylone, et les frappera de l'épée.
5Je livrerai toutes les richesses de cette ville, tout le produit de son travail, tout ce qu'elle a de précieux, je livrerai tous les trésors des rois de Juda entre les mains de leurs ennemis, qui les pilleront, les enlèveront et les transporteront à Babylone.Et je livrerai toutes les richesses de cette ville et tout son travail, et tout ce qu'elle a de précieux, et tous les trésors des rois de Juda, je les livrerai en la main de leurs ennemis; et ils les pilleront, et les prendront, et les emporteront à Babylone.
6Et toi, Paschhur, et tous ceux qui demeurent dans ta maison, vous irez en captivité ; tu iras à Babylone, et là tu mourras, et là tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge.Et toi, Pashkhur, et tous ceux qui habitent dans ta maison, vous irez en captivité; et tu iras à Babylone, et là tu mourras, et là tu seras enterré, toi et tous ceux qui t'aiment, auxquels tu as prophétisé le mensonge.
7Tu m'as persuadé, Éternel, et je me suis laissé persuader ; Tu m'as saisi, tu m'as vaincu. Et je suis chaque jour un objet de raillerie, Tout le monde se moque de moi.Tu m'as entraîné, ô Éternel! et j'ai été entraîné; tu m'as saisi, et tu as été le plus fort; je suis un objet de dérision tout le jour, chacun se moque de moi.
8Car toutes les fois que je parle, il faut que je crie, Que je crie à la violence et à l'oppression ! Et la parole de l'Éternel est pour moi Un sujet d'opprobre et de risée chaque jour.Car toutes les fois que je parle, je crie, je proclame la violence et la dévastation; car la parole de l'Éternel m'a été à opprobre et à moquerie tout le jour.
9Si je dis : Je ne ferai plus mention de lui, Je ne parlerai plus en son nom, Il y a dans mon coeur comme un feu dévorant Qui est renfermé dans mes os. Je m'efforce de le contenir, et je ne le puis.Et j'ai dit: Je ne ferai plus mention de lui, et je ne parlerai plus en son nom; mais elle a été dans mon coeur comme un feu brûlant, renfermé dans mes os; je fus las de la retenir, et je ne l'ai pu.
10Car j'apprends les mauvais propos de plusieurs, L'épouvante qui règne à l'entour : Accusez-le, et nous l'accuserons ! Tous ceux qui étaient en paix avec moi Observent si je chancelle : Peut-être se laissera-t-il surprendre, Et nous serons maîtres de lui, Nous tirerons vengeance de lui !Car j'ai entendu les diffamations de plusieurs: la terreur de tous côtés! Rapportez, et nous rapporterons! Tous mes familiers guettaient ma chute disant: Peut-être se laissera-t-il séduire; et nous prévaudrons contre lui, et nous nous vengerons sur lui.
11Mais l'Éternel est avec moi comme un héros puissant ; C'est pourquoi mes persécuteurs chancellent et n'auront pas le dessus ; Ils seront remplis de confusion pour n'avoir pas réussi : Ce sera une honte éternelle qui ne s'oubliera pas.Mais l'Éternel est avec moi comme un homme puissant; c'est pourquoi mes persécuteurs trébucheront, et ne prévaudront pas; ils seront fort honteux, car ils n'ont pas réussi: confusion éternelle qui ne sera point oubliée!
12L'Éternel des armées éprouve le juste, Il pénètre les reins et les coeurs. Je verrai ta vengeance s'exercer contre eux, Car c'est à toi que je confie ma cause.Éternel des armées, qui éprouves le juste, et qui vois les reins et le coeur! fais que je voie ta vengeance sur eux; car à toi j'ai découvert ma cause.
13Chantez à l'Éternel, louez l'Éternel ! Car il délivre l'âme du malheureux de la main des méchants.Chantez à l'Éternel, louez l'Éternel! car il a délivré l'âme du pauvre de la main des méchants.
14Maudit sois le jour où je suis né ! Que le jour où ma mère m'a enfanté Ne soit pas béni !Maudit le jour où je naquis! Que le jour où ma mère m'enfanta ne soit point béni!
15Maudit soit l'homme qui porta cette nouvelle à mon père : Il t'est né un enfant mâle, Et qui le combla de joie !Maudit l'homme qui annonça des nouvelles à mon père, disant: Un enfant mâle t'est né, et qui le combla de joie!
16Que cet homme soit comme les villes Que l'Éternel a détruites sans miséricorde ! Qu'il entende des gémissements le matin, Et des cris de guerre à midi !Que cet homme-là soit comme les villes que l'Éternel a renversées sans s'en repentir! Qu'il entende des cris le matin, et des clameurs au temps de midi!
17Que ne m'a-t-on fait mourir dans le sein de ma mère ! Que ne m'a-t-elle servi de tombeau ! Que n'est-elle restée éternellement enceinte !parce qu'il ne m'a pas fait mourir dès le ventre. Ou ma mère, que n'a-t-elle pas été mon sépulcre! et son ventre, que ne m'a-t-il toujours porté!
18Pourquoi suis-je sorti du sein maternel Pour voir la souffrance et la douleur, Et pour consumer mes jours dans la honte ?Pourquoi suis-je sorti du ventre, pour voir le trouble et l'affliction, et pour que mes jours se consument dans l'opprobre?

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -