Source de Vie - Enseignements bibliques - Lire la Bible "L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort." La Bible - Proverbes 13:14

Enseignement biblique - A091


Accueil Enseignements Bible Services
Vous pouvez consulter tous les enseignements bibliques sur le même thème
   Fin des temps - Se préparer à l'enlèvement
ou consulter la liste complète des enseignements bibliques

Imprimer cet enseignement biblique Imprimer cet enseignement biblique Consulter cet enseignement au format livre Format PDF


La Fête des Trompettes et l'Enlèvement.

Le plan de Dieu pour l'humanité, les fêtes juives, les signes qui précèdent le retour très proche de Jésus, et l'enlèvement de tous ceux qui seront prêts.


.../...

            - Ce jour annonce aussi le jour du jugement divin et celui de la résurrection des morts (Jérémie 30:6-7. Sophonie 1:14-16). Il s'agit du grand Jour de l'Eternel. Ce jour annonce la "tribulation de Jacob," qui se produira lors de la Grande Tribulation, quand l'Antichrist persécutera à mort les Juifs qui auront refusé de l'adorer comme Dieu. Mais Jacob sera finalement délivré de cette tribulation par le Messie, au moment de Son retour glorieux sur la terre.

 

            - Ce jour de la Fête des Trompettes est celui du rassemblement des élus de Dieu (Nombres 29:1-6). Le shofar était toujours utilisé pour rassembler le peuple, et tout particulièrement pour rassembler les troupes, ou pour "lever le camp." (Voir 1 Thessaloniciens 4:16 : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement »).

 

            - En ce jour du Yom Teruah, des "livres sont ouverts dans les cieux." Pendant dix jours, jusqu'à la Fête du Yom Kippur, chacun est appelé à s'examiner devant le Seigneur, à se repentir, et à mettre sa vie en ordre, avant le grand jour du Yom Kippur, jour de la rédemption d'Israël. Car c'est en ce jour du Yom Kippur que les livres sont fermés, et qu'est prononcée la sentence divine.

 

            Le Seigneur veut toujours avertir les pécheurs avant de prononcer Ses jugements. Ceux qui se repentent échappent à Son jugement.

 

            Rappelons que le jour du Yom Kippur est celui qui devrait voir le retour du Seigneur sur la terre avec l'Eglise. Tous les Juifs rescapés de la Grande Tribulation reconnaîtront alors "Celui qu'ils ont percé," et ils se convertiront à Jésus leur Messie (Romains 11:12).

 

            Il est intéressant de savoir que, dans la tradition juive, quand Moïse descendit pour la deuxième fois du Mont Sinaï, avec les Tables de la Loi, ce fut le jour du Yom Kippur. C'est en cette même Fête du Yom Kippur que Jésus doit revenir pour la deuxième fois sur la terre. Plus tard, quand il assembla et consacra le Tabernacle, ce fut le premier jour du premier mois (Exode 40:1). C'est ce premier jour du premier mois (mois de Nisan) qui marque le début de l'année religieuse.

 

            Ezéchiel reçoit la vision du Temple du Millénium le jour du Yom Kippur, le dixième jour du premier mois (Ezéchiel 40:1).

 

            En revanche, quand Salomon a consacré le Temple de Jérusalem, ce fut le jour de la Fête des Tabernacles, figure du Millénium (2 Chroniques 5:3).

 

            - Les trompettes sont aussi sonnées pour annoncer le jour du mariage du Messie (Joël 2:15-16). C'est aussi en ce jour que l'Eglise ressuscitée sera unie pour toujours avec son Seigneur, quand Il viendra l'enlever de cette terre à Sa rencontre dans les airs, pour la conduire aux noces de l'Agneau.

 

 

A ce propos, il est bon de rappeler comment se déroulait le mariage Juif :

 

- Le mariage était arrangé et approuvé par les parents, en particulier par le père.

 

- Le fiancé devait se présenter au domicile de sa future fiancée avec trois choses : une forte somme d'argent, un projet de contrat de mariage, et une outre de vin.

 

- Un prix était fixé pour "l'acquisition" de la mariée. Ce prix devait être payé par le fiancé.

 

- La fiancée devait donner son consentement.

 

- Dès que l'accord était conclu, on versait du vin dans une coupe, pour sceller l'alliance. Les fiançailles étaient alors conclues. Les fiancés étaient légalement liés en tant que mari et femme, mais sans pouvoir encore cohabiter.

 

- Un document écrit était alors établi, le ketubah, qui fixait le "prix" de la fiancée, les promesses faites par le fiancé, et les droits de la fiancée.

 

- Le fiancé donnait ensuite des cadeaux à sa fiancée.

 

- La fiancée devait passer par un bain rituel, ou "mikveh," symbolisant l'abandon de son ancienne vie et son passage à une vie nouvelle.

 

- Le fiancé retournait dans la maison de son père, pour préparer une place à sa fiancée. Cette place était appelée la "chambre."

.../...


La Fête des Trompettes et l'Enlèvement. (page 6) Page précédente
page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Page suivante Page suivante

Circulaire de nouveautés Cliquez ici pour être informé par e-mail à chaque nouvel enseignement ou article.

Recommander à un ami l'enseignement biblique A091 Recommander à un ami l'enseignement biblique A091


© Source de Vie - Toute reproduction autorisée et encouragée sous réserve de citer http://www.sourcedevie.com
- Dernière mise à jour le 18/02/2015 -