Source de Vie - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Lire la Bible

Epître aux Hébreux


Accueil Enseignements Bible Services

De à
Version

Epître aux Hébreux

- chapitre 7 -

Enlever Louis Segond

Enlever Darby

Enlever Abbé Crampon

Comparer avec David Martin

Comparer avec Ostervald

Comparer avec King James

Comparer avec American std

Comparer avec Easy to read

Comparer avec Diodati

 Louis SegondDarbyAbbé Crampon
1En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très Haut, -qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit,Car ce Melchisédec, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très-haut, qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois,Ce Melchisédech, roi de Salem, prêtre du Dieu très-haut. - qui vint au devant d'Abraham à son retour de la défaite des rois, le bénit,
2et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix, -et qui le bénit, auquel aussi Abraham donna pour part la dîme de tout, premièrement, étant interprété roi de justice, et puis aussi roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix;et à qui Abraham donna la dîme de tout le butin, - qui est d'abord, selon la signification de son nom, roi de justice, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire, roi de paix,
3qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité.sans père, sans mère, sans généalogie, n'ayant ni commencement de jours, ni fin de vie, mais assimilé au Fils de Dieu, demeure sacrificateur à perpétuité.- qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours, ni fin de vie, - et qui est ainsi devenu semblable au Fils de Dieu : ce Melchisédech demeure prêtre pour toujours.
4Considérez combien est grand celui auquel le patriarche Abraham donna la dîme du butin.Mais considérez combien grand était celui à qui même Abraham donna une dîme du butin, lui le patriarche.Considérez combien est grand celui à qui Abraham, le patriarche donna une dîme sur ce qu'il y avait de meilleur.
5Ceux des fils de Lévi qui exercent le sacerdoce ont, d'après la loi, l'ordre de lever la dîme sur le peuple, c'est-à-dire, sur leurs frères, qui cependant sont issus des reins d'Abraham ;Et ceux d'entre les fils de Lévi qui reçoivent la sacrificature ont bien un commandement de dîmer le peuple selon la loi, c'est-à-dire leurs frères, bien qu'ils soient sortis des reins d'Abraham;Ceux des fils de Lévi qui obtiennent le sacerdoce ont, d'après la Loi, l'ordre de lever la dîme sur le peuple, c'est-à-dire sur leurs frères, qui cependant sont sortis eux aussi du sang d'Abraham;
6et lui, qui ne tirait pas d'eux son origine, il leva la dîme sur Abraham, et il bénit celui qui avait les promesses.mais celui qui ne tire pas généalogiquement son origine d'eux, a dîmé Abraham et a béni celui qui avait les promesses.et lui, qui n'était pas issu de leur race, a levé la dîme sur Abraham, et il a béni celui qui avait les promesses.
7Or c'est sans contredit l'inférieur qui est béni par le supérieur.Or, sans contredit, le moindre est béni par celui qui est plus excellent.Or, sans contredit, c'est l'inférieur qui est béni par le supérieur.
8Et ici, ceux qui perçoivent la dîme sont des hommes mortels ; mais là, c'est celui dont il est attesté qu'il est vivant.Et ici, des hommes qui meurent reçoivent des dîmes; mais là, celui de qui il est rendu témoignage qu'il vit;En outre, ici, ceux qui perçoivent les dîmes sont des hommes qui meurent; mais là, c'est un homme dont il est attesté qu'il est vivant.
9De plus, Lévi, qui perçoit la dîme, l'a payée, pour ainsi dire, par Abraham ;et, pour ainsi dire, Lévi même, qui reçoit des dîmes, a été dîmé en Abraham,Et Lévi même, qui perçoit la dîme, l'a payée, pour ainsi dire, en la personne d'Abraham;
10car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédek alla au-devant d'Abraham.il était encore dans les reins de son père quand Melchisédec alla au-devant de lui.car il était encore dans son aïeul, lorsque Melchisédech alla à sa rencontre.
11Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, -car c'est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, -qu'était-il encore besoin qu'il parût un autre sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek, et non selon l'ordre d'Aaron ?Si donc la perfection était par la sacrificature lévitique, (car c'est en relation avec elle que le peuple a reçu sa loi,) quel besoin était-il encore qu'un autre sacrificateur se levât selon l'ordre de Melchisédec et qui ne fût pas nommé selon l'ordre d'Aaron?Si donc la perfection avait pu être réalisée par le sacerdoce lévitique, - car c'est sous lui que le peuple reçut la loi, - quelle nécessité y avait-il qu'il surgît un autre prêtre selon l'ordre de Melchisédech, et non selon l'ordre d'Aaron ?
12Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi.Car la sacrificature étant changée, il y a aussi par nécessité un changement de loi.Car, le sacerdoce étant changé, il est nécessaire que la Loi le soit aussi.
13En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel ;Car celui à l'égard duquel ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont personne n'a été attaché à l'autel;En effet, celui de qui ces paroles sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a servi à l'autel :
14car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce.car il est évident que notre Seigneur a surgi de Juda, tribu à l'égard de laquelle Moïse n'a rien dit concernant des sacrificateurs.il est notoire en effet que votre Seigneur est sorti de Juda, tribu à laquelle Moïse n'a jamais attribué le sacerdoce.
15Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek,Et cela est encore bien plus évident, si, à la ressemblance de Melchisédec, un autre sacrificateur se lève,Cela devient plus évident encore, s'il surgit un autre prêtre à la ressemblance de Melchisédech,
16institué, non d'après la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable ;qui n'a pas été établi selon la loi d'un commandement charnel, mais selon la puissance d'une vie impérissable.institué, non d'après les prescriptions d'une loi charnelle, mais selon la puissance d'une vie qui ne finit point,
17car ce témoignage lui est rendu : Tu es sacrificateur pour toujours Selon l'ordre de Melchisédek.Car ce témoignage lui est rendu: "Tu es sacrificateur pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédec".selon ce témoignage : "Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech."
18Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité,Car il y a abrogation du commandement qui a précédé, à cause de sa faiblesse et de son inutilitéAinsi, a été abrogée la première ordonnance, à cause de son impuissance et de son inutilité,
19-car la loi n'a rien amené à la perfection, -et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu.(car la loi n'a rien amené à la perfection), et introduction d'une meilleure espérance par laquelle nous approchons de Dieu.- car la Loi n'a rien amené à la perfection, - mais elle a été l'introduction à une meilleure espérance, par laquelle nous avons accès auprès de Dieu.
20Et, comme cela n'a pas eu lieu sans serment,Et en tant que cela n'a pas eu lieu sans sermentEt comme cela ne s'est point fait sans serment, - car, tandis que les autres ont été établis prêtres sans serment,
21-car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l'est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek. -(car ceux-là sont devenus sacrificateurs sans serment, mais celui-ci l'est devenu avec serment, par celui qui a dit de lui: "Le Seigneur a juré et ne se repentira pas: Tu es sacrificateur pour l'éternité selon l'ordre de Melchisédec",)celui-là l'a été avec serment par celui qui lui a dit : "Le Seigneur l'a juré, et il ne s'en repentira pas : Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech ", -
22Jésus est par cela même le garant d'une alliance plus excellente.c'est d'une alliance d'autant meilleure que Jésus a été fait le garant.Jésus est par cela même le garant d'une alliance supérieure.
23De plus, il y a eu des sacrificateurs en grand nombre, parce que la mort les empêchait d'être permanents.Et ceux-là étaient plusieurs sacrificateurs, parce que la mort les empêchait de demeurer;De plus, ils forment, eux, une longue série de prêtres, parce que la mort les empêchait de l'être toujours;
24Mais lui, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n'est pas transmissible.mais celui-ci, parce qu'il demeure éternellement, a la sacrificature qui ne se transmet pas.mais lui, parce qu'il demeure éternellement, il possède un sacerdoce qui ne se transmet point.
25C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.De là vient aussi qu'il peut sauver entièrement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder pour eux.De là vient aussi qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, puisqu'il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
26Il nous convenait, en effet, d'avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux,Car un tel souverain sacrificateur nous convenait, saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé plus haut que les cieux,Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux;
27qui n'a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, -car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même.qui n'est pas journellement dans la nécessité, comme les souverains sacrificateurs, d'offrir des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple; car cela, il l'a fait une fois pour toutes, s'étant offert lui-même.qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, - car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même.
28En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l'éternité.Car la loi établit pour souverains sacrificateurs des hommes qui sont dans l'infirmité, mais la parole du serment, qui est après la loi, établit un Fils qui est consommé pour l'éternité.La Loi, en effet, institue grands prêtres des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment, intervenue après la Loi, institue le Fils qui est arrivé à la perfection pour l'éternité.

© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com/paginahome.htm
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -